Direct Soir n°131 26 mar 2007
Direct Soir n°131 26 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°131 de 26 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Hu Jintao et Poutine la rencontre de deux géants

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directsoir t Lundi 26 mars 2007 4 EXCLUSIVITÉ INTERVIEW JACQUES ATTALI La révolution du microcrédit L’ancien conseiller de François Mitterrand à l’Elysée a quitté la politique pour se consacrer à la lutte contre la pauvreté. A travers PlaNet Finance, qu’il a créé en 1998, Jacques Attali est devenu un spécialiste du microcrédit. Que répondez-vous au prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, qui dénonce les effets du surendettement pour les plus pauvres ? Le surendettement n’existe que lorsqu’on usurpe le nom de microfinance, pour « crédit à la consommation » notamment. Et je n’ai jamais prétendu que la microfinance soit « Zorro ». C’est un outil extraordinaire pour permettre aux gens d’avoir un accès à la liberté et à la dignité. Le taux d’intérêt imposé par le microcrédit n’est-il pas excessif ? Le fait que 98% des crédits soient remboursés dans les délais montre bien que le taux d’intérêt n’est pas le problème.Son coût vient de la nécessité de rémunérer le conseil : le micro-entrepreneur est conseillé par celui qui l’accompagne sur le terrain. PlaNet Finance fait tout ce qu’elle peut pour réduire ces taux.Nous agissons sur les gouvernements mais aussi en suscitant de la concurrence. Au Maroc, les taux d’intérêt sont passés de 30% par an à 8%, du fait de la concurrence des institutions. L’Afrique est-il le continent qui a le plus besoin du microcrédit ? La microfinance est moins développée là-bas, notamment en Afrique subsaharienne. D’abord parce qu’il n’y a pas d’Etat solide, ensuite parce que les conditions climatiques sont plus effrayantes qu’ailleurs. Pourquoi 90% des bénéficiaires du microcrédit sont des femmes ? MohammedYunus a l’habitude de dire que, lorsqu’une femme emprunte, sa première priorité est de rembourser, sa deuxième, ses enfants, sa troisième, son mari, et sa quatrième, elle-même. Quand un homme emprunte, c’est l’inverse. A quoi ressemblera notre monde demain ? La tendance de l’Histoire est la victoire de la liberté individuelle sur toutes les autres valeurs. Je distingue cinq étapes,dans cet ordre.D’ici 20 ou 25 ans, la fin de l’empire américain. Non pas son déclin,mais son retrait.Les Etats-Unis devront se concentrer sur leur propre région, de plus en plus difficile à gouverner. Il en sera de même pour la Chine, l’Inde et d’autres grandes nations, qui devront d’abord construire les grandes infrastructures qu’elles n’ont pas encore.La deuxième étape sera la poursuite d’un équilibre mondial. Mais il n’y aura pas de puissance dominante mais une victoire du marché sur la démocratie. Le microcrédit est un outil extraordinaire pour permettre aux gens d’avoir un accès à la dignité Repères M. GANGNE/AFP T. SION/CORBIS MERIA/O.G./DIRECT8 Les Etats seront fantoches,le pouvoir appartiendra aux entreprises et au marché, qui décidera également de grands sujets comme la justice,l’armée,l’éducation.Quatrième étape,par le biais de la démographie, des enjeux climatiques et de l’inégalité que ça va entraîner,d’immenses mouvements de population, et des conflits de toutes natures. Un hyperconflit entre nations mais également entre groupes non-étatiques. L’homme court donc à sa perte ? Si nous survivons à l’hyperconflit, il y aura une volonté des hommes que la démocratie équilibre le marché. Chacun trouvera son bonheur dans l’altruisme.D’abord un altruisme intéressé,car j’ai intérêt au bonheur de l’autre si je ne veux pas qu’il soit violent contre moi. C’est cette prise de conscience que l’on a besoin de l’autre pour survivre. Etes-vous un optimiste au bout du compte ? Je crois qu’il ne faut pas se poser la question comme cela. Optimiste ou pessimiste, c’est une attitude de spectateur.Quand je vois un match de foot,je suis optimiste ou pessimiste pour l’équipe que je soutiens. Si je joue dans l’équipe, je n’ai aucune raison d’être optimiste ou pessimiste.Je joue,j’essaie de mesurer mes forces et celles de l’adversaire. La seule chose que je puisse dire, c’est que le match n’est pas perdu. Etes-vous fidèle au socialisme de Ségolène Royal ? Je suis fidèle à mes idées.J’ai découvert Ségolène parmi un grand nombre de jeunes qui voulaient travailler avec moi, je les ai amenés à l’Elysée Ségolène est tout à fait capable d’être un président de la République de très bon niveau. Elle en a toutes les qualités, elle en a l’éthique, elle en a la force,elle en a la compétence.Je pense qu’elle sera digne de cette fonction. François Mitterrand La BERD L’auteur François Mitterrand fait de Jacques Attali son conseiller spécial dès 1981, après l’avoir rencontré trois fois seulement. « J’ai eu le privilège de servir un homme politique qui a eu l’heur de me plaire et avec qui j’ai eu envie de travailler. Je n’ai jamais eu d’autre patron dans ma vie et je n’ai pas l’intention d’en avoir d’autre. » PROPOS RECUEILLIS PAR BORIS EHRGOTT ET CAROLINE ITHURBIDE AVEC XAVIER PLASSON PROFIL 1943 : Naissance à Alger de Jacques Attali et de son jumeau, Bernard. 1966 : Sort major de la promotion 1963 à Polytechnique. Enchaîne les diplôme, Ecole des Mines de Paris, l’Institut d’études politiques. 1970 : 3 e de promo à l’Ecole nationale d’administration (ENA). 1979 : Co-fondateur de l’ONG internationale Action internationale contre la faim (AICF). 1984 : Met en place le programme européen Eurêka pour le développement de nouvelles technologies. 1994 : Fondateur de la société internationale de conseils A&A. 1998 : Fonde PlaNet Finance. Présente dans plus de 60 pays, l’association conseille et forme 10 000 institutions de microfinance. En 1990, Jacques Attali quitte l’Élysée et devient le premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) à Londres, qui aide à la reconstruction des pays de l’Europe de l’Est. Il est critiqué notamment par la presse anglaise pour sa gestion de l’institution, qu’il finira par abandonner. D.R. Jacques Attali sur le plateau de 88 minutes sur Direct8. Jacques Attali a écrit plus d’une quarantaine de livres, parmi lesquels de nombreux essais, des biographies, et même quelques romans. Publié récemment, Une brève histoire de l’avenir (Fayard) figure dans la liste des meilleures ventes depuis plusieurs semaines. Il imagine les 50 prochaines années à partir des évolutions récentes de l’histoire et de la science. Par ailleurs, Attali pousse son ecléctisme jusqu’à prendre la baguette de chef d’orchestre.
2 Zéro abonnement.complication.. wffit ""'"'fQuip6. """"". 1 ZéroL.. TNT, ç'bt11 -Pour'- Pour. la TNT vou._.. JI 1 tnWUl'I0...\111 titOtpf:IOn.c'"'IDIIC.. 1 TNT ltl ou\IIW fOIUDcllt HW Y01,. O « 



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :