CNews n°2425 4 jun 2019
CNews n°2425 4 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2425 de 4 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : des puces dans les uniformes...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
6 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2425 MARDI 4 JUIN 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Eric de Riedmatten LA MUSIQUE REPART SUR LE BON TEMPO La reprise se confirme pour le marché de la musique, déprimé pendant quinze ans. C’est la troisième année consécutive de hausse pour ce business, alors que s’ouvre à Cannes le Midem, où sont réunis producteurs et éditeurs musicaux. Les Français dépensent de nouveau dans l’achat de musique, grâce au streaming et aux abonnements payants, qui représentent 40% Une troisième année consécutive de croissance pour le secteur. des recettes du secteur, selon le Snep, le syndicat professionnel présidé par Olivier Nusse. Il y a désormais près de 6 millions de fans de musique en ligne, soit 10% de la population (contre 20% aux Etats-Unis). Le potentiel de développement est bon, d’autant que la musique digitale dépasse désormais les ventes de CD. Mais une menace persiste avec la multiplication de sites pirates. Un phénomène que la loi Hadopi a bien du mal à contrôler. Eric de Riedmatten, à retrouver dans La matinale, de 6h à 9h en semaine, et dans L’hebdo de l’éco le week-end, sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR GROSSE COHUE CHEZ LIDL POUR UN ROBOT CUISEUR Des centaines de clients se sont pressés hier dans les Lidl pour se procurer le nouveau robot « Monsieur Cuisine Connect ». POURQUOI DIT-ON « PRENDRE LA POUDRE D’ESCAMPETTE ? » Lorsqu’une personne fuit à toute vitesse devant une situation embarrassante, on peut dire qu’elle « prend la poudre d’escampette ». Une expression française dont l’origine remonte au XIV e siècle. A l’époque, la locution occitane « prendre l’escampe » était utilisée comme le synonyme un peu familier de « se sauver ». Au fil du temps, prendre l’escampe est devenu escamper, puis décamper, qui fait désormais partie du langage courant. Mais si l’expression prendre l’escampe a définitivement disparu, elle a tout de même laissé derrière elle le terme escampe, puis celui d’escampette, qui signifie « fuite ». Quant au mot L’IMAGE poudre, il fait vraisemblablement référence à la poussière que soulèvent les fuyards lorsqu’ils prennent leurs jambes à leur cou. Petit à petit, l’expression imagée s’est donc naturellement imposée, avant d’être popularisée au cours du XVII e siècle. DE MÈCHE AVEC LA GARDE Le 45 e président des Etats-Unis, Donald Trump, était en train de passer en revue les gardes d’honneur de la cour royale d’Angleterre, hier, lors d’une cérémonie d’accueil organisée en son honneur dans les jardins de Buckingham Palace, à Londres. Le chef d’Etat américain est en voyage au Royaume-Uni pour trois jours, afin notamment d’évoquer les contours du Brexit avec la Première ministre Theresa May. LES PROCHAINS MARVEL RÉVÉLÉS PAR UN INCONNU La « source » la plus fiable de l’univers Marvel a dévoilé des détails sur tous les prochains films à venir cette décennie. S. SALOM-GOMIS/SIPA Z. ROSENTHAL/AP/SIPA P.COSTABADIE/ICON SPORT WEBER/SIPA A. DENNIS/AFP IL DÉCOUVRE UN BUNKER CACHÉ DANS SON JARDIN Un secret bien gardé. Lors de l’achat de sa maison, John Sims a appris qu’un ancien propriétaire y aurait construit un bunker dans le jardin. Une vieille rumeur que cet Américain originaire de Tucson (Arizona) a absolument voulu vérifier. Il a alors engagé un spécialiste en détection de métaux afin de tenter de retrouver l’entrée. Et son intuition s’est avérée juste, puisque l’entrée de ce petit bunker datant de la guerre froide était à peine dissimulée sous un mètre de terre. Depuis, ce pompier de profession a entrepris des travaux pour le remettre à neuf, en bétonnant l’entrée et remplaçant l’escalier. Il s’est également procuré des rations d’eau, de nourriture ainsi que des kits de détection de radioactivité, dans l’optique de faire de ce site exceptionnel un vrai petit musée de la guerre froide. C’EST ARRIVÉ... UN 4 JUIN Le premier ballon à air chaud des Montgolfier est lancé (1783). Réalisé en coton, cet ancêtre de la montgolfière s’élève depuis la ville d’Annonay (Ardèche) jusqu’à 1000 mètres d’altitude, mais prendra feu à l’atterrissage. La bataille de Midway commence dans le Pacifique (1942). Six mois après PearlHarbor, les forces aéronavales américaines et japonaises s’affrontent durant trois jours, au large des îles Midway. La victoire des premiers sera un tournant de la bataille du Pacifique. UNE NOUVELLE SAISON À OUBLIER POUR NEYMAR Une blessure en Ligue 1, une élimination en Ligue des champions, une accusation de viol… le Brésilien est en difficulté. IMGUR/CAPTANTARCTICA
L’échec historique aux européennes oblige le parti à revoir toute sa vision, s’il veut rebondir lors des municipales. Un parti à repenser en profondeur. Après la démission de Laurent Wauquiez, dimanche sur TF1, l’avenir des Républicains (LR) s’annonce plus que jamais incertain. Le parti de droite vient en effet de subir un revers historique, lors des européennes du 26 mai, en réunissant seulement 8,48% des voix, arrivant même quatrième du scrutin (derrière le RN, LREM et EELV) alors que la troisième lui semblait promise par les sondages. La première urgence est donc de reconstruire la formation – un appel en ce sens a déjà été lancé par certains ténors du parti –, avec un nouveau positionnement politique et un nouveau leader, qui doit théoriquement être élu dans les deux mois. Une défaite à analyser L’échec de LR aux européennes peut avant tout être vue comme celui de la stratégie de son président Laurent Wauquiez, ce qu’il a lui-même admis. Depuis son élection en décembre 2017, il avait en effet prôné une ligne dure, insistant sur les problématiques sécuritaires et d’immigration, marchant ainsi volontairement sur les plates-bandes GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2425 MARDI 4 JUIN 2019 7 T. REYNAUD/SIPA LE DÉPART DE LAURENT WAUQUIEZ INCITE LES RÉPUBLICAINS À SE REPENSER UNE DROITE EN CHANTIER L’organisation actuelle de la formation n’a pas résisté à la gifle reçue lors du scrutin du 26 mai (8,48% des voix). de l’extrême droite. Une vision qui ne faisait pourtant pas l’unanimité au sein du parti. Le président des Hauts-de- France, Xavier Bertrand, avait d’ailleurs quitté le navire juste après l’élection de Laurent Wauquiez. Les européennes étaient donc un vrai test pour cette stratégie. Les électeurs l’ont sanctionnée sans équivoque, ceux de l’aile droite de LR se tournant plutôt vers le RN, et ceux de droite modérée préférant voter LREM. « Pour LR, la seule manière de récupérer ses électeurs est de jouer davantage sur la carte libérale, alors qu’ils ne se sont occupés dernièrement que de leur aile conservatrice », estime le politologue Philippe Moreau Chevrolet. Au-delà de la vision de Laurent Wauquiez, le parti a également souffert du manque d’incarnation de ses idées. Alors qu’Emmanuel Macron a réussi à symboliser un renouveau politique, la droite a échoué à mettre en avant une personnalité forte, depuis le retrait de Nicolas Sarkozy. C’est l’autre défi de LR aujourd’hui. Pour l’instant, aucune figure ne s’impose, mais les candidats potentiels ne manquent pas. On peut citer le président du Sénat, Gérard Larcher, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, à la tête de son mouvement Libres !, ou encore Xavier Bertrand, qui pourrait revenir chez LR par la grande porte. Et pourquoi pas, carrément, celui de l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy ? Un risque d’exode des élus Mais la reconstruction pourrait être entravée par les deux principaux adversaires des Républicains, le RN et LREM. En effet, depuis quelques jours, des ténors des deux formations appellent les élus de droite à les rejoindre, dans l’optique notamment des élections municipales de 2020. Sébastien Lecornu, ministre des Collectivités territoriales, a ainsi appelé dimanche, dans Le JDD, MÊME SITUATION À GAUCHE N. MESSYASZ/SIPA REPÈRES 6 MAI 2012. Le candidat sortant Nicolas Sarkozy (UMP) est battu par François Hollande (PS) au second tour de la présidentielle. 18 NOVEMBRE 2012. Jean-François Copé et François Fillon revendiquent tous les deux la victoire à l’élection à la présidence de l’UMP, déclenchant une crise. 15 JUIN 2014. Englué dans l’affaire Bygmalion, Jean-François Copé démissionne de la présidence de l’UMP. 23 AVRIL 2017. François Fillon est éliminé au premier tour de la présidentielle, ébranlé par une affaire d’emplois fictifs. 15 JANVIER 2018. Alain Juppé annonce qu’il « prend du recul » vis-à-vis de LR, un mois après l’élection de Laurent Wauquiez. les maires à « quitter LR » pour rejoindre LREM, qui pourrait à l’avenir, selon Philippe Moreau Chevrolet, « supplanter LR et devenir la nouvelle droite ». De l’autre côté, au RN, la présidente du parti Marine Le Pen a tendu la main dimanche « à tous les cadres et électeurs LR patriotes ». Reconquête ou disparition, Les Républicains sont à la croisée des chemins. n L’INFO EN PLUS Lors des élections européennes du 26 mai, Les Républicains sont arrivés en tête dans le village de… Consolation, situé dans le Doubs. Tout comme la droite, la gauche cherche à se reconstruire, elle qui a vu le PS et LFI atteindre difficilement les 6% lors des européennes. Eclatée entre au moins six partis, elle pourrait trouver son salut dans le rassemblement. C’est le souhait du premier secrétaire du PS, Olivier Faure, mais aussi du leader de Génération.s, Benoît Hamon. Même le chef de file de LFI, Jean-Luc Mélenchon, a émis l’idée d’une « fédération populaire ». Un projet auquel n’adhère pas en revanche EELV qui, fort de ses 13,47% aux européennes, veut faire cavalier seul.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :