CNews n°2442 28 jun 2019
CNews n°2442 28 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2442 de 28 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : mondial féminin, le rêve américain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 MONDE R. PINNEY/LNP/REX/SIPA FETHI BELAID/AFP N°2442 VENDREDI 28 JUIN 2019 CNEWS.FR LE SOMMET INTERNATIONAL S’OUVRE DANS UN FORT CLIMAT DE CRISE UN G20 SOUS HAUTE TENSION Divergences en vue. Rarement un G20 aura été à ce point scruté par les observateurs. Le sommet, qui s’ouvre aujourd’hui à Osaka, au Japon, a lieu alors que le monde connaît deux crises géopolitiques majeures. Que ce soit dans la guerre commerciale avec la Chine, ou les menaces qui se sont multipliées avec l’Iran, Donald Trump va attirer tous les regards. Emmanuel Macron a d’ailleurs prévu un entretien avec son homologue américain afin d’évoquer ces dossiers. Et si l’attention se tourne vers Trump plus que vers les alliés de l’Iran dans ce G20, c’est que l’évolution de la situation semble dépendre davantage des réactions du président américain. Après avoir assuré ne plus rester dans le cadre de l’accord sur le nucléaire signé en 2015, Téhéran a en effet ouvert la porte à un apaisement. Reste à savoir si Trump va prendre acte de cette décision, ou s’il va poursuivre ses déclarations pour maintenir la pression sur l’Iran. Et si ce n’est pas sur la République islamique que l’ex- Nous devons assurer au public que, lorsque nous quittons l’UE, nous contrôlons le nombre d’immigrants non qualifiés qui arrivent dans le pays. Boris Johnson, favori pour le poste de Premier ministre britannique, hier. DEUX ATTENTATS ONT VISÉ LA POLICE HIER TUNIS DOUBLEMENT CIBLÉ L’attaque a fait au moins un mort. Retour de la violence. A l’ouverture de la saison touristique et à quelques mois d’échéances électorales, deux attentats-suicides visant la police ont été menés au même moment à Tunis, hier, faisant un mort et huit blessés. Un premier kamikaze a visé une voiture des forces de l’ordre sur l’avenue Bourguiba, en plein cœur de la capitale tunisienne, homme d’affaires s’emporte, ce pourrait être contre la Chine. La guerre commerciale qui oppose le géant asiatique aux Etats-Unis ne se calme pas, puisqu’au 1er juin dernier, Pékin a annoncé une hausse des droits de douane pour des produits américains. Selon des observateurs, si la proximité de la Chine avec l’Iran et la Corée du Nord peut complexifier les discussions, une trêve pourrait être conclue lors du sommet. Une chose est certaine, les autres participants vont tenter de canaliser les tensions afin que le G20 ne soit pas « un club d’affrontement bilatéral entre la Chine et les Etats- Unis », comme l’a expliqué l’Elysée. n L’INFO EN PLUS Les maisons de passe d’Osaka resteront closes pendant le sommet du G20  : une première depuis des funérailles impériales en 1989. tuant un membre de la police et blessant quatre autres personnes. Au même moment, un deuxième attentat-suicide visait le complexe de Gorjani, où sont rassemblés des services de la Garde nationale et de la police judiciaire. Quatre officiers ont alors été blessés. Les attentats, menés à l’ouverture de la saison touristique et qui n’avaient pas été revendiqués dans l’immédiat, sont les premiers en Tunisie depuis une attaque perpétrée le 30 octobre 2018, également sur l’avenue Bourguiba, par une femme kamikaze, qui avait fait au moins 26 blessés, en majorité des policiers. Peu après ces attaques, la présidence de la République tunisienne a indiqué que le président Béji Caïd Essebsi, 92 ans, a été hospitalisé après avoir fait un « grave » malaise. « La situation du président est critique » mais « stable », a indiqué son conseiller Firas Guefrech. n Donald Trump et les Etats-Unis seront au cœur des discussions ces deux jours. En bref L’ANCIEN CONVOYEUR DE FONDS TONI MUSULIN ARRÊTÉ À LONDRES L’ex-convoyeur de fonds Toni Musulin a été détenu 48 heures à Londres après avoir tenté de convertir une forte somme d’argent liquide, a-t-on appris hier. Le Français avait été condamné en 2010 pour le vol de 11,6 millions d’euros. CATALOGNE  : UN FEU HORS DE CONTRÔLE A RAVAGÉ 5 500 HECTARES Un incendie hors de contrôle progressait hier dans le nord-est de l’Espagne, dans une zone rurale de Catalogne où les flammes avaient déjà ravagé 5 500 hectares. Quelque 350 pompiers et 230 militaires étaient mobilisés. 12 000 EMPLOIS vont être supprimés en Europe par le constructeur automobile américain Ford, qui a annoncé hier la fermeture de six usines d’ici à fin 2020. ANGELA MERKEL UN SOUCI DE SANTÉ ? Inquiétude en Allemagne. Angela Merkel a de nouveau été prise de tremblements, hier, lors d’une cérémonie à Berlin. C’est la deuxième fois en dix jours que la chancelière est victime de spasmes. Ce nouvel incident est survenu au château de Bellevue, à Berlin. Sur les images diffusées par la télévision allemande, on peut la voir trembler de tout son corps, et tenter de croiser les bras pour contrôler la crise. Cette situation a duré environ deux minutes, selon un photographe de l’agence de presse DPA. Tout s’est arrêté quand la chancelière a pu faire quelques pas. Même si le porte-parole de la chancelière a tenu à rassurer tout le monde en déclarant qu’Angela Merkel allait « bien », l’état de santé de la dirigeante, au pouvoir depuis plus de treize ans, inquiète. n J. WITT/SIPA
CNEWS.FR SPORTS N°2442 VENDREDI 28 JUIN 2019 15 A. DIBON/ICON SPORT A. DIBON/ICON SPORT Teddy Riner, décuple champion du monde de judo, hier au « Parisien ». LES CONFIDENCES DU BRÉSILIEN NEYMAR VEUT ALLER AU BARÇA Le PSG réclame au moins 300 millions d’euros pour laisser partir l’attaquant. Sa volonté de quitter le Paris Saint- Germain ne semble plus faire de doute. Interrogé sur un éventuel retour de Neymar à Barcelone, le vice-président du club catalan, Jordi Coroner, a confié que le Brésilien souhaitait revenir au Barça. « Neymar veut revenir et l’a manifesté », a dévoilé hier le dirigeant espagnol lors de la présentation des projets de l’espace social de son équipe. « Mais ce thème n’a pas encore été mis sur la table », a-t-il précisé. Depuis plusieurs jours, le transfert de « Ney » prend de l’ampleur. Après deux saisons tronquées avec le PSG et des résultats collectifs décevants, surtout sur la scène européenne, l’ancien Barcelonais serait nostalgique de son trio formé avec Lionel Messi et Luis Suarez. L’Argentin et l’Uruguayen pousseraient pour un retour de leur ancien partenaire. Cependant, Jordi Coroner a aussi affirmé que Barcelone n’était pas préoccupé « par la signature de Neymar ». « En fait, c’est une opération dont nous n’avons pas parlé, nous ne savons pas si elle se réalisera », a-t-il ajouté. Un jeu de poker menteur logique, car un intérêt trop prononcé de la part du Barça n’aiderait pas à négocier le prix L’heure est venue, c’est décidé, je reprends au Canada (7 juillet). Le tournoi idéal. Je vais devoir gérer un décalage horaire, comme aux JO de Tokyo. du Brésilien à la baisse. Quoi qu’il en soit, la balle est maintenant dans le camp catalan. Inconcevable dans l’esprit des décideurs parisiens il y a encore quelques semaines, un départ de la vedette brésilienne est désormais une option envisagée. Lassé des privilèges dont bénéficie la star, accordés en partie par lui-même, Nasser al-Khelaïfi a confié les rênes de l’équipe à Leonardo. Le nouveau directeur sportif entend remettre l’institution au-dessus des joueurs, y compris Neymar. Parti pour 222 millions d’euros en 2017, l’Auriverde ne quittera pas Paris pour une somme inférieure, et le montant de 300 millions d’euros est évoqué. Un prix compliqué à atteindre, même pour les finances du Barça, à moins d’inclure au minimum un joueur dans la transaction, ajouté à un beau chèque. n L’INFO EN PLUS Arrivé pour 222 millions d’euros au PSG en 2017, la valeur marchande de Neymar ne serait plus que de 124,7 millions d’euros, selon le CIES. 15,8 MILLIONS D’EUROS seront touchés par le vainqueur de la Fed Cup de tennis, dans un nouveau format dévoilé hier. Elle opposera, dès 2020, 12 pays sur six jours. FOOTBALL - COPA AMERICA 2019 LA QUÊTE DE LIONEL MESSI Sous pression. Après des débuts compliqués en phase de groupes dans la Copa America 2019, l’Argentine de Lionel Messi va devoir élever son niveau de jeu, aujourd’hui, contre le Venezuela, sous peine de connaître une nouvelle désillusion. Doubles finalistes malheureux lors des deux dernières éditions, les Argentins ont obtenu leur qualification en battant le Qatar, pays invité. Avant cela, ils avaient été défaits par la Colombie (2-0) et fait match nul contre le Paraguay (1-1). « L’important, c’était de gagner. Ça va nous booster pour la suite », a ajouté la star du FC Barcelone, qui pourrait retrouver le Brésil en demifinale. Mais avant d’y penser, il faudra L’Argentine affronte le Venezuela. d’abord venir à bout de solides Vénézuéliens. La « Vinotinto » (le surnom du Venezuela) a terminé deuxième du groupe A derrière le Brésil, qu’elle a d’ailleurs accroché (0-0). La « Pulga » et ses coéquipiers sont prévenus. n ESTADAO CONTEUDO/ICON SPORT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :