Direct Soir n°111 15 fév 2007
Direct Soir n°111 15 fév 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°111 de 15 fév 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : George W. Bush suit sa route

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Jeudi 15 février 2007 6 ACTU EN COUVERTURE INTERNATIONAL/Les difficultés du président Bush Au pouvoir depuis l’an 2000, George W. Bush a longtemps caracolé dans les sondages. Aujourd’hui, crédité de 32% d’opinions favorables, il est critiqué jusque dans son camp. Les occasions de se réjouir se font de plus en plus rares pour George W. Bush. C’est pourquoi la nouvelle en provenance de Corée du Nord a pu satisfaire le président américain, confronté à une fin de règne délicate. Le ciel de la Maison Blanche reste pourtant chargé et le débat qui s’est engagé mercredi à la Chambre des représentants risque même de le rendre orageux. Censé s’achever demain, il porte sur une résolution, introduite par les démocrates, qui rejette la décision du président Bush d’envoyer 21500 soldats supplémentaires en Irak. « Bien que cette résolution ne soit pas contraignante, elle revêt toutefois une portée symbolique », souligne Catherine Croisier, chercheur associée à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). En effet, si elle devait être adoptée, la stratégie du 43 e président des Etats-Unis serait, pour la première fois, désavouée par le Congrès. Malgré la défaite des républicains lors des élections de mi-mandat en novembre dernier, il semble que l’administration Bush reste toujours aussi hermétique aux critiques. Preuve en est, lors du départ de Donald Rumsfeld du Pentagone, George W. Bush n’a pas hésité à déclarer que l’intervention en Irak avait représenté un « raz de marée dans l’histoire de la liberté humaine ». Cependant, si l’Irak est, selon les termes du J. TOPPING/REUTERS RENAUD CHARLES L. DOWNING/REUTERS George W. Bush lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, hier. sénateur Ted Kennedy, « le Vietnam de Bush », il s’agit d’un « sujet complexe sur lequel démocrates et républicains ont pieds et poings liés », souligne Eric Laurent, écrivain et grand reporter, coréalisateur du documentaire Le monde selon Bush. Pour lui, « la résolution démocrate en cours d’examen devant le Congrès tient avant tout de la gesticulation médiatique ». Surtout, il rappelle que « le camp de la gauche américaine a voté la guerre en Irak et qu’il ne prendra pas le risque de s’en désolidariser », notamment vis- À lire Les principaux dossiers de l’administration Bush pour 2007 L’immigration « Le dossier de l’immigration sera l’un des gros enjeux de l’année 2007 », promet Catherine Croisier, chercheur associée à l’IRIS. Après les manifestations de 2006, au cours desquelles des millions de personnes sont descendues dans la rue pour exprimer leur opposition à un durcissement des lois sur l’immigration, deux projets restent en suspens : l’amnistie des immigrés illégaux et la mise en place du programme des « travailleurs invités ». M. AZAKIR/REUTERS à-vis des troupes sur le terrain. En attendant, le Président Bush, qui rêvait de laisser sa trace dans l’histoire, va devoir trouver des solutions s’il veut éviter de quitter la scène en 2008 avec l’étiquette de lame duck (canard boiteux). Selon Eric Laurent, deux scénarios sont possibles : « soit il reste passif » et s’accorde avec les démocrates, « soit il décide d’endosser le costume de l’homme qui aura combattu les nouveaux fascistes jusqu’au bout ». George W. Bush ne terminera pas son mandat dans la sérénité. La lutte contre le terrorisme « De nouveaux fronts se sont ouverts pour les Etats-Unis, en plus de l’Irak et de l’Afghanistan. C’est le cas notamment du Liban », constate Eric Laurent. Malgré les budgets colossaux alloués à la Défense, les troupes américaines sont confrontées à des conditions extrêmement difficiles sur le terrain. « Ceci s’explique par la nature même des conflits, analyse Catherine Croisier. Nous sommes en présence de guerres asymétriques qui opposent des combattants dont les forces sont incomparables. » M. NIKOUBAZI/REUTERS L’Iran « Le monde selon Bush » Texte adapté du documentaire de William Karel et d’Eric Laurent sur les mille jours de la présidence de George W. Bush, depuis les attentats du 11-Septembre jusqu’à l’intervention en Irak. (2004, éd. Montparnasse) « A l’heure actuelle, les relations avec l’Iran sont à l’apaisement, note Catherine Croisier. De plus, les négociations sur le nucléaire nordcoréen ont permis de montrer que l’administration Bush était capable de flexibilité. » Mais la majorité démocrate au Congrès envisage de faire adopter un amendement précisant que les pouvoirs de guerre accordés à George W. Bush en 2002 pour l’Irak ne s’étendent pas à l’Iran. Ce qui n’empêche pas « certains grands noms chez les démocrates de plaider en faveur de frappes ciblées », révèle Catherine Croisier.
C. JARDEL/BIOSPHOTO www.directsoir.net La mortalité des abeilles est plus forte à la campagne qu’à la ville. JUSTICE/Un pas vers l’homoparentalité h La cour d’appel d’Amiens s’est prononcée hier en faveur de l’adoption d’un garçon de deux ans et demi par la compagne de sa mère biologique. C’est « la première fois » qu’une cour d’appel confirme une telle décision, selon l’avocate du couple, maître Hélène Devismes-Gras. La déléguée générale de l’UMP à la famille, Michèle Tabarot, a aussitôt rappelé l’opposition du parti à l’homoparentalité. Deux associations de défense des homosexuels ont invité les candidats à la présidentielle à traduire cette évolution en loi. PRÉSIDENTIELLE/Eric Besson quitte la campagne Royal h Secrétaire national à l’économie et la fiscalité du parti socialiste, le député de la Drôme a signifié hier son départ à François Hollande. Il a justifié sa décision par « des raisons personnelles » et déclaré vouloir se mettre en retrait de la campagne électorale, bien décidé à ne gêner ni le premier secrétaire ni la candidate à la présidentielle Ségolène Royal. Il a démenti que sa démission puisse avoir pour motif des désaccords sur le montant du chiffrage du pacte présidentiel. Il sera remplacé par Michel Sapin, a annoncé Jack Lang ce matin. F. TONDRE/REA ZEPHYR/S.P.L./COSMOS ABEILLES/Elles préfèrent l’air des villes h L’Union nationale des apiculteurs français (Unaf) tenait mardi une conférence de presse en présence de représentants européens de la filière. Les apiculteurs français espèrent étendre à l’ensemble des pays de l’Union européenne leur programme de protection des abeilles. Ce programme « L’abeille, sentinelle de l’environnement » est en place depuis fin 2005. L’originalité, les colonies sont installées en ville. En France, une cinquantaine de collectivités et d’entreprises est associée à ce plan de protection. En pratique, il s’agit d’accueillir sur le toit des bâtiments des ruches témoins. Le programme vise à sauvegarder les espèces et la filière. Pourquoi en ville ? Les abeilles sont moins exposées aux insecticides que dans les zones de culture intensive. Le syndicat national des apiculteurs a enregistré en 2005 une chute de population d’un tiers en moyenne pour les ruchers ruraux, alors que 6%, seulement des abeilles installées en ville manquaient à l’appel. L’Unaf souhaite multiplier par deux le nombre de cites d’accueil en France pour ces ruches urbaines d’ici deux ans et, dans le même temps, entraîner l’ensemble des 27 pays de l’Union européenne dans son programme de protection des abeilles. Environ 7000 maladies rares SANTÉ/Tout savoir sur les maladies rares h La neurofibromatose, la maladie d’Huntington, le sarcome de Kaposi… Autant de maladies dites « orphelines » qui ont longtemps été ignorées des médecins, des chercheurs et donc du public. Même si elles touchent une faible proportion de la population (environ 30000 en France), leur nombre (environ 7000) et leur gravité en font pourtant un véritable enjeu de santé publique. Depuis dix ans, le site orpha.net donne de nombreuses informations sur ces maladies, sur les médicaments orphelins et les coordonnées des associations concernées. LES SITES À CONSULTER www.orpha.net www.maladies-orphelines.fr www.eurordis.org http://maladiesinconnues.free.fr FRANCE LES PRUD’HOMMES Les conseillers prudhommaux salariés se sont mobilisés hier pour protester contre une réforme du ministère de la Justice. Celle-ci limiterait leur temps d’examen des dossiers et menace selon eux de « casser la prud’hommie ». 1 Le conseil de prud’hommes est l’organe chargé d’arbitrer les litiges entre salariés du privé et employeurs. Particularité de ce tribunal, il est composé de magistrats non professionnels élus. La moitié d’entre eux représente les employés, tandis que l’autre défend les intérêts des dirigeants. 2 La première étape consiste en une séance de conciliation. Les deux parties sont convoquées pour tenter de parvenir à un accord à l’amiable. Si ce n’est pas le cas, l’affaire peut être confiée à un ou deux conseillers rapporteurs, ou renvoyée directement devant le bureau de jugement. 3 Si un rapporteur a été saisi, il tente à nouveau une médiation pour parvenir à un accord. Les mesures qu’il propose sont provisoires, avant le renvoi devant le bureau de jugement. Un jugement est alors rendu à la majorité des voix des conseillers. En fonction du jugement, un appel est possible et/ou un pourvoi en cassation. ANTONIN MOSER,DAVID LEFORT,MARION SOUZEAU,COLOMBE PRINS B. HANNA/REA Directsoir t Jeudi 15 février 2007 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :