CNews n°2439 25 jun 2019
CNews n°2439 25 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2439 de 25 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : le réchauffement est-il en cause ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2439 MARDI 25 JUIN 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Eric de Riedmatten LA CLIM RÉCHAUFFE ! Avec la canicule, les ventes de clim s’emballent. Les factures d’électricité aussi. Selon l’étude du comparateur de tarifs Selectra, un climatiseur à la maison, c’est 200 € de plus chaque année. Et cela pour trente jours de chaleur par an et six heures de fonctionnement par jour. A titre de comparaison, le bon vieux ventilateur ne coûte qu’un peu plus de 5 € par an. Le plus inquiétant, c’est l’impact sur la planète. Dans les C’est en voulant se rafraîchir qu’on contribue au dérèglement. grandes villes, une clim qui tourne à plein régime augmente la température intra-muros de 1,5 °C. Et parfois même de 8 °C en cas de canicule. Alors oui, la clim réchauffe ! L’Agence internationale de l’énergie se demande déjà comment les fournisseurs d’électricité pourront faire face à la demande. Chaque degré supplémentaire oblige à pousser la clim et à produire ce que consomme une ville comme Bordeaux. Ça jette un froid ! Eric de Riedmatten, à retrouver dans La matinale, de 6h à 9h en semaine, et dans L’hebdo de l’éco le week-end, sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR ENDETTÉ, BORIS BECKER VA VENDRE SES TROPHÉES Ancien numéro un du tennis mondial, l’Allemand de 51 ans est contraint de vendre ses trophées pour payer ses dettes. POURQUOI DIT-ON « MONTER SUR SES GRANDS CHEVAUX » ? Lorsqu’une personne s’énerve et hausse le ton pour défendre son point de vue, on dit parfois qu’elle « monte sur ses grands chevaux ». Une expression dont l’origine remonte au Moyen Age. A cette épo - que, on choisissait en effet son cheval en fonction de l’activité que l’on comptait effectuer. Le majestueux palefroi servait par exemple pour les parades, le robuste roussin pour les travaux dans les champs et le courageux destrier pour les tournois et la guerre. Ce dernier, le plus réputé, était perçu comme plus puissant et plus grand que les autres. Ainsi, « monter sur ses grands chevaux » désignait le fait de partir au combat L’IMAGE UN DÉFILÉ GRANDE TAILLE avec fougue en chevauchant les montures les plus imposantes. Mais à partir du XVI e siècle, cette idée d’ardeur a progressivement été remplacée par la colère et à l’agressivité, tandis que la bataille s’est déplacée sur le terrain des idées. Des hommes ont récemment défilé dans d’étranges costumes à la carrure XXL, avec des épaules de plus d‘un mètre de large, à l’occasion de la Fashion Week masculine printemps-été 2020, à Paris. Ces accoutrements ont été créés par le styliste américain Thom Browne. Celui-ci est très connu à travers le monde, car il habille notamment l’équipe du FC Barcelone, Lebron James ou encore Jay-Z. A LYON, UN HOMME NU MENACE DES PASSANTS Dans le plus simple appareil, un jeune homme a agressé des passagers du métro lyonnais, puis des policiers. SHUTTERSTOCK/SIPA ALLILI/SIPA STHANLEE MIRADOR/SIPA SUPERSTOCK/SIPA S. GALLET/WWD/REX/SIPA MAMIE « OURAGAN » BAT UN RECORD DE SPRINT Elle n’a rien à envier à Usain Bolt. Julia Hawkins, une Américaine de 103 ans, vient de battre un record de… vitesse. Alignée sur 100 m aux Senior Games, qu’elle a remporté dans sa catégorie en 46,07 secondes, c’est son temps de passage à mi-parcours qui lui a valu de devenir la centenaire la plus rapide sur 50m. Une reconnaissance qui s’ajoute à celle obtenue le même jour, de la femme la plus âgée à participer à une course. Il y a deux ans, Julia avait déjà décroché un record en parcourant le 100 men 39,62 secondes, gagnant ainsi le surnom d’« Hurricane » (ouragan). Le secret de cette mamie supersonique  : pas d’entraînement à la Rocky ou de dopage à la camomille, mais un jardin de 40 ha, qu’elle arpente tous les jours pour s’occuper de ses arbres. C’EST ARRIVÉ... UN 25 JUIN Les Indiens s’imposent à Little Big Horn (1876). Aux Etats-Unis, le général Custer et ses hommes sont massacrés dans une embuscade tendue par des Sioux et des Cheyennes, menés par le chef Sitting Bull. Il s’agit de la plus célèbre victoire indienne. Un spationaute français est envoyé dans l’espace (1982). Jean- Loup Chrétien fait équipe avec deux cosmonautes soviétiques, à bord du vaisseau Soyouz T-6. Il restera sept jours en orbite autour de la Terre. HALLE BERRY DÉPOSSÉDÉE DE SA MAISON ? Un inconnu a essayé de s’installer chez la célèbre actrice, en entrant de force chez elle et en changeant les serrures. TWITTER@SENIORGAMES1
CNEWS.FR GRAND ANGLE N°2439 MARDI 25 JUIN 2019 3 WITT/SIPA LA CANICULE POURRAIT ÊTRE DUE AU RÉCHAUFFEMENT DE LA PLANÈTE LE DÉRÈGLEMENT EN CAUSE ? Les épisodes de chaleur exceptionnelle ont doublé ces trente dernières années, et devraient encore s’intensifier. Alors que des températures extrêmes touchent la France, les experts pointent un phénomène climatique plus global. La Terre se réchauffe et la France transpire à grosses gouttes. L’épisode caniculaire, qui va durer une grande partie de cette semaine, confirme que la situation devient de plus en plus préoccupante, comme ne cesse de le signaler l’immense majorité de la communauté scientifique. Sur le plan politique, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a, lui aussi, clairement pris position. En affirmant, hier, que la canicule était « une conséquence palpable » du dérèglement climatique. Le mercure s’affole Si l’augmentation des températures en été est un phénomène normal, c’est l’intensité et la précocité du phénomène, cette année, qui le sont beaucoup moins, comme l’indiquent les spécialistes. « La canicule s’explique d’abord par une configuration météorologique globale, mais il est clair que le réchauffement climatique est responsable des masses d’air qui sont beaucoup plus chaudes qu’avant », précise François Jobard, météorologue à Météo France. Depuis 1990, Les tem- pératures ont ainsi augmenté en moyenne de 1,4 °C dans notre pays. Le nombre de séquences de chaleurs extrêmes a également doublé lors des trente dernières années. Les quatre épisodes les plus longs ont ainsi été recensés en 1983, 2003, 2006 et 2018. En outre, ce sont les trois derniers qui ont été les plus intenses. Mais alors que les Etats développés et leurs citoyens commencent tout juste à prendre la mesure du risque et de l’urgence d’agir, les experts se montrent particulièrement pessimistes. « A terme, nous connaîtrons de plus en plus de pics de ce type, avec des températures normales qui vont continuer d’augmenter régulièrement », avertit ainsi François Jobard. Si aucune politique en faveur du climat ne fonctionne ou n’est mise en place de façon durable, Météo France se montre même particulièrement alarmiste. Dans le pire des scénarios, les canicules qui se dérouleront lors de la seconde moitié du XXI e siècle pourraient alors survenir trois années sur quatre et se produire sur une période beaucoup plus longue qu’aujourd’hui, de mai à… octobre. LE BREVET REPORTÉ F. DURAND/SIPA EN CHIFFRES 56,7°C ont été relevés le 10 juillet 1913 à Greenland Ranch, dans la vallée de la Mort, aux Etats-Unis. Il s’agit du record mondial homologué. 43,4°C constituent l’actuel record de chaleur dans l’Hexagone, recensé à Sartène (Corse du Sud), le 23 juillet 2009. 20,1°C de moyenne sur l’ensemble du mois de juin avaient été notés en 2018, soit 1,7°C de plus que la normale, selon Météo France. 23,1°C de température moyenne ont été relevés pendant l’été 2003, soit 3,2°C au-dessus de la normale, ce qui en avait fait le plus chaud depuis 1900. 17,3°C avaient en revanche été recensés lors de l’été le plus froid, en 1956 (2,6°C sous la normale). Des conséquences désastreuses Les effets sur la Terre ainsi que sur ses habitants seraient alors catastrophiques. Si la hausse du mercure n’est pas endiguée, les glaces des pôles connaîtront une fonte spectaculaire. Le Groenland lui-même pourrait disparaître. De quoi entraîner une hausse terrifiante du niveau des océans et des mers, jusqu’à atteindre sept mètres dans le prochain millénaire. Les neiges éternelles et les glaciers seraient aussi en grand danger, puisque les journées de dégel à haute altitude se multiplieraient. Conséquence directe  : d’importants éboulements, voire des inondations dans les zones situées plus bas. A terme, des espèces d’insectes africains ou asiatiques, incapables de survivre actuellement en Europe, pourraient également s’y installer sans problème, avec le risque de les voir transmettre des virus comme le chikungunya, la dengue, voire même la malaria, s’inquiètent certains. Dans ce contexte ultratendu, l’ONU prédit déjà que, d’ici à 2050, 250 millions de personnes pourraient devenir des réfugiés climatiques. n L’INFO EN PLUS Cet hiver, lors de la canicule en Australie, un bar qui avait promis une bière gratuite dès qu’il faisait 45°C en a servi 700 litres en deux heures. Première conséquence de la vague de la chaleur, les épreuves du brevet des collèges, prévues jeudi et vendredi, ont été reportées à lundi et mardi prochain. Une décision prise hier par le ministre de l’Education, Jean- Michel Blanquer « pour garantir la sécurité des élèves ». Alors que 53 départements étaient placés, hier soir, en vigilance orange, le pic de l’épisode caniculaire, attendu entre jeudi et vendredi, devait coïncider avec l’examen. D’après Météo France, des records de chaleur pourront être établis pour un mois de juin, voire « localement tous mois confondus ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :