Direct Soir n°118 7 mar 2007
Direct Soir n°118 7 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°118 de 7 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Jean Dujardin au sommet de la vague

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mercredi 7 mars 2007 14 CONSO DR Avec les gants ménagers « kitschy », la vaisselle, l’entretien, le jardinage et la lessive deviennent sexy. www.fancypantzdesigns.com de 16 à 25 € hors frais de port GINIE VAN DE NOORT « La boule à riz » façon boule à facettes, design et économique ! Plongez votre riz, vos pâtes et tout autre féculent dans l’eau de cuisson. Sorti de l’eau, il est égoutté et plus rien ne colle à la casserole ! www.solutionsmaison.fr, 9,99 € Passoire en caoutchouc flexible. D’un grand volume et suffisamment solide, grâce à sa forme en accordéon, cette passoire s’aplatit en un « pop » : autant d’espace de gagné ! Design Boje Estermann. Existe en rouge, noir, jaune et vert. NormannCopenhaguen www.sendhen.com, 41 € Avec les « Demoiselles Nonna », râper devient une seconde nature. Pylônes, www.pylones.com, 13 € Cuisine POP Casseroles, passoires, ouvre-boîtes… Nos instruments de cuisine, lassés d’être appréciés sous le seul critère de « l’utilité », se rebellent. Place à la fantaisie ! Esprit pop pour ces poêles colorées. A la poêle ou au wok, cuisinez, faites revenir ou mijotez. Geneviève Lethu pour les Galeries Lafayette. De 15 à 25 € selon le format et le modèle Osez le moulé chic pour des gâteaux dignes d’un conte de fées. Pour un résultat sans complexe et des courbes royales. Moule à gâteaux « Impérial ». Lékué, trois modèles, Galeries Lafayette, environ 14 € Planche à découper « Book » Pour être poète à chaque recette. Attention, cette planche à découper ne se range pas dans votre bibliothèque ! Normann, www.atylia.com, 21 € « RÉCUP’CUISINE » … LE LIVRE Comment faire un tablier à partir de torchons de cuisine ? Un pendentif à partir de couverts à salade ? Un plateau à partir d’étiquettes de bière ? Ce livre vous donne toutes les astuces. Vous ne savez plus quoi faire de vos vieux ustensiles de cuisine ? Ne les jetez pas, et révélez leur beauté cachée grâce à ces 30 idées d’objets décoratifs ou utilitaires. Aussi drôles que faciles à réaliser à partir d’ustensiles et de matériel de cuisine comme des feux de gazinière, des étiquettes de bière, des manches de petites cuillères, il y en a pour tous les goûts. Choisissez un modèle et suivez les explications étape par étape… Le résultat est bluffant ! Récup’Cuisine, 30 objets déco, Françoise Hamon et Claire Curt, 13,80 €, éditions Tana. Tous les prix sont donnés à titre indicatif.
FALOUR/STARFACE FALOUR/STARFACE www.directsoir.net LINDA HARDY LA DÉCOUVERTE La comédienne et ex-miss France est envoûtante sur la scène du Théâtre des Mathurins, au côté de Niels Arestrup dans la pièce de Nicolas Bedos, « Eva ». Etre actrice, c’est votre rêve d’enfant ? Non, ce n’est pas vraiment un rêve de petite fille. Ou plutôt, ce n’était pas conscient à l’époque. Je ne suis pas issue d’une famille d’artistes, mes parents n’ont aucun lien avec ce milieu et je n’ai pas été élevée dans cette culture. Nous n’allions jamais au cinéma, nous regardions plutôt la télé. Mais de mon côté, j’ai toujours pris des cours de théâtre, j’organisais des spectacles, donc je devais avoir la fibre, quelque part, au fond de moi. Mais pendant de nombreuses années, je ne l’ai pas formulé de manière directe. Pourquoi avez-vous choisi de jouer dans Eva ? Je suis arrivée tard sur la pièce. Le metteur en scène m’a appelée pour une lecture, j’ai lu le scénario très vite sans décrocher une seule seconde. J’ai été frappée par l’authenticité des personnages, ce qu’ils racontaient, la profondeur de leurs caractères. C’est toujours palpitant de jouer des rôles à travers lesquels on peut véhiculer un certain nombre de choses. La pièce est très contemporaine, j’aime ce type d’écriture qui évoque la vie. Nicolas Bedos est talentueux. Pour réussir son interprétation dans une pièce il faut avoir un coup de cœur, un vrai ! C’est une expérience qui se fait sur la longueur, avec un retour direct du public à chaque représentation. Nous ne pouvons pas tricher. Il faut être passionné tous les soirs. LAURIECHOLEWA Le casting est excellent. Oui, dès la première lecture j’étais admirative du talent de Niels Arestrup. Il vit sur scène, tout comme Brigitte Catillon. Pouvoir côtoyer de si grands acteurs est une chance énorme. Avez-vous un rituel pour combattre le stress ? Non pas spécialement. J’étais très stressée au départ. Mais mon rituel, qui n’en est pas un, est seulement de me concentrer. Je suis un peu dans ma bulle avant de monter sur scène, je me concentre, j’explore les sentiments de mon personnage. La concentration permet de lâcher prise sur pas mal de soucis de la vie quotidienne. Etre actrice passe aussi par la concentration. Qu’est-ce qui peut vous déconcentrer ? Les sonneries des téléphones portables, les personnes qui toussent fort. Mais en même temps, ce sont des éléments qui font partie du spectacle. Le public est une structure vivante avec tout ce que cela comporte. Avez-vous déjà eu un fou rire sur scène ? Oui, un soir, lors de la fin d’une scène très violente avec Niels où il veut me prendre des mains une bouteille de vodka. Une autre fois, Niels a dérapé et failli tomber dans un trou qui était juste derrière lui. Je l’ai rattrapé sans savoir qu’il y avait ce trou derrière et que cette chute pouvait avoir de graves conséquences. Vous avez des points communs avec Camille, votre personnage ? Oui j’ai cette forme de pudeur qu’elle entretient dans ses rapports avec les gens, même si je suis, en apparence, extravertie. Mais contrairement à elle, j’ai une vision du couple assez entière. Le fait que Camille soit la maîtresse d’un homme qui lui a fait enfant et qu’elle connaisse bien sa femme me paraît éloigné de ce que je suis. Naomi Watts bientôt maman Naomi Watts attendrait son premier enfant. Un publiciste de la maison Escada, qui a conçu la robe que la comédienne portait aux derniers oscars, a annoncé la nouvelle mercredi dernier. La comédienne, âgée de 38 ans, est en couple avec Liev Schreiber depuis deux ans. PEOPLE Mischa Barton cartonne Mischa Barton, révélée par la série Newport Beach, était seule au volant de la voiture de son amie Nicole Richie lorsqu’elle en a embouti un autre véhicule. L’incident s’est produit alors que la propriétaire venait juste de sortir de sa voiture. Personne n’a été blessé. GUIGNEBOURG-NEBINGER-TAAMALLAH/ABACA HAHN-KHAYAT-DOULIERY/ABACA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :