CNews n°2430 12 jun 2019
CNews n°2430 12 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2430 de 12 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 17,0 Mo

  • Dans ce numéro : Edouard Philippe, en première ligne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 DAVE ALLOCCA/STARPIX/REX/SIPA MARS FILMS N°2430 MERCREDI 12 JUIN 2019 CINÉMA CNEWS.FR UN NOUVEAU CHAPITRE DE LA SAGA ENTAMÉE IL Y A PLUS DE VINGT ANS LES « MIB » REPARTENT AU COMBAT Un duo qui se connaît bien. Après Thor Ragnarok (2017) et Avengers  : End game (2019), Tessa Thompson et Chris Hemsworth se donnent de nouveau la réplique pour le spin-off Men in Black  : International, quatrième volet d’une saga commencée il y a vingt-deux ans, avec pour figures emblématiques Will Smith et Tommy Lee Jones. Dans ces nouvelles aventures signées F. Gary Gray, les deux acteurs endossent le costume noir pour sauver le monde. S’ils luttent contre l’invasion d’extraterrestres, ce binôme d’enfer va devoir combattre un plus grand danger  : traquer une taupe au sein même de leur organisation à Londres. Le Neurolaser, arme qui a le pouvoir d’effacer la mémoire, a été modernisé, tandis que la mise en scène rend hommage à l’architecture classique britannique de l’Art déco des années 1930. Un divertissement qui ne manque pas de panache. n Men in Black  : International, de F. Gary Gray (1h55). Ron Howard, à propos de l’échec de « Solo – A Star Wars Story », à Happy Sad Confused. UNE COMÉDIE SUR LE MONDE AGRICOLE J’aurais aimé que le film tienne ses promesses au box-office. C’est décevant. Peut-être à cause de la date de sortie ou les trolls sur Internet. LA REVANCHE DES POULES Un Guillaume de Tonquédec inédit. Pour son premier long-métrage, Mélanie Auffret, jeune Bretonne de 27 ans originaire de Corlay, dans les Côtes-d’Armor, dresse le portrait d’un agriculteur pas tout à fait comme les autres. Petit producteur d’œufs bio, Raymond (Guillaume de Tonquédec) a une manière bien à lui d’encourager ses poules à pondre  : en véritable passionné Les acteurs Tessa Thompson et Chris Hemsworth se retrouvent pour la troisième fois au casting d’un même film. de théâtre, il leur déclame chaque jour des tirades de la célèbre pièce Cyrano de Bergerac. Malgré sa fantaisie et son enthousiasme, son exploitation n’échap - pe pas à la crise agricole et à la concurrence des groupes industriels. Incapable d’abandonner ses animaux, Raymond décide de se mettre en scène, avec sa poule préférée, Roxane, dans une vidéo qu’il poste sur les réseaux sociaux pour sensibiliser l’opinion publique. A travers cette comédie sociale, la réalisatrice, dont les grands-parents étaient euxmêmes éleveurs de vaches laitières, met en lumière les difficultés du monde agricole, à l’instar des récents films Normandie nue et Petit paysan. « Et les gallinacées sont de magnifiques actrices, précise la cinéaste. Elles ont un potentiel comique énorme à travers leurs réactions et leurs caquètements. » n Roxane, de Mélanie Auffret (1h28). LE PACTE LES VALSEURS À voir aussi LUNE DE MIEL S’inspirant de son expérience, Elise Otzenberger s’interroge sur la transmission familiale à travers l’histoire d’un couple de Parisiens qui décident de revenir en Pologne, leur pays d’origine. D’Elise Otzenberger (1h28). CHARLOTTE A 17 ANS Tout juste larguée, Charlotte enchaîne les relations sans lendemain. Mais elle doit faire face au qu’en-dira-t-on. Une comédie dramatique canadienne résolument féministe. De Sophie Lorain (1h29). 80 PROJECTIONS sont organisées dans le cadre du Festival du film de Cabourg qui s’ouvre aujourd’hui. Cette 33 e édition se déroule jusqu’au 16 juin. AU MAC-MAHON TRAGIQUE ATTIRANCE Monstre sacré du 7 e art, Alain Delon s’est vu décerner, malgré la polémique, une palme d’or d’honneur au 72 e Festival de Cannes pour l’ensemble de sa carrière. Le cinéma Mac-Mahon propose donc cette semaine de redécouvrir, dans sa version intégrale, Le professeur, de Valerio Zurlini, l’un de ses plus grands films, sorti en 1972. L’acteur, aujourd’hui âgé de 83 ans, y campe Daniele, un enseignant de lettres dans un lycée de Rimini qui ne reste pas de marbre face à l’une de ses élèves. Avec ce long-métrage, Alain Delon revenait pour la première fois tourner en Italie depuis Le guépard (1963), de Luchino Visconti. n Le professeur, de Valerio Zurlini, de vendredi à lundi. cinemamacmahon.com 2019 SONY PICTURES ENTERTAINMENT DEUTSCHLAND GMBH
CNEWS.FR CINÉMA N°2430 MERCREDI 12 JUIN 2019 19 ISABELLE HUPPERT À L’AFFICHE DU THRILLER PSYCHOLOGIQUE « GRETA » « J’APPRÉCIE LES RÔLES TERRIFIANTS » Elle tourne à un rythme effréné. Et ne compte pas s’arrêter. Après avoir présenté Frankie d’Ira Sachs à Cannes, en mai dernier, elle revient dans Greta de Neil Jordan, dans lequel elle incarne une veuve mystérieuse et machiavélique qui noue une relation complexe avec une jeune fille, fragilisée par la mort de sa mère. Avec ce rôle inquiétant au potentiel comique, l’actrice démontre de nouveau l’étendue de son talent. Comment présenter Greta ? C’est une sorcière, l’incarnation du mal absolu. C’est toujours amusant de jouer des personnages terrifiants dont on ne sait pas trop quoi penser au début. C’est un rôle en anglais. Cela a-t-il modifié votre manière de jouer ? Je ne me voyais pas jouer ce personnage en français. J’avais l’impression que cela l’aurait alourdi. Tourner en anglais permettait de donner à Greta une forme plus théâtrale. Quand on ne joue pas dans sa langue, on joue autrement. Un exercice qui peut être contraignant, mais aussi donner beaucoup de liberté. La célèbre actrice multiplie les projets au cinéma comme sur les planches. Vous enchaînez les projets au cinéma et au théâtre. N’avez-vous pas envie de faire une pause ? Ce n’est pas une nécessité pour moi de multiplier les projets. C’est la vie, tout simplement. Vous pouvez jouer dans trois films en peu de temps, et ne plus en tourner pendant six mois. Je n’ai jamais déployé ma vie d’actrice d’une manière réfléchie. Le travail implique une notion d’obligation. Etre actrice ne me demande aucun effort. C’est un état. J. MCCAULEY/REX/SIPA BIO EXPRESS 1953. Naît à Paris. 1976. Le rôle de Pomme, coiffeuse, dans La dentellière lui permet de se révéler au grand public. 1978. Reçoit le prix d’interprétation à Cannes pour Violette Nozière, deC. Chabrol. En 2001, elle est sacrée pour La pianiste de M. Haneke. 2001. Décroche le césar de la meilleure actrice pour sa prestation dans La cérémonie, deC. Chabrol. 2010. Donne la réplique à sa fille, Lolita Chammah, dans Copacabana, de Marc Fitoussi. 2017. Remporte un Golden Globe pour Elle, de P.Verhoeven. Avez-vous envie de réaliser ? Cela me paraît très loin de moi. Je n’en ressens pas le besoin. Si je devais, un jour, réaliser un film, ce serait par curiosité plutôt que par nécessité. n Greta, de Neil Jordan (1h38).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :