Direct Soir n°129 22 mar 2007
Direct Soir n°129 22 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°129 de 22 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy 100% en campagne

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directsoir t Jeudi 22 mars 2007 4 EXCLUSIVITÉ INTERVIEW HUBERT REEVES « La vigilance est de mise » L’astrophysicien, amoureux de la nature, attend des candidats à l’élection présidentielle une prise de conscience des menaces qui pèsent sur la biodiversité. Le site Biodiversité 2007 invite les internautes à proposer la mesure environnementale qu’ils souhaiteraient voir adopter. Pourquoi cette initiative ? Il me semble qu’il ne sera plus possible de gouverner sans faire participer le citoyen aux décisions. Je veux y voir un regain d’intérêt pour la politique et cela me rassure car s’occuper des affaires de sa commune, de son pays, du monde, est une nécessité. Existe-t-il, sur les questions d’environnement, un décalage entre les politiques et les citoyens ? D’abord il y a des difficultés pour les citoyens à s’informer de la réalité des enjeux environnementaux. Les politiques sont aussi des citoyens et vraisemblablement ils ont, eux aussi, des difficultés à prendre en compte les réalités scientifiques et le long terme. Comme toujours, il y a des gens qui s’informent aux meilleures sources. Qu’ils soient citoyens ou politiques. L’environnement est-il un des enjeux des prochaines élections ? Il n’est pas le seul et c’est bien compréhensi- La perte de biodiversité indiffère beaucoup trop Repères DR ble. La peur du chômage, les difficultés de tout ordre vécues individuellement occultent les problèmes de l’espèce humaine confrontée au dérèglement climatique et à la perte de biodiversité. Après l’annonce de non-candidature de Nicolas Hulot, le soufflé semble être un peu retombé. L’environnement est-il sorti de la campagne ? Pas complètement retombé et pas pour longtemps.Après l’élection présidentielle, viennent les législatives et, l’an prochain, il y aura les municipales. L’environnement ne va pas se faire oublier. Les nombreuses associations qui s’en occupent ne sont jamais muettes et les périodes électorales mobilisent leurs membres. Presque tous les candidats ont signé le pacte de Nicolas Hulot. Etes-vous rassuré quant à leurs intentions ? La vigilance est de mise. Signer est un acte positif mais insuffisant. Il sera, selon moi, difficile de ne pas respecter la signature apposée. Il faudra même aller au-delà. CIEL ET ESPACE A. POILLEUX/CIEL ET ESPACE P.BOURDIS/CIEL ET ESPACE Pouvez-vous, à votre tour, compléter la phrase du site Biodiversité 2007 « En 2007, je souhaite que la majorité issue des urnes » … Constatant que retirer l’or d’un site ruine le milieu vital des Amérindiens, « renonce à autoriser l’orpaillage là où les peuples autochtones n’en veulent pas ». www.biodiversité2007.org L’astéroïde 1993 SL6 Président de la ligue Roc « Notre site est informatif et participatif, donc ouvert aux candidats, aux associations, aux citoyens. Aujourd’hui, Internet permet des rencontres et des confrontations d’idées. » PROPOS RECUEILLIS PAR BENJAMIN FRANÇOIS Comment qualifieriez-vous le regard que portent les candidats à la présidentielle sur la biodiversité et plus largement sur l’environnement ? Autant les problèmes climatiques mobilisent, autant la perte de biodiversité indiffère beaucoup trop. Si l’essor de l’humanité a eu lieu au prix d’une exploitation intense des ressources issues du vivant, cette aventure humaine ne pourra se poursuivre si les ressources manquent, ce qui est en passe d’arriver. Il est pourtant aisé de se persuader que conserver la biodiversité, c’est surtout assurer la pérennité de l’humanité. Pour cela, il faut conserver le potentiel d’évolution du monde vivant partout et pas seulement en des sites prestigieux. Cela exige, par exemple, des politiques d’aménagement du territoire, des politiques agricoles respectueuses de la nature. Or nous avons entraîné nos agriculteurs dans une voie dangereuse. Il est plus que temps d’en changer… Découvert le 17 septembre 1993 par l’astronome belge Eric Ernst, cet astéroïde a troqué son nom de code contre un nouveau patronyme. En 1999, il a été officiellement baptisé astéroïde « Hubert Reeves ». PROFIL Touche-à-tout passionné, Hubert Reeves semble disposer de plusieurs vies. L’astrophysicien décortique les réactions thermonucléaires des noyaux solaires, le musicien déclame Pierre et le Loup de Prokofiev et l’écrivain signe ses Chroniques du ciel et de la vie. Reeves l’écolo se bat pour la protection de la biodiversité et sur sa biographie, Hubert Reeves, né le 13 juillet 1932, fait figurer en première place les six prénoms de ses petits-enfants. La ligue Roc participe à un collectif de vingt-trois associations qui a lancé hier une campagne de « mobilisation citoyenne » pour la protection de la diversité de la vie animale et végétale.
À PARTIR DU MERCREDI 21 MARS DÉPENSER MOINS POUR PROFITER PLUS CARREFOUR HYPERMARCHÉS SAS locataire gérant au capital de 37 000 Euros - RCS Evry 451 321 335 - APE 521 F. 49 ¤ 90 Dont 0 € 10 d’éco-participation Baladeur MP4 audio-vidéo 1 Go CD MP3 RW 10 JOURS POSITIFS• Ecran 1.5", 65000 couleurs• 500 chansons stockables• 2 films stockables. Garantie 1 an. 8 000 MP4 disponibles. 10 JOURS POSITIFS 179 ¤ Dont 0 € 05 d’éco-participation Appareil photo numérique 6 3x/4x 2,5 Réf. : W50.• Fournis avec batterie Lithium, chargeur et dragonne. Garantie 2 ans. 3 000 APN disponibles. + 1 AN DE GARANTIE : 39 € La qualité pour tous. 10 JOURS POSITIFS OPTIQUE ZEISS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :