Direct Soir n°126 19 mar 2007
Direct Soir n°126 19 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°126 de 19 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Tzipi Livni une femme pour Israël

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Lundi 19 mars 2007 14 CONSO MUSIQUE/La mélodie des petits G agner sa vie en jouant du piano, c’est savoir compter sur ses doigts », disait le comédien Darry Cowl. Certains anciens conseillaient, jadis, à leurs progénitures d’apprendre à jouer d’un instrument de musique pour gagner de l’argent au cas où ils ne trouveraient pas de travail. Les temps ont changé mais l’apprentissage d’un instrument peut s’avérer déterminant pour l’équilibre d’un enfant. Canalisatrice d’énergie, la musique est un moyen d’expression capable d’assurer l’épanouissement d’un enfant durant sa croissance. Nombre de batteurs ont débuté dans la musique en tapotant sur leurs tables de classe pour le plus grand malheur de leurs professeurs excédés. L’apprentissage d’un instrument étant parfois long et périlleux, il ne doit pas être ressenti comme une obligation mais comme un jeu (le solfège n’a jamais été une nécessité pour jouer correctement). Il est important que les parents soutiennent les débuts maladroits de leur artiste en herbe. Vous devrez dans tous les cas faire preuve de patience avec votre petit musicien. « N’ayez pas peur des fausses notes... ça n’existe pas ! », disait Miles Davis. Jouets d’initiation ou instruments d’étude, les produits présentés ci-contre sont destinés à GINIE VAN DE NOORT,BENJAMIN LE GRALL tous les âges. De qualité satisfaisante, guitare, violon et batterie conviendront aux débutants tandis que le piano et l’accordéon feront office d’intermédiaires intéressants avant l’achat d’un instrument plus onéreux. Petit jouet pour grand mélomane. Piano noire New Classic Toys, Largeur 28 cm, hauteur 29 cm, 49 €. Disponible sur www.auboisjoli.com Idéal pour le défoulement. Batterie « Prime Rock » Hohner, 350 €. www.hohner.fr D’Antonio Vivaldi à Stéphane Grappelli, les petits violonistes pourront s’exercer dans tous les styles. Violon d’étude Gewa 3/4, 219 €. www.musik-gewa.de A l’attention des futurs rois de la musette. Accordéon pour enfant New Classic Toys, hauteur 17 cm, 29 €. Disponible sur www.gepetovillage.com Instrument de bonne qualité à un prix abordable. Guitare classique d’étude Yamaha C40 A, 109 €. Disponible sur www.woodbrass.com CHOISIR UN INSTRUMENT ADAPTÉ À L’ENFANT Le choix d’un instrument varie selon les aptitudes de votre enfant. Atarah Ben-Tovim et Douglas Boyd dans leur ouvrage Musique : quel instrument pour votre enfant ? vous aideront à sélectionner un instrument adéquat en proposant une grille d’examens physiques, intellectuels et psychologiques à votre progéniture. Après la description globale de plusieurs instruments, les deux auteurs explorent différentes pistes comme les méthodes d’apprentissage, l’éducation musicale en France, la professionnalisation des jeunes musiciens, sans oublier l’aspect social de la musique, et la pratique d’un instrument malgré un handicap mental ou physique. Musique : quel instrument pour votre enfant ?, d’Atarah Ben-Tovim et Douglas Boyd, édition Eyrolles, 10 €. DR Tous les prix sont donnés à titre indicatif.
L. DROUET/DALLE www.directsoir.net Pourquoi avez-vous décidé de créer votre label ? Disons que j’ai sorti mes premiers tubes en étant producteur. J’avais donc déjà l’expérience et l’envie d’être maître de mon bateau, de pouvoir contrôler mes affaires. Je me suis retrouvé devant une situation délicate, devant passer de Virgin à EMI. J’ai donc décidé de quitter cette prison car c’était l’enfer. J’ai récupéré mes bandes et les ai présentées aux maisons de disques. Lorsque j’ai vu l’engouement pour mes chansons, j’ai décidé de me lancer et de créer mon label. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Vous êtes plutôt scène ou studio ? Vraiment les deux,je suis assez complet.Ce sont deux mondes très différents, l’un est introspectif, profond, cérébral, tandis que la scène, c’est le contact avec le public durant deux heures nonstop. J’aime faire les deux. Les concerts, c’est vital, parce que j’ai besoin d’un retour du public. Dans votre album figure la notion du temps qui passe. Cela vous angoisse-t-il ? Ce qui m’angoisse m’inspire ! J’ai un problème avec le temps : je ne le vois pas passer, alors que j’en ai une notion très juste car je travaille avec le tempo. La dualité me caractérise. SINCLAIR CHANTEUR POLYMORPHE Le chanteur Sinclair est en tournée dans toute la France à l’occasion de la sortie de son dernier album, « Morphologique ». Musicalement,quelles sont les nouveautés de cet album ? Il est un peu plus pop-electro met moins sautillant que les précédents. J’ai mis du temps à le composer. J’ai commencé à y travailler puis n’ai rien fait pendant un et demi. Puis tout est sorti d’un seul coup, comme un évier que l’on aurait débouché. C’est donc un album plus sombre, non pas dans la musique mais dans l’intention générale. Ce n’est pas l’album de la maturité ? Surtout pas car ce jour-là ce sera mon dernier album. Si je suis mûr, j’arrête et je fais autre chose. Il n’y a pas de maturité possible, seulement des albums qui correspondent à un moment précis de notre vie. Si demain je devais refaire un album, ce ne serait ni celui-là ni aucun autre. Avez-vous encore le trac avant de monter sur scène ? Je n’ai pas le trac. J’ai peur d’être mauvais, de ne pas assurer, de m’ennuyer. J’ai l’angoisse de ne pas être à la hauteur de ce que j’ai vécu sur scène auparavant. Dans l’idéal, il ne faudrait pas s’interroger, mais moi, je me pose trop de questions… Vos projets ? Composer la bande originale d’un film et travailler pour d’autres artistes. Morphologique Tour 2007. Sinclair sera en concert le 28 mars au Zénith de Paris. Toutes les dates sur www.sinclair.fr L. THEILLET/PHOTOQPR/SUD OUEST A. JULINE/AFP PLANET PHOTO/KCS PRESSE ABACA Marianne Faithfull en tournée La chanteuse britannique Marianne Faithfulla entamé une tournée mondiale, sous le signe de la résurrection. La grande dame blonde revisite ses 40 ans de carrière, jusqu’en mai, dans des petites salles d’Europe. Le début de sa tournée avait été différé, le temps que la chanteuse soigne un cancer du sein. « Ocean’s 13 » à Cannes Le troisième épisode de la saga de Steven Soderbergh, Ocean’s 13, sera présenté en avant-première mondiale, hors compétition, lors du Festival de Cannes en mai, selon le quotidien hollywoodien Variety. George Clooney, Matt Damon et Brad Pitt se retrouvent dans ce troisième numéro et accueillent un nouveau venu : Al Pacino. Andy Garcia fera de nouveau partie de l’aventure. Heather Mills n’oublie pas Paul McCartney Heather Mills, en procédure de divorce d’avec Paul McCartney, a déclaré en fin de semaine dernière qu’elle aimait toujours l’ex-Beatle. « Je ne m’en remettrai jamais. J’aime toujours Paul. Il est le père de mon enfant. Mais je dois avancer et faire face, il n’y a rien d’autre que je puisse faire », a-t-elle déclaré sur la chaîne anglaise BBC News. LAURIE CHOLEWA,COLOMBE PRINS Directsoir t Lundi 19 mars 2007 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :