Direct Soir n°126 19 mar 2007
Direct Soir n°126 19 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°126 de 19 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Tzipi Livni une femme pour Israël

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir t Lundi 19 mars 2007 16 ACTU T.V. SPECTACLE FRANCE 4/20H40 L’HUMOUR CONTRE LE RACISME Les humoristes français se mobilisent contre le racisme pour un spectacle diffusé en direct du Palais des sports de Paris par France 4. D eux jours avant la journée mondiale de lutte contre le racisme (21 mars), les associations SOS Racisme et l’Union des étudiants juifs de France (UEFJ) s’unissent pour organiser la quatrième édition du spectacle Rire contre le racisme. Grande nouveauté, France 4 a décidé de soutenir cette belle initiative en retransmettant le spectacle en direct. Ce dernier est présenté par le duo Anne-Gaëlle Riccio et Cyril Hanouna. Le téléspectateur va retrouver sur la scène du palais des Sports de Paris le gratin comique français. En effet, sont annoncés et attendus Elie Semoun, Michel CARTE BLANCHE À LÂÂM Rendez-vous ce soir avec Lââm sur Direct8 pour un spécial TNT Show consacré à l’artiste. A l’occasion de la sortie de son nouvel album Le sang chaud, la chanteuse interprétera ses nouveaux morceaux et ses plus grands succès. Des artistes proches de son univers viendront partager ce moment unique : Princess Aniès, Assia et Jalane. A ne manquer sous aucun prétexte ! DONNEZ VOTRE AVIS lejournal@directsoir.net FRANÇOIS BARRÉ,THOMAS MAHLER,BENJAMIN LE GRALL,JEAN-HERVÉ MOYSAN Michel Boujenah, Cyril Hanouna et Cartouche réunis contre le racisme. Boujenah, Jean-Luc Lemoine, Mustapha, Didier Benureau, Anne Roumanoff, Mouss Diouf, Patrick Bosso, Cartouche… Ces humoristes se produiront seuls ou à deux, avec des sketches spécialement conçus ou revisités sur le thème de la lutte contre le racisme ou l’antisémitisme. « C’est une formidable occasion de réunir tous les artistes issus de tous les bords pour dire non au racisme, témoigne Cyril Hanouna, Monsieur Loyal d’un soir. Dans le milieu artistique, on a de la chance de ne pas ressentir ce fléau. Il est donc important de faire passer le message ». MUSIQUE DIRECT8/22H15 Vous avez regardé la télévision, vous avez des questions, des remarques, écrivez-nous ! Nous publierons vos messages chaque semaine. Directsoir, 31, quai de Dion-Bouton, 92811 Puteaux Cedex ou lejournal@directsoir.net J.-J. DATCHARY/ABACA M. MOURAUD/VISUAL Les brèves de Directsoir L’esprit « Palace » au casino France 2 travaille sur une nouvelle mini-série qui serait dans l’esprit de Palace, la série humoristique des années 80. Cette série s’appellerait Las Vegas Show et l’action se déroulerait dans un casino. Jean Dujardin n’arrête pas Le comédien travaille sur un projet de film dans l’esprit d’Un gars, une fille avec Alexandra Lamy, et il vient de terminer un programme court avec Arsène Mosca qui raconte l’histoire d’un parrain qui tente de se réinsérer après quinze ans de prison. Les quatre premiers épisodes sont disponibles sur Internet. Le livre-DVD de Péri Cochin La chroniqueuse de la bande de Laurent Ruquier, Péri Cochin, s’apprête à sortir un livre courant mars. Il s’agira d’une sorte de guide du savoir-vivre en société, qui sera d’ailleurs accompagné d’un DVD explicatif. « Sous le soleil » de TF1 TF1 envisagerait de programmer chaque après-midi le feuilleton Sous le soleil soit dans sa version initiale, soit remontée. Cette diffusion permettrait d’attendre le prochain feuilleton quotidien de cette même chaîne. Par ailleurs, TF1 réfléchit à une déclinaison de Sous le soleil. FILM DIRECT8/20H35 Michel Serrault. Serrault en escroc parfait h Direct8 propose ce soir, Vieille canaille, à 20h35, un film policier sorti en 1993 réalisé par Gérard Jourd’hui avec Michel Serrault, Anna Galiéna et Pierre Richard. Darius Caunes, modeste artisan graveur et patron d’une petite imprimerie, mène une vie au-dessus de tout soupçon. En réalité, il est l’auteur d’un crime parfait, celui de sa femme, deux ans auparavant et l’inventeur de faux billets de cinq cents francs. Mais le jour où un grain de sable va enrayer la machine, ce père tranquille de l’escroquerie va devoir s’adapter à sa nouvelle profession : vieille canaille et artisan meurtrier… Ce film met en scène le jeu exceptionnel de Serrault. On le retrouve dans un rôle comme on les aime : celui d’une crapule, d’un type qui dézingue tous ceux qui le contrarient (et dans le film, ils sont nombreux), cynisme à l’appui. Le début du film est à ne pas rater : la dispute entre M. et Mme Caunes est une des plus belles scènes de ménage du cinéma français. SAM/STARFACE PROD DB/DR
MAGAZINE FRANCE 2/23H20 FINANCES PUBLIQUES LES ABUS DE L’ETAT Le magazine « Complément d’enquête » s’intéresse ce soir au gaspillage des deniers publics. L es abus de l’Etat en matière des finances publiques : le sujet a été maintes fois traité à la télévision, parfois même jusqu’à saturation. Mais on peut compter sur l’excellente équipe de Benoît Duquesne pour questionner le train de vie de l’Etat sans démagogie. Comment éviter la gabegie ? Doit-on réformer les services publics, voire réduire le nombre de fonctionnaires ? En plus des invités présents sur le plateau, Complément d’enquête propose quatre reportages pour illustrer de manière concrète cette problématique. L’ANPE au chômage, derrière un titre ironique, nous explique comment la recherche d’emploi s’est partiellement privatisée. L’Agence nationale pour l’emploi a ainsi perdu son monopole pour replacer des chômeurs. Quels sont ses résultats actuels ? Doit-elle évoluer ? Une Cour à bon compte présente une institution vieille de 200 ans. La Cour des comptes a pour mission de contrôler la gestion et l’efficacité des services publics. Comment travaillent ses magistrats ? Ses remarques ontelles de réelles conséquences ? A-t-elle encore une utilité ? Des fonctionnaires au septième ciel évoque le statut unique d’aiguilleur du ciel. Chaque année, 1000 personnes tentent le concours, mais seuls 60 d’entre eux sont reçus. Les responsabilités sont importantes. Les avantages aussi… Enfin, Hôpital public, profits privés nous montre comment les médecins ont MAHA PRODUCTIONS/CANAL+ www.directsoir.net DOCU CANAL+/22H40 Le cinéma s’engage pu développer une clientèle au sein de leur service hospitalier. Certains praticiens utilisent du personnel et du matériel de la collectivité pour un profit privé, encouragés en cela par les hôpitaux qui souhaitent ainsi conserver leurs meilleurs éléments. Si cette méthode, répandue, est légale, elle peut être source de nombreuses dérives. Les questions posées ce soir par Complément d’enquête sont en phase avec l’actualité puisque la question de la dette de l’Etat se retrouve au cœur de la campagne électorale. QUAND HOLLYWOOD SAUVE LE MONDE George Clooney. h Le réalisateur David Carr-Brown est parti sur les terres du cinéma américain pour tenter d’analyser le renouveau de l’activisme hollywoodien. Mouvement amplifié depuis l’arrivée au pouvoir de George W. Bush, les vedettes mettent à profit leurs célébrités pour défendre de multiples causes dans leurs films (Fahrenheit 9/11, Syriana, Lord of War...). Guerre d’Irak, famines au Darfour, trafic d’armes, les films se multiplient et les grands studios s’inclinent devant les remarquables recettes engrangées au box-office. David Carr-Brown s’est notamment entretenu avec Léonardo DiCaprio, Robert Redford ou Dustin Hoffman pour tenter de décrypter cette « nouvelle vague ». DR D.R. RBB/ARTE Nefertiti à l’épreuve de la science QUESTION D’AUTHENTICITÉ DOCU ARTE/22H20 Le buste de Nefertiti, découvert en 1912. h Le 6 décembre 1912, une mission allemande fouillant le site de Tall el-Amarna, capitale éphémère d’Akhenaton, tombe sur l’atelier du sculpteur royal Djéhoutymès. L’archéologue allemand Ludwig Borchardt y découvre le célèbre « buste de Nefertiti », épouse du pharaon Akhenaton. Il y a 34 siècles, pendant la période du Nouvel Empire, tous deux régnaient sur l’Egypte de la 18 e dynastie. Ce buste en calcaire polychrome constitue l’une des plus grandes œuvres d’art de l’Egypte antique parvenues jusqu’à nous. Toutefois, son arrivée sur le sol européen ne se fit pas sans histoires. Les archéologues allemands « omirent » d’informer le service archéologique égyptien de l’importance de la découverte les soupçonnant même d’avoir maquillé la statue pour échapper EN DIRECT DE NRJ 12 « Projet Alf » aux inspecteurs. Le buste fut exposé en 1922 au Musée égyptien de Berlin. Mais la statue conservée est-elle l’authentique ? Depuis la fin des années quatrevingt, certains experts en doutent. D’abord parce que l’on sait que la statue a été fréquemment reproduite, ensuite parce que Ludwig Borchardt aurait pu la faire fabriquer pour favoriser sa carrière. Afin de déterminer si la statue mérite sa place au musée, les responsables berlinois ont décidé de faire appel à l’archéométrie, une discipline qui confronte différentes méthodes scientifiques, techniques de laboratoire et études archéologiques. C’est finalement un jeune chimiste spécialiste des couleurs et des compositions de plâtres utilisées dans l’Egypte antique qui réussira à percer le mystère. NRJ 12 diffuse ce soir le téléfilm de 1996 qui mettait un terme aux aventures télévisuelles d’Alf. Capturée par l’armée américaine, la sympathique créature tente de s’évader. Pour les nostalgiques de l’extraterrestre qui aimait les chats. Directsoir t Lundi 19 mars 2007 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :