CNews n°2437 21 jun 2019
CNews n°2437 21 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2437 de 21 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : un Brexit made in Boris Johnson ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LES DATES ET STATIONS DÉVOILÉES DES NOCTURNES POUR LE MÉTRO Deux mois après avoir annoncé que des lignes de métro et de tramway seraient ouvertes toute la nuit à titre d’expérimentation, dès la rentrée de septembre 2019, Valérie Pécresse, présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités, a dévoilé hier les stations concernées, ainsi que les dates. Baptisée « Les nuits festives », cette expérimentation – d’une durée de six mois – aura lieu six samedis soir, de septembre à mars. Les dates retenues étant du 14 au 15 septembre, du 19 au 20 octobre, du 9 au 10 novembre, du 18 au 19 janvier, du 15 au 16 février et du 14 au 15 mars. Au total, 52 stations de métro resteront LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION ouvertes toute la nuit sur les lignes 1, 2, 5, 6, 9 et 14, à une fréquence de dix minutes, et toutes les stations de tramway T2, T3a et T3b, à une fréquence de vingt minutes. En parallèle, les lignes de bus Noctilien seront renforcées sur les lignes les plus fréquentées, notamment les rocades parisiennes N01 et N02 mais aussi les lignes au départ de la gare de l’Est (10 e) N43, N44 et N45, et les lignes de grande couronne. Et si l’expérimentation est concluante, l’idée est déjà assumée de pérenniser ce service jusqu’à 15 nocturnes par an. Soit un samedi soir par mois environ toute l’année, en plus des soirées du réveillon et du 14 Juillet. n 0 25 50 75 >100 GRAND PARIS 12 N°2437 VENDREDI 21 JUIN 2019 CNEWS.FR Y. BOHAC/SIPA POUZET/SIPA Au total, plus d’une cinquantaine de gares seront concernées par ce test. 41 Pour réduire les inégalités en Île-de- France, l’Etat s’emploie à ce que les plus éloignés de l’emploi puissent pleinement bénéficier du dynamisme de la région. Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris, hier. En bref PARIS  : LA MUNICIPALITÉ A DÉVOILÉ SA STRATÉGIE DE LUTTE CONTRE LES RIXES La ville de Paris a dévoilé 14 mesu - res, hier, pour limiter le nombre de rixes entre bandes rivales dans la capitale, dont 230 ont été dénombrées depuis janvier 2016. Les jeunes seront sensibilisés aux dangers de ces affrontements, et des formations seront organisées pour adapter les actions sur le terrain. PARIS  : LA DÉLINQUANCE EN HAUSSE DEPUIS UN AN Les faits de petite délinquance se multiplient dans la capitale, selon un article du Monde, paru hier. En un an, les vols à la tire ont ainsi bondi de 37%, en particulier dans le métro, tout comme les vols de deux-roues (+34%). Les vols avec violence ont, eux, progressé de 7%. Quant aux cambriolages, ils ont augmenté (+11%) dans tous les arrondissements, sauf le 19e. PARIS  : LA PLACE DE LA RÉPUBLIQUE ACCUEILLE UNE ŒUVRE VÉGÉTALE Dès aujourd’hui, une œuvre végétale et humaine de 20 000 m², réalisée par l’artiste Gad Weil, va prendre forme sur la place de la République (11 e), à l’occasion de la troisième édition de Biodiversi- Terre. Jusqu’à lundi, les Parisiens pourront participer à l’opération. PARIS  : LES NOUVELLES SERRES D’AUTEUIL (16E) OUVRENT AU PUBLIC Après plusieurs mois de travaux, les célèbres serres d’Auteuil vont rouvrir au public aujourd’hui, autour du nouveau cours de tennis Simonne- Mathieu, à Roland-Garros. Cellesci seront composées de plus de 1000 plantes de 500 espèces et variétés issues des quatre continents (Amérique du Sud, Afrique, Sud-Est asiatique et Australie). 75 000 MÈTRES CARRÉS dédiés au sport – dont une piscine et un terrain de foot – ont été installés à la Concorde, à Paris, pour célébrer la Journée olympique, ce week-end. BIODIVERSITÉ DES ESPÈCES MENACÉES Le moineau est notamment touché. Bouleversées par l’urbanisation, la faune et la flore, dont plusieurs espèces sauvages, telles que les papillons, les oiseaux nicheurs ou les chauves-souris pourraient disparaître en Ile-de-France, selon un rapport de l’Agence régionale de la biodiversité publié hier. Par exemple, le nombre de moineaux a chuté de 73% entre 2004 et 2017, à Paris. En cause ? L’étalement urbain, la pollution ou l’agriculture céréalière, qui détruit les haies où viennent se nicher les oiseaux. Les espèces vulnérables sont ainsi peu à peu remplacées par celles qui s’adaptent. n 75 RÉFUGIÉS UN ACCUEIL BIENVENU Un espace de rencontres. A l’initiative de la municipalité parisienne, la « Maison des réfugiés » a ouvert ses portes hier, au 50, boulevard Jourdan, dans le 14e. Géré par l’asso ciation Emmaüs Solidarité, ce « refuge » de 800 m² a été imaginé comme un vrai espace d’accueil de jour, où les réfugiés pourront être accompagnés dans leurs démarches ou prendre des cours de français. De plus, des ateliers informatiques et diverses animations seront également organisés par l’association Singa. Pour aller plus loin, un hébergement citoyen pourra leur être proposé, tout comme un accompagnement professionnel. n ARDEA/M. EVANS/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :