CNews n°2432 14 jun 2019
CNews n°2432 14 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2432 de 14 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : la vie reprend à Notre-Dame.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2432 VENDREDI 14 JUIN 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Laurence Ferrari MADAME X Mais quelle mouche a piqué Madonna pour qu’elle arbore en permanence un cache-œil noir siglé d’un « X » en diamants ? La promotion de son nouvel album, bien sûr ! MadameX, qui sort aujourd’hui, est inspiré du monde de la nuit de Lisbonne, où la star vit depuis 2017. Au fil de ses rencontres avec des artistes, notamment au Tejo Bar, la « Madone » a concocté un opus métissé, où se mêlent les rythmes latino, Mettons de côté les prestations scéniques ratées de Madonna. créoles, ou encore du fado, et des musiciens capverdiens, brésiliens ou colombiens. C’est le cas de Maluma, avec qui elle chante Medellin. Alors mettons de côté les toutes dernières prestations scéniques ratées de cette reine de la pop pour constater son incroyable longévité, tout comme sa faculté à se renouveler, en mettant en lumière de nouveaux talents et en captant l’air du temps. Et rêvons, pourquoi pas, d’un nouvel album a capella. Juste guitare et voix, pour retrouver la vraie Madonna. Laurence Ferrari, à retrouver du lundi au jeudi, à 18h, dans Punchline sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR QUI SONT LES JOUEURS LES PLUS CHERS DU FOOT ? La liste des dix joueurs à la plus grande valeur marchande des cinq grands championnats européens a été publiée. POURQUOI LES BÉRETS DES MARINS ONT-ILS UN POMPON ? Particularité bien connue des uniformes de la marine nationale française, le pompon est apparu dans le courant du XIX e siècle. A l’époque, le béret, appelé bachi, était tricoté d’une seule pièce. Lors de la confection, il restait bien souvent un seul fil de laine sur le sommet du chapeau. Créer un pompon était donc une façon de terminer L’IMAGE UN TAXI, HÉLICO PRESTO ! l’ouvrage. Cette couleur rouge était en outre bien visible si le marin venait à tomber à la mer. Enfin, cette houlette avait un autre avantage  : protéger le crâne des marins, qui risquaient de se cogner dans les coursives étroites et basses de plafond des navires de guerre. Aujourd’hui, les pompons sont ajoutés aux bachis a posteriori et répondent à des normes très précises. Le Commissariat de la marine impose en effet qu’il mesure 8 cm de diamètre et 25 mm de hauteur, pour un poids de 14,10 g. La société américaine Bell, spécialiste des hélicoptères, a présenté son tout dernier véhicule, « The Bell Nexus », lors du sommet « Elevate » d’Uber, qui a récemment eu lieu à Washington DC, aux Etats-Unis. Ce taxi futuriste et sans chauffeur – qui décolle à la verticale grâce à six immenses pales – pourrait être lancé dès 2023 comme moyen de transport collectif à Melbourne, en Australie. UE  : MERKEL À LA TÊTE DE LA COMMISSION ? En difficulté dans son pays, la chancelière allemande pourrait se présenter à la présidence de la Commission européenne. A. DIBON/ICON SPORT R. PAREGGIANI/AP/SIPA B. DESRUS/SIPA WITT/SIPA E. HAMBACH/AFP ELLE PASSE SON DIPLÔME TOUT EN ACCOUCHANT Une mère courage. Malgré sa grossesse, Almaz Derese, une Ethiopienne de 21 ans, était bien décidée à décrocher son diplôme cette année. La date du terme de cette jeune femme, originaire de la ville de Metu, dans l’ouest du pays, était prévue juste avant le début des épreuves de lycée. Mais ses examens ont finalement été avancés en raison du ramadan. Elle qui pensait profiter des premiers instants avec son bébé a dû revoir ses plans, car elle a accouché le jour même des épreuves. Son mari a même dû persuader l’établissement scolaire de la laisser travailler depuis son lit d’hôpital. La jeune maman a ainsi passé les tests de langues et de mathématiques… une demi-heure après avoir mis son fils au monde. Le tout, sous la surveillance d’un agent de sécurité. Almaz Derese s’est tellement dépêchée pour être sûre de rendre sa copie à temps qu’elle assure n’avoir même pas souffert de l’accouchement. Quelques jours plus tard, après s’être assurée que son bébé était en bonne santé, l’étudiante a pu boucler le reste des épreuves dans des conditions moins compliquées. ERRATUM Une erreur a été commise dans la colonne intitulée L’œil de… datée du mercredi 12 juin et signée Olivier Benkemoun. La caricature du New York Times dont il est question, jugée antisémite, a été réalisée par le Portugais Antonio Moreira Antunes, et non par le Suisse Patrick Chappatte. LA VOIX DE FRIDA KAHLO SUR UN ENREGISTREMENT Une bande sonore inédite, qui pourrait avoir enregistré la voix de la peintre Frida Kahlo, fait l’objet d’analyses au Mexique. ILU ABBA BOR ZONE COMMUNICATION OFFICE
A. DE CSABAY ÉDITORIAL CNEWS.FR N°2432 VENDREDI 14 JUIN 2019 LE POIDS DE L’INFORMATION, LE CHOC DES CÉLÉBRATIONS LUNDI 10 JUIN Avec quelques jours de décalage, on ne peut s’empêcher de repenser aux journées des 4, 5 et 6 juin dernier. En effet, deux anniversaires totalement opposés furent suivis par le monde entier. D’une part, à Portsmouth, en Grande-Breta - gne, le 5 juin, dignitaires anglais, français et américains entamaient la série de cérémonies pour commémorer le 75 e anniversaire du Débarquement – le fameux « jour le plus long » du 6 juin 1944. A travers tous les rites, un mot fondamental était répété et célébré  : « freedom », la liberté. Coïncidence du calendrier, le 4 juin nous rappelait aussi l’exact contraire  : le massacre de Tiananmen, à Pékin, en 1989, il y a tout juste trente ans. Un pouvoir, celui de Deng Xiaoping et Yang Shangkun, tuait des étudiants, parce qu’ils manifestaient précisément pour la liberté. Brutalité inouïe, nuit de cauchemar, 10 000 morts – les chiffres réels demeurent inconnus. L’image historique d’un petit homme, debout devant une ligne de chars qui n’osent plus avancer, le monde entier l’a revue, tandis qu’en Chine, ce fut le silence absolu. Aucune mention des blindés roulant sur les corps des ouvriers et intellectuels, dont les restes étaient ramassés au bulldozer. Personne n’a le droit de parler de Tiananmen dans la Chine d’aujourd’hui, plus puissante que jamais. J’ai relevé cette phrase d’un écrivain légendaire, Lu Xun  : « Les mensonges écrits avec de l’encre ne sauraient dissimuler une vérité écrite avec du sang. » MARDI 11 JUIN C’est décidément la saison des anniversaires. Ce soir, à Paris, dans une ville de plus en plus asphyxiée par les travaux, dans un magma de véhicules sous une pluie désagréable, d’innombrables membres de la presse, du spectacle, de la politique, de la culture et de la mode se réunissent autour de Constance Benqué et Olivier Royant pour fêter les 70 ans de Paris Match. C’est une foule LA SEMAINE DE PHILIPPE LABRO de noms et de visages notoires – la liste serait trop longue. Il faut signaler l’étonnant hors-série intitulé Secret des couvertures, sorti à cette occasion. Quelque 3 650 couvertures en l’espace de soixante-dix ans, avec, comme le raconte Patrick Mahé, qui fut un grand rédacteur en chef, l’exigence d’un choix, la force d’un portrait, d’un geste, d’une image. L’homme sur la Lune, Mao en noir et blanc, les tours de Manhattan, la mort de JFK, le tsunami de Phuket, les présidents et les stars, Johnny (plus de quatre-vingts couvertures), De Gaulle et Bardot, les Bleus étoilés de 1998, comme ceux de 2018, la mort de Brel, les chirurgiens du cœur, des scoops à la douzaine (l’affaire Mazarine Pingeot), les guerres (le Vietnam, la Cote 881)… C’est extraordinaire, la richesse et la puissance de ces « couv ». Selon Patrick Mahé  : « Une couverture attire l’œil, aimante vers le kiosque. C’est un enjeu majeur. » Il raconte quel - ques-uns des scoops qui ont marqué l’histoire de ce magazine, sans doute le dernier dans son genre (l’hebdomadaire américain Life était le plus lu, et il a disparu). On apprend, par exemple, comment des photos clandestines de « l’état de guerre » en Pologne, en 1981, avaient été récupérées dans un sandwich enveloppé d’aluminium et déposé dans la poubelle de la voiture d’un train partant de Varsovie pour Paris. Il y a, dans les longues et vibrantes pages de Mahé, illustrées par ces flamboyantes et surprenantes couvertures, de quoi écrire le roman vrai d’une certaine forme de journalisme. Autre anniversaire. Celui des « Incollables ». Né il y a trente ans, ce jeu, imaginé comme une anti-corvée de devoirs de vacances s’est vendu à 60 millions d’exemplaires dans le monde, dont 38 aux Etats-Unis et 12 en France. C’est grâce au succès de ces « Incollables » que les ingénieux créateurs ont pu, par Philippe Labro est écrivain, cinéaste et journaliste. Tous les vendredis, pour CNEWS, il commente ce qu’il a vu, vécu et observé pendant la semaine qui s’est écoulée. Un bloc-notes toujours subjectif, libre, et sans langue de bois. Pour fêter ses 70 ans, « Paris Match » a sorti un hors-série consacré aux plus mythiques couvertures du magazine. la suite, lancer Mon quotidien, seul journal français conçu pour les écoliers et les lycéens. Autre preuve que, à l’heure du digital, la presse « papier » peut encore survivre et surprendre. n Philippe Labro p.labro@cnewsmatin.net Place Tiananmen, à Pékin, en 1989. PARIS MATCH J. WIDENER/AP/SIPA 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :