CNews n°2443 5 jui 2019
CNews n°2443 5 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2443 de 5 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : le baccalauréat à rude épreuve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
14 N°2443 VENDREDI 5 JUILLET 2019 SPORTS CNEWS.FR M. MEISSNER/AP/SIPA M. CHOW-USA TODAY SPORTS/SIPA Justin Gatlin, champion olympique du 100m en 2004, hier. J’aime beaucoup ce que le sprint est devenu (depuis la retraite de Bolt). Les gens paient pour venir au stade sans savoir à l’avance qui va l’emporter. 50 000 EUROS d’amende ont été infligés, hier, à Bernard Tomic pour non-combativité à Wimbledon. L’Australien a été éliminé par Jo-Wilfried Tsonga en 58 min. L’ÉDITION 2019 DU TOUR DE FRANCE DÉMARRERA DE BRUXELLES DEMAIN UNE GRANDE BOUCLE OUVERTE C’est reparti pour un Tour. Le départ de l’édition 2019 de la Grande Boucle, qui s’achèvera le 28 juillet, sera donné demain à Bruxelles. Et cette année, la course au maillot jaune semble particulièrement ouverte. Il faut dire qu’avec les absences conjuguées du quadruple vainqueur Chris Froome et de l’un des favoris Tom Dumoulin, il y a un peu plus de place pour les autres sur ce Tour de France. Si évidemment, Geraint Thomas, tenant du titre, aura la faveur des pronostics, le Gallois aura tout de même des adversaires à qui parler cette année. Et cela pourrait venir de sa propre équipe, Ineos, avec le jeune Egan Bernal. Récent vainqueur du Tour de Suisse, le Colombien de 22 ans semble être à l’aise sur tous les terrains, et peut-être même plus que son coéquipier. Les Français attendus « Bien sûr que j’aiderais Thomas, s’il est meilleur que moi », avait expliqué Bernal il y a quelques jours. S’il faudra compter sur les grands noms du peloton (Nairo Quintana, Richie Porte, Jakob Fuglsang, Adam Yates ou encore Rigoberto Uran), les yeux seront rivés sur les Français avec toujours l’espoir de voir le successeur de Bernard Hinault qui se fait tant désirer (1986, dernière victoire du Blaireau). Les plus grands espoirs reposeront sur Romain Bardet (2 e en 2016, 3 e en 2017, 6 e en 2018) et Thibaut Pinot (3 e en 2014). Et avec le profil montagneux du parcours et la part limitée des contre-la-montre, les deux Tricolores auront leur mot à dire cette année, qui pourrait aussi voir le n°1 mondial, Julian Alaphilippe, briller pour le plus grand plaisir du public. Mais le parcours sera long et la vérité du départ n’est jamais celle de l’arrivée. n LA FINALE DE LA COUPE DU MONDE FÉMININE DE FOOTBALL AURA LIEU DIMANCHE LES ÉTATS-UNIS EN FAVORIS FACE AUX PAYS-BAS ? L’équipe américaine va défendre son titre contre les championnes d’Europe. Cette année, la course au maillot jaune risque d’être plus indécise, en l’absence de Chris Froome et Tom Dumoulin. Championnes du monde contre championnes d’Europe. Dimanche, en finale des Mondiaux 2019, les Etats-Unis auront face à eux une équipe des Pays- Bas, novice à ce niveau, mais qui ne sera pas forcément facile à manœuvrer. Car s’il y a bien une équipe qui peut faire tomber les Américaines, c’est bien elle. La formation néerlandaise, sacrée championne d’Europe en 2017, s’est hissée pour la première finale de Mondial de son histoire en écartant les Suédoises, grâce à un mental solide. Dans une rencontre très compliquée où il a fallu aller chercher la victoire aux prolongations, les Oranjes ont fait honneur à leur statut de meilleure nation européenne. Alors de quoi réussir là où l’Espagne, la France et l’Angleterre ont failli ? « Pour l’emporter dimanche, il faudra batailler », a confié la sélectionneure Sarina Wiegman. Les Hollandaises pourront en effet s’appuyer sur leur star, Shanice van de Sanden. La Lyonnaise, qui sera à domicile pour le coup d’envoi dans le Parc OL, est une femme de finale. Elle ne sera pas de trop dans cette mission face aux triples championnes du monde. Impressionnantes depuis le début de la compétition, les coéquipières d’Alex Morgan ont montré qu’elles pouvaient se sortir de n’importe quelle situation lorsqu’elles sont en difficulté. Comme face à l’Espagne ou contre l’Angleterre. n PA IMAGES/ICON SPORT
JEANMARC MORANDINI CNEWS.FR LA CHAÎNE QUI EXPLIQUE L’INFO PASCAL PRAUD YVES CALVI CLÉLIE MATHIAS ROMAIN DESARBRES SONIA MABROUK LAURENCE FERRARI RETROUVEZ CNEWS SUR LE CANAL 16 DE LA TNT JEANPIERRE ELKABBACH THOMAS HUGUES CNEWSOFFICIEL @CNEWS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :