Direct Soir n°119 8 mar 2007
Direct Soir n°119 8 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°119 de 8 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Femmes, femmes, femmes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directsoir t Jeudi 8 mars 2007 4 EXCLUSIVITÉ INTERVIEW TINA KIEFFER La rose de l’éducation À l’occasion de la Journée de la femme, la directrice de la rédaction de « Marie Claire » lance dans le commerce une rose au profit de la scolarisation des fillettes dans le monde. Pourquoi la rose « Marie Claire » : après la dénonciation, l’action ? Il est primordial de dénoncer les exactions contre les femmes, les violences conjugales, les crimes d’honneur, l’esclavage sexuel, que ce soit dans les colonnes de Marie Claire ou à l’occasion de la Journée de la femme. Mais nous avions envie d’aller plus loin, d’agir avec une opération positive. Et surtout d’agir à la racine du mal. Seule l’instruction peut permettre aux femmes de se défendre contre ces violences, c’est le seul vrai rempart contre l’exploitation. Est-ce une vision purement égalitariste ? Pas seulement. Il ne faut pas oublier que toutes ces petites filles sont des mères en puissance. Or, tant qu’elles n’auront pas accès au savoir, elles ne pourront pas transmettre le meilleur à leurs enfants, et le monde ne changera pas. Instruire les femmes de demain, c’est lutter contre l’obscurantisme, et c’est aussi agir pour le progrès des pays en voie de développement. Partout où les femmes ont accès à l’instruction et entreprennent, on enregistre un recul de la malnutrition, de la propa- Repères gation du sida et de la mortalité infantile. Et leurs enfants, filles comme garçons, vont à leur tour à l’école. Etes-vous en train de sonner le glas du « sexe fort » ? Non, surtout pas, et je vous rappelle que ce constat est celui d’un prix Nobel de la paix qui a travaillé 30 ans sur le terrain ! Au contraire, les hommes sont souvent de puissants alliés dans la lutte pour l’égalité des sexes. Les femmes mais aussi les hommes ont tout à gagne dans ce combat. Vous avez récolté 300 000 € en 2006. Quel bilan au terme de cette première année d’action ? Nous avons octroyé des bourses à 21 jeunes filles françaises sous le seuil de pauvreté qui poursuivent aujourd’hui des études. Nous avons aussi financé un projet d’établissement scolaire au Cambodge via l’association « Toutes à l’école ». En neuf mois à peine, nous avons fait construire une école près de Phnom Penh, et avons arraché 95 fillettes de leur travail La Journée de la femme ne doit pas se résumer à une liste noire des violences faites aux femmes DR Les boursières françaises 21 jeunes filles ont obtenu une bourse avec La rose 2006. Telle cette jeune Malienne qui s’isole dans la buanderie pour réviser ses cours au calme. Grâce au BTS financé par la bourse, elle évite un mariage forcé et ambitionne d’ouvrir une société de production. PROPOS RECUEILLIS PAR GAËLLE BÉZIER DR dans les champs. Notre objectif est de leur assurer une scolarité complète et des études qui leur donnent un métier. Le Cambodge a besoin de cadres, de médecins, d’enseignants. Une petite fille à l’école, n’est-ce pas autant de bras en moins pour aider à la survie de la famille ? C’est pourquoi le Programme alimentaire mondial nous soutient en faisant livrer du riz aux familles pendant toute la scolarisation des fillettes. Au Sénégal, le programme de rénovation des écoles s’accompagne de la construction de 300 écoles rénovées au Sénégal L’INITIATIVE Du 5 au 11 mars et pour la 2 e année consécutive, le mensuel féminin invite la France à acheter ses roses blanches. Un objectif : collecter des fonds pour promouvoir l’accès à l’éducation des filles. Trois projets : l’octroi de bourses à de jeunes Françaises méritantes, la construction et la rénovation d’écoles au Cambodge et au Sénégal. Cinq marraines : Claire Chazal, Marie Drucker, Laurence Ferrari, Béatrice Schönberg et Mélissa Theuriau. 1,50 € du prix de la rose Marie-Claire est reversé à des projets de scolarisation. En vente 3 € chez les fleuristes, les boutiques Caroll, les magasins Carrefour et Botanic et sur wwww.interflora.fr Un programme mené avec l’Unicef et le Programme alimentaire mondial en Casamance a pris en charge 120 000 enfants. Le projet englobe la construction de points d’eau et de latrines et s’occupe du ramassage scolaire. DR points d’eau afin que la corvée d’eau ne détourne plus les petites filles du chemin de l’école. Vous revenez du Cambodge. Quelle impression après cette première rentrée des classes ? Les progrès accomplis sont incroyables. La rentrée a eu lieu en novembre, et en quatre mois les filles savent déjà lire et commencent à écrire. Surtout, je n’ai pas retrouvé les petites filles timides du début, tristes et prostrées par la fatigue. Il y a une vraie métamorphose. Elles sourient, ont appris à jouer, formulent même des projets. Vous imaginez, il y a quatre mois elles travaillaient encore aux champs ! Votre vœu pour cette Journée de la femme ? Qu’un jour elle n’ait plus de raison d’exister ! J’aimerais qu’elle ne se résume pas à une liste noire des violences faites aux femmes, mais devienne une journée constructive dédiée à l’éducation des filles. Si la Journée de la femme avait sa reine, à qui irait votre suffrage ? Difficile à dire. Sans doute une femme africaine. Je les admire, elles travaillent du matin au soir, elles portent leurs enfants et leur communauté à bout de bras. Si ces femmes avaient toutes accès à l’école, imaginez l’avenir du continent. Des écolières pour le Cambodge de demain En 2006, l’association « Toutes à l’école » ouvre Happy Chandara, un établissement scolaire à côté de Phnom Penh, qui accueille 95 élèves. Cette année, l’école accueille 100 nouvelles fillettes et inaugure une bibliothèque. DR
Sur les femmes sont à l’honneur chaque jour. Direct8, la nouvelle grande chaîne généraliste Avec 70% de femmes, DIRECT 8 est une chaîne essentiellement faite par des femmes. La majorité des animateurs sont effectivement des animatrices. Elles se démarquent les unes des autres par un tempérament bien trempé. Elles dirigent et coordonnent leurs émissions en direct tous les jours autour de principes de convivialité, d'éthique citoyenne, d'authenticité et d'échange constant. Rien d'étonnant donc à ce que Direct 8 célèbre cette journée du 8 mars ! *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat - canal 38/CanalSat Horizon - canal 16), le câble (Noos UPC France/Numéricâble - canal 28), l'ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :