CNews n°2426 5 jun 2019
CNews n°2426 5 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2426 de 5 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : les municipales déjà à l'esprit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
CNEWS.FR N°2426 MERCREDI 5 JUIN 2019 11 L’AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT S’ENGAGE DANS LE MONDE LE SPORT COMME DÉCLENCHEUR Une nouvelle approche de la solidarité internationale. L’Agence française de développement (AFD) a signé hier un accord-cadre avec la Fédération internationale de football (Fifa). Un partenariat qui montre la volonté de l’établissement public, chargé de mettre en œuvre la politique de la France en matière d’aide aux pays en développement et aux Outre-mer, de s’impliquer davantage dans le sport. « Le sport est un langage universel. Il a une grande puissance d’évocation, et permet ainsi de renouveler la vision du développement », explique Rémy Rioux, directeur général de l’AFD. Une aide publique en hausse Après la Fifa, l’agence inaugurera le 27 juin un terrain de basket-ball, avec la NBA (la ligue nord-américaine), à Zenata, une ville nouvelle située au Maroc, que l’AFD a financé. Puis elle signera à l’automne un partenariat avec le Sénégal, afin d’aider le pays dans l’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse 2022, un événement réservé aux sportifs âgés de 15 à 18 ans. L’organisme va collaborer avec la Fédération internationale de football. Avec les Jeux olympiques à Paris en 2024 en point de mire. D’ici là, l’AFD verra ses moyens augmenter, puisque la France s’est engagée, par la voix d’Emmanuel Macron, à porter son aide publique au développement à 0,55% MONDE AFD EN CHIFFRES 4 000 PROJETS de développement sont financés et accompagnés par l’AFD dans le monde (dont 846 lancés en 2018). 115 PAYS sur les cinq continents (ainsi que les Outre-mer français) accueillent des projets de l’AFD. 11,4 MILLIARDS D’EUROS ont été engagés par l’AFD en 2018 (un milliard de plus qu’en 2017). 50% DES ENGAGEMENTS de l’AFD ont été consacrés au continent africain en 2018. 8 FRANÇAIS SUR 10 sont favorables au soutien des pays en développement, selon un sondage CSA. de son revenu national brut (RNB) en 2022 (contre 0,38% aujourd’hui). Une politique soutenue par 67% des Français, d’après un sondage du CSA publié début avril. Pour atteindre cet objectif, une nouvelle loi d’orientation et de programmation sera bientôt présentée au Parlement, sans doute à l’automne. L’occasion de parler de cette politique, très mal connue des Français, puisqu’ils sont 77% à se considérer mal informés sur le sujet, selon l’étude du CSA. n
12 N°2426 MERCREDI 5 JUIN 2019 SPORTS CNEWS.FR GEPA/ICON SPORT SIROTTI/ICON SPORT LE CHEF DE L’ÉTAT A DÉCORÉ DESCHAMPS ET LES CHAMPIONS DU MONDE LES TRICOLORES MIS À L’HONNEUR Après la reconnaissance sportive, les honneurs de la nation. Les joueurs de l’équipe de France de football, championne du monde l’été dernier, ont été reçus hier à l’Elysée pour y recevoir leur Légion d’honneur. « Vous avez rendu fier tout un pays parce que vous avez gagné ensemble », s’est ainsi adressé le chef de l’Etat, qui s’était rendu à Clairefontaine plus tôt dans la journée pour déjeuner avec les Bleues et les encourager avant le début du Mondial féminin, vendredi. Un hommage à « DD » Dans son discours, Emmanuel Macron est revenu sur cette aventure. De l’entrée en lice compliquée face à l’Australie (2-1) au « jour de gloire » du 15 juillet lorsque les Tricolores ont vaincu la Croatie (4-2) pour décrocher la 2 e étoile de l’histoire du football français, le président s’est appliqué à rappeler ce mois historique qu’a vécu l’équipe de France. Emmanuel Macron a évoqué le « récital » contre l’Argentine en 8 e de finale, ou encore le « combat » contre l’Uruguay en Le sélectionneur français et ses hommes, hier, sur le perron de l’Elysée. quart de finale et le « match âpre » contre la Belgique en demi-finale. Le chef de l’Etat a également tenu à rendre hommage au sélectionneur, devenu le 3 e homme de l’histoire à remporter la La concurrence sera plus rude cette année (sur le Tour de France). [...] Je dois garder la philosophie que j’ai toujours eue, donner le meilleur de moi-même. Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France 2018, hier dans le « Telegraph ». Coupe du monde en tant que joueur et entraîneur, comme Mario Zagallo et Franz Beckenbauer avant lui. Déjà nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1998, Didier Deschamps a été J. DEMARTHON/AFP CALENDRIER SAMEDI 8 JUIN. Les Bleus se rendent en Turquie en match de qualifications à l’Euro 2020. MARDI 11 JUIN. L’équipe de Fran - ce enchaînera avec un déplacement quelques jours plus tard en Andorre en éliminatoires de l’Euro 2020. SAMEDI 7 SEPTEMBRE. Les cham - pions du monde recevront, à Saint- Denis, l’Albanie en match de qualifications à l’Euro 2020. MARDI 10 SEPTEMBRE. Les Tricolores accueilleront, au Stade de France, Andorre pour le début de la phase retour des qualifications. élevé au rang d’officier. Enfin, Emmanuel Macron s’est dit heureux que les coéquipiers d’Antoine Griezmannnaient entonné « spontanément » la Marseillaise. Une grande fierté pour tout le pays. n LE NUMÉRO 3 MONDIAL QUALIFIÉ POUR LE DERNIER CARRÉ DE ROLAND-GARROS FEDERER S’EST OFFERT UN TÊTE-À-TÊTE AVEC NADAL Le Suisse a éliminé hier son compatriote Stan Wawrinka, en quatre sets. De son propre aveu, si Roger Federer a fait son retour sur terre battue et à Roland-Garros, après trois ans d’abstinence, c’est ni plus ni moins que pour se mesurer à Rafael Nadal sur sa surface fétiche. Et le Suisse a gagné ce droit, hier, en prenant sa revanche sur Stan Wawrinka (7-6, 4-6, 7-6, 6-4) dans un remake du quart de 2015. Il a craint pourtant de revivre le même scénario qu’il y a quatre ans sur ce même court Suzanne- Lenglen. Mais dans la lignée de son début tournoi, le Bâlois a été intraitable, malgré la perte de son premier set depuis le début de la quinzaine, pour revenir dans le dernier carré sept ans après, où il retrouvera son meilleur ennemi espagnol, impitoyable avec Kei Nishikori (6-1, 6-1, 6-3). Une demi-finale de rêve aux allures de finale qui fera of- fice de 39 e confrontation entre les deux monstres sacrés du tennis. La 6 e à Roland-Garros. Pour le moment, Roger Federer a toujours subi la loi du Majorquin avec quatre revers en finale et un en demi-finale il y a quatorze ans lors de leur premier affrontement à Paris. « Le prochain adversaire est correct. Il sait jouer sur terre malheureusement », a plaisanté l’homme aux 20 Grands Chelems. Mais il ne désespère pas et se prend à rêver d’un triomphe, dix ans après son unique sacre aux Internationaux de France. « Jusqu’à présent c’est le retour rêvé, mais le rêve complet serait de gagner le tournoi et de prendre la Coupe des Mousquetaires. Mais il y a d’autres joueurs qui ne sont pas d’accord avec ça. » A commencer donc par son propriétaire, Rafael Nadal. n 4 RUGBYMEN aborigènes boycotteront aujourd’hui l’hymne australien avant le « State of Origin », l’un des matchs les plus attendus de la saison de rugby à XIII.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :