Direct Soir n°12 21 jun 2006
Direct Soir n°12 21 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de 21 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Jack Lang, c'est sa fête !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mercredi 21 juin 2006 14 CULTURE En avant la musique, 25 ans déjà Pour la première fois, 24 heures de musique en direct sur le Web. La Fête de la musique réunit chaque année des millions de musiciens et mélomanes le jour du solstice d’été. Née en France, elle a largement dépassé nos frontières puisqu’elle est célébrée dans 110 pays et 250 villes, sur les cinq continents. Parmi les nouveaux venus cette année, Sydney donnera le coup d’envoi des festivités, fuseau horaire oblige. Renaud Donnedieu de Vabres a souhaité CHRISTODOULOU/SIPA placer l’édition 2006 sous le signe de Francofffonies. Un grand concert gratuit est donné ce soir place Denfert- Rochereau, à Paris, où quatre talents de la jeune scène française vont mettre le feu : le groupe nantais Hocus Pocus, le trio poprock grenoblois Rhesus, le quatuor rock Asyl et le chanteur Joseph d’Anvers. La cour 110 pays et 250 villes fêtent la musique ce soir d’honneur du Palais-Royal accueille à 22h le chanteur au charme nonchalant Arthur H. Côté classique, le Boléro, Carmen et L’apprenti sorcier envahissent ce soir la cour d’honneur des Invalides avec le World Philharmonic Orchestra – le CD du concert sera disponible dès le 24 juin chez Naïve. Pour les inconditionnels du multimédia, le site www.21juin2006.net propose un tour du monde de l’événement en images. Une façon de suivre la Fête de la musique via Internet. Et, pour la première fois, une web radio est spécialement mise en place avec vingt-quatre heures de programmes musicaux, interviews et témoignages venus du monde entier. Rock ou classique, dans la rue ou sur le Net, en France ou à l’étranger : cent façons de vivre la Fête de la musique. CONCERT Césaria : le Cap Vert à Paris u Cesaria Evora est à Paris pour la Fête de la musique, le 21 juin. A 60 ans, la chanteuse aux pieds nus d’origine capverdienne continue de nous faire voyager sur ses mélodies. La musique, Cesaria est tombée dedans à l’âge de 7 ans. Sa mère veuve décide de la confier aux bons soins d’un orphelinat. Elle y apprend à chanter dans une chorale, qu’elle quittera à l’âge de 13 ans. Son premier grand amour, Eduardo, un marin au long cours, la révèle véritablement musicalement. Il lui apprend l’art précieux de l’interprétation des coladeras et des mornas anciennes. C’est le début des tournées dans les bars de l’île : La Calypso, Le Café royal. Depuis, ses airs imprégnés de « saudade » ont conquis un public fidèle qui aime retrouver la simplicité de cette grande dame de la musique africaine. Place de la Bastille, Paris 12e. Olivia de Buhren, Véronique Forge, Caroline Halazy, Damien Hannouchi FÊTE DE LA MUSIQUE SICHON/SIPA En prison aussi u Se produire en prison le jour de la Fête de la musique n’est pas nouveau. Le groupe Téléphone, fleuron du rock des années 80, s’était produit en 1985 à Fleury-Mérogis. Le ministère de la Culture et de la Communication soutient ces initiatives, qui permettent de renforcer les liens entre établissements pénitenciers et manifestations culturelles. La prison de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime) accueillera le groupe La Rue Kétanou, lors d’un concert-rencontre. Et c’est à Fresnes que Rachid Taha se produira. L’artiste, originaire d’Oran en Algérie, a construit sa vie et son œuvre musicale parallèlement à ses engagements. Toujours le premier à s’exprimer contre toutes les formes d’exclusion, il prouve une nouvelle fois que la musique sait faire tomber les murs. EN DIRECT DE www.culture.fr Culture toute Le site du ministère de la Culture, pour retrouver toute la culture, officielle ou officieuse. Les grandes expositions, les vernissages et même la restauration du patrimoine. Soyez au courant de ce qui se passe dans l’Hexagone. F.CRUSIAUX/GAMMA LA SÉLECTION DU JOUR > CD Rather Ripped de Sonic Youth. Depuis plus de vingt ans, ces Américains révolutionnent le rock américain, sans jamais manquer d’originalité. Une valeur sûre, qui tape une nouvelle fois dans le mille. > DVD I’m going to tell you a secret de Madonna. L’objet était très attendu. Et pour cause : on y découvre les dessous de la tournée « Re-invention », en 2004, de la madone. En prime, 14 chansons dont des inédites. Warner Music. > LIVRE Mais qui mange les guêpes ? Ed. Seuil. Un livre collector qui répertorie les questions scientifiques les plus originales posées par les lecteurs de la revue New Scientist. De quoi rendre la science passionnante. > JEUX GTA Liberty City Stories, pour Playstation 2. La nouvelle édition de ce jeu vidéo culte ravira ses fans. Toni Capriani est de retour, dans la sombre ville de Liberty City. Les missions s’enchaînent, pour gagner sa place dans la famille Leone. Un must. ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net
www.directsoir.net Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER SPECTACLE U TRAGIQUE ACADEMY Une pièce écrite et mise en scène par Antoine Séguin. Prenez une troupe de théâtre animée par le désir de lutter contre un appauvrissement culturel généralisé. Faites-lui jouer une tragédie. Ajoutez un producteur TV sans scrupules dont l’émission de variété vient d’être annulée. Complétez le tout par un orchestre de fortune. Et imaginez que les uns et les autres sont dans l’obligation de travailler ensemble. Vous n’avez plus qu’à admirer le résultat. Un mélange détonant et délirant où la toge du tragédien laisse place aux paillettes du show-biz et où s’entremêlent rivalité, jalousie, amour et amitié. Un vrai moment de bonheur. Jusqu’au 2 juillet à la Comédie de Paris 42, rue Fontaine – Paris 9e. U PLIC PLOC PAR LE CIRQUE PLUME Ce spectacle s’articule autour de la goutte d’eau. La troupe d’artistes munis de bottes, de serpillières et de parapluies évolue en musique dans un monde où s’imbriquent tuyaux d’arrosage, robinets et geysers. C’est un véritable ballet d’acrobaties, de contorsions et de sauts périlleux qui s’annoncent. A voir par tout temps. Jusqu’au 8 juillet à 20h Esplanade du fort Saint-Jean Marseille 2e. CONCERT U ARTHUR H AU PALAIS ROYAL La Fête de la musique fête CINÉMA u DIKKENEK Quand C’est arrivé près de chez vous croise Groland, le résultat est détonant, voire dérangeant. Assorti d’une galerie de personnages grotesques et repoussants, Dikkenek (« long cou » en belge) est mené tambour battant par des comédiens heureux de casser leur image DACHTARY/ABACAPRESS aujourd’hui ses vingt-cinq bougies. Pour l’occasion, le ministère de la Culture invite Arthur H pour un programme musical exceptionnel dans la cour d’honneur du Palais- Royal, de 22h30 à 23h10. On ne mettra pas en doute une certaine filiation, Arthur est le fils du dénommé Jacques Higelin. Mais Arthur H s’est rapidement émancipé artistiquement de son père. Depuis son premier album, Arthur H, l’artiste nous embarque dans son univers « cool jazz », magique et poétique, entre Vian et Gainsbourg. A 22h30, place du Palais-Royal – Paris 1 er. EXPO U COMME SUR DES ROULETTES Prenez une planche de bois, collez-y quatre roulettes : vous obtenez le point de départ de la street culture. L’événement « Skate » investit le Tri Postal de Lille sur plus de 3 000 m², et propose l’exposition collective « Beautiful Losers ». Le graphisme, la photo, la vidéo, le design, dans une jubilation qu’ils ont presque du mal à cacher. Mais le point faible est sans conteste l’impression d’une succession de sketches sans réel canevas. Au-delà de l’aspect décousu, un futur film culte qui ne laissera pas indifférent. D’Olivier Van Hoofstadt. Avec Jean-Luc Couchard, Dominique Pinon. FILM DU JOUR… COMME TOUT LE MONDE De Pierre-Paul Renders avec Khalid Maadour et Caroline Dhavernas. u CHANGEMENT D’ADRESSE Petite « fantaisie amoureuse », ce chassé-croisé amoureux autour d’un appartement et d’un cor est une agréable surprise, une étude de mœurs sous le signe d’un burlesque très soigné. Emmanuel Mouret réalise ici un marivaudage dans la lignée de ses précédents films déjà remarqués. Improbable rencontre entre Rohmer et Woody Allen, relativement bien accueilli à Cannes, on y (re)découvre Frédérique Bel et Dany Brillant à contre-emploi. Malgré cela, on regrettera un certain manque de rythme qui peine à faire décoller réellement le film. Exemple flagrant d’un scénario qui ne se suffit pas à pimenter la banalité d’une situation. D’Emmanuel Mouret. Avec Frédérique Bel. u LA NÉBULEUSE DU CŒUR Documentaire né de l’expérience personnelle de la réalisatrice, qui explore le cœur sous toutes ses facettes symboliques, religieuses, SORTIR VIES NOCTURNES DE CINDY FABRE Miss France 2005 ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net HÉSITER/HÉSITER HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/Olivia de Buhren, Cécile Belin, Sébastien Mériadeck, Alexandre Carré l’architecture et la musique s’y rencontrent autour du skate, à la fois sport et mode de vie urbain. « Beautiful Losers » est reconnu comme étant la quintessence des cultures alternatives américaines, rassemblant un grand nombre d’artistes issus de la culture underground des années 70 à nos jours : Andy Warhol, Keith Harring, Larry Clark et bien d’autres. Jusqu’au 2 juillet 2006 au Tri Postal, avenue Willy-Brandt – Lille. U C’EST LE PORTRAIT ! Après Oslo, Helsinki, Vienne, Bruxelles, Moscou…, la grande rétrospective consacrée à Bettina Rheims est accueillie par le musée d’art contemporain de Lyon. A travers cette rétrospective, l’artiste démontre que, audelà de son exceptionnel talent de portraitiste, elle possède une véritable intuition des femmes qui s’épanouissent devant son objectif. Musée d’art contemporain 81, quai Charles-de-Gaulle Lyon 6e. DR > SON LIEU La plage du Kalenda Resort, en Guadeloupe, entourée du plus beau lagon de l’île. > SON BAR Le Pershing Hall à Paris, avec un mur de végétation, un endroit frais pour passer une soirée sympa. > SON RESTO Le restaurant Atalante au relais thalasso de l’île de Ré : vue sur la mer, un personnel qui déborde de gentillesse, et des plats qui enchantent mes papilles ! > SA SALLE Les chambres du château de la Morinière… chacune représente un thème de fée : fées de la mer, de la terre, de la musique, de la couture. > SON LIVRE Brûlée vive, de Souad. > SA MUSIQUE T’as le look coco de Laroche- Valmont (rires). Heuuu, j’aime toutes sortes de musiques. > SON SITE www.direct8.fr (!) > SON DVD Les enfants du siècle avec Juliette Binoche et Benoît Magimel. médicales, humaines. Associé au parcours de cinq transplantés qui vivent avec le cœur d’un autre, avec leurs angoisses et leurs espoirs, le film n’évite pas pour autant quelques longueurs, même s’il se veut léger. Un documentaire insolite sur un organe « si sensible et si résistant ». De Jacqueline Veuve. NIVIERE/SIPA Directsoir t Mercredi 21 juin 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :