Direct Soir n°127 20 mar 2007
Direct Soir n°127 20 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de 20 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Abdoulaye Wade, président du Sénégal un grand d'Afrique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Mardi 20 mars 2007 6 ACTU EN COUVERTURE SÉNÉGAL/Wade le volontariste Dans une interview exclusive, le président sénégalais livre sa vision de l’Afrique du XXI e et ses projets pour son second mandat à la tête du Sénégal. Le président du Sénégal Abdoulaye Wade est depuis dimanche en France en « visite de travail » comme l’a indiqué le ministère de la Communication. Ce voyage intervient quelques jours après l’annonce officielle de sa réélection à la tête de son pays avec plus de 55,90% des suffrages et ce dès le premier tour et alors qu’a lieu aujourd’hui, la journée de la Francophonie sur le thème « Vivre ensemble, différents ». Cette institution est pour lui « une réussite » car « elle a su aller au-delà de la langue pour aborder les questions culturelles et apparaître ainsi comme un instrument politique ». Interrogé plus largement sur les relations futures entre la France et l’Afrique, sa réponse est claire : « cela dépendra du chef de l’Etat ». Il apparaît nettement que la politique africaine de la France fondée sur des relations personnelles ne sera plus de mise après le départ de Jacques Chirac. Abdoulaye Wade prône une politique de coopération entre Etats sur les questions d’immigration afin de lutter contre l’immigration clandestine. Des accords ont été signés entre le Sénégal et l’Espagne mais aussi la France, ils visent à sélectionner les candidats et leur garantir une bonne intégration dans le pays. C’est sur le terrain africain que le président du Sénégal se montre le plus déterminé en J. PAVLOVSKY/SYGMA/CORBIS VÉRONIQUE FORGE TAGESSPIEGEL MIKE WOLFF/DPA/CORBIS Le Président Abdoulaye Wade. Son chemin vers la présidence Sa formation Abdoulaye Wade a reçu une formation en mathématiques puis s’est dirigé vers le droit, il obtient un doctorat de droit et de sciences de l’université de Grenoble. Après avoir débuté une carrière d’avocat en France, il décide de rentrer au Sénégal pour plaider au barreau de Dakar. Il enseignera également à l’Université. Marié à une française, Viviane, il est père de deux enfants Karim et Sindiély. Son parcours appelant de ses vœux la constitution d’Etats unis d’Afrique, afin « de maximiser nos possibilités de développement ». Selon lui, le développement économique passe par un « libéralisme social » capable d’encourager la « créativité des citoyens » et de « créer des richesses en Afrique ». Sur le plan intérieur, il se montre satisfait de son premier quinquennat : le taux de croissance du Sénégal atteint 6,5%, « un des plus élevé d’Afrique ». A noter la création de 190 000 emplois, des investissements très importants dans l’éducation (40% du budget), dans les infrastructures et dans la santé. Autre axe majeur de sa politique : les femmes. Depuis 2000, il mène une action remarquée en matière d’éducation, les femmes ne formaient jusqu’alors que 10 à 15% des effectifs à l’école primaire, elles sont à parité. Abdoulaye Wade entame son second mandat plus déterminé que jamais : « nous allons lancer d’autres grands travaux, être un pays créateur d’emplois et attirer de la main-d’œuvre d’autres pays d’Afrique ». A partir de 1974, Abdoulaye Wade se lance pleinement en politique. Il forme le parti démocratique sénégalais (PDS). Il est élu à l’Assemblée nationale en 1978. Il a également exercé des fonctions ministérielles de 1991 à 1992 et de 1994 à 1998. Il s’est présenté plusieurs fois à l’élection présidentielle en 1978, 1983, 1988 et 1993 avant d’être élu en en 2000 face au président Abdou Diouf. Il a été réélu pour un second quinquennat le 25 février 2007 au premier tour. F. O’REILLY/REUTERS Sa politique À savoir Le Sénégal en première ligne Dakar accueillera, le 2 avril prochain, la conférence des Libéraux du monde, à la veille de la prestation de serment du président Wade et de la pose de la première pierre du futur aéroport international. Parmi les grandes politiques du président Wade durant son premier quinquennat, on note la modernisation des infrastructures, du système de santé ainsi que des investissements en faveur de l’éducation, notamment des femmes, l’une des préocupations majeures du président depuis son premier quinquennat. Pour son second mandat, il continuera le développement des infrastructures avec la création de nouveaux ports et de routes et axera sa politique sur les « jeunes et les femmes ». SEYLLOU/AFP
www.directsoir.net Airbus tente de séduire l’Amérique, sur les terres de Boeing. Deux gros-porteurs A380 de l’avionneur européen se sont envolés hier de France et d’Allemagne vers les Etats-Unis. Le premier A380 a décollé hier, de l’aéroport de Toulouse- Blagnac à destination de l’aéroport international de Los Angeles. Ce vol, réalisé en partenariat avec la compagnie australienne Qantas, s’est effectué sans passagers. Le deuxième appareil, affrété par la compagnie Lufthansa, a quitté Francfort pour l’aéroport international John F. Kennedy de New York avec, à son bord, 500 passagers, pour la plupart des employés d’Airbus, de Lufthansa et des journalistes. Après avoir atterri sur de nombreux aéroports en Europe, au Moyen- Orient, en Asie, en Australie et en Afrique, le très gros porteur européen a touché pour la première fois le sol américain où il n’a encore décroché aucune commande. Outre les réglages techniques, cette traversée de l’Atlantique est ainsi l’occasion pour Airbus de présenter son super-jumbo aux acheteurs américains potentiels. Même si le Boeing 747 règne toujours en maître aux Etats-Unis, l’avionneur ambitionne de le détrôner. Airbus doit convaincre, dans l’espoir de rallier les suffrages de compagnies aériennes américaines. Après une période de turbulences, l’entreprise semble se relancer. La semaine dernière, l’avionneur a reçu la promesse de deux commandes pour son futur long-courrier A350 XWB, dont l’une, record, de Qatar Airways avec 80 appareils et l’autre d’Aeroflot de 22 exemplaires, pour un FRANCE AIRBUS/Le rêve américain Deux A380, partis de Hambourg et de Toulouse, ont atterri hier à New York et Los Angeles SOCIAL/Les profs dans la rue h C’est bien connu, en période électorale, les revendications sont plus entendues. Jusqu’à présent discrets dans la campagne, les enseignants entendent désormais rappeler leur poids dans les urnes et exprimer leur refus des 5000 suppressions de postes dans le secondaire prévues pour la rentrée prochaine. Pour cela, les profs de collèges et lycées ont organisé aujourd’hui une journée d’action aux modalités originales. En plus des traditionnelles manifestations, l’objectif était d’occuper le terrain, comme dans les gares, zones piétonnes, mairies, etc. Il s’agit « d’expliquer le sens de notre combat » à l’opinion publique, et de « remettre l’éducation au centre de la campagne » précise Bernard Boisseau, secrétaire général du Snes-FSU. La démarche aura en tout cas rappelé aux candidats que le vote des 850000 enseignants, généralement acquis à la gauche, est cette année extrêmement volatil. chiffre d’affaires total de plus de 23 milliards de dollars. Une nouvelle qui ne peut que rassurer le constructeur européen, après une lourde perte en 2006 due aux retards de l’A380. En effet, initialement prévues au printemps 2006, les premières livraisons ont été reportées en raison d’importants retards de production, en particulier au niveau des câblages électriques. Le premier vol commercial est prévu pour octobre 2007 avec la Singapore Airlines. Le carnet de commandes du superjumbo, s’élève pour l’instant à 166 commandes fermes et engagements d’achat émanant de 15 compagnies clientes. Ce chiffre pourrait s’étoffer si Airbus réussit sa conquête de l’Ouest. h La France ne sera peut-être bientôt plus un refuge privilégié pour les dissidents chinois. C’est ce que redoutent les associations de défense des droits de l’homme, après la signature, ce matin à Paris, d’un traité d’extradition entre la France et la Chine. Les deux cosignataires, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Dai Bingguo, et le garde des Sceaux, Pascal Clément, avaient entamé les négociations en janvier dernier, à l’occasion d’un voyage à Pékin du ministre de la Justice. Dès cette époque, des associations comme la Ligue des droits de l’homme (LDH) ou la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) avaient trouvé surprenant que la France « puisse accepter de livrer quiconque à un système judiciaire qui ne garantit aucune liberté individuelle, ignore les droits de la défense et les principes élémentaires du procès équitable ». A la Chancellerie, on assure avoir reçu toutes les garanties nécessaires. « La Chine a accepté d’inscrire noir sur blanc que les extraditions L’aéroport de Los Angeles accueillait, hier, l’A380. À savoir L’Airbus A380 nécessite des aménagements sur les pistes destinées à le recevoir. A ce jour, 37 aéroports dans le monde sont en mesure d’accueillir l’appareil, qui peut transporter entre 555 et 845 passagers. En 2011, le très gros porteur se posera dans 71 sites. JUSTICE/Accord d’extradition franco-chinois G. BOUYS/AFP seraient exclues au cas où la peine de mort serait encourue, et pour toutes les infractions politiques et d’opinion », martèle-t-on au ministère. L’accord ne sera pas appliqué immédiatement. Il doit auparavant être ratifié par le Parlement. Le dossier devra donc attendre la formation du prochain gouvernement, qui fixe l’ordre du jour législatif, et la nouvelle majorité à l’Assemblée, qui sera élue lors des législatives du mois de juin. Dai Bingguo et Jacques Chirac. POOL NEW/REUTERS ACTU EN BREF Le Sud manquera d’eau cet été v Le comité sécheresse, réuni hier à Toulouse, annonce la couleur. L’été sera « difficile » au sud d’un axe Bordeaux-Nice. En cause, un déficit pluviométrique qui affecte surtout la région des Pyrénées et de la Garonne. Les débits des cours d’eau sont déjà particulièrement faibles et les stocks des barrages ne sont pas reconstitués. Un quiz pour recruter sans discriminer v Est-il discriminant pour un recruteur de demander à un candidat quels journaux il lit ? Dans quel pays il est né ? La réponse se trouve dans un guide, A compétence égale, comment recruter sans discriminer ? qui permet aux employeurs de découvrir ou compléter leurs compétences juridiques en matière de discrimination à l’embauche. 130pp., 12 e vallard@acompetenceegale.com Le Croisic : abandon des recherches v Les recherches pour tenter de retrouver les deux marins-pêcheurs portés disparus depuis lundi matin au large du Croisic (Loire-Atlantique) ont été abandonnées hier soir. Les sauveteurs vont désormais tenter de localiser l'épave du chalutier. Le petit garçon disparu retrouvé mort v Le corps d’un garçon de 2 ans environ a été retrouvé, rejeté par l’eau, ce matin à Sausset-les-Pins, dans les Bouches-du-Rhône (13). Il s’agit de l’enfant recherché depuis hier dans le même village. Il avait échappé à la surveillance de sa mère, venue à l’école maternelle pour une réunion de parents d’élèves. ANTONIN MOSER,CHARLOTTE MARSAL,DAVID LEFORT,LAURE DEGOUY,FRANÇOIS DENAT,XAVIER PLASSON Directsoir t Mardi 20 mars 2007 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :