CNews n°2418 22 mai 2019
CNews n°2418 22 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2418 de 22 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : Emmanuel Macron à la manoeuvre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 FRANCE WITT/SIPAC. BREGRAND/SIPA N°2418 MERCREDI 22 MAI 2019 CNEWS.FR LA REPRISE DES TRAITEMENTS DU TÉTRAPLÉGIQUE RELANCE LES PROCÉDURES QUELLES SUITES AU CAS LAMBERT ? La cour d’appel de Paris, saisie par les parents de Vincent Lambert, a ordonné avant-hier la reprise des traitements pour maintenir en vie l’homme de 42 ans, en état végétatif depuis 2008. La décision tient d’autant plus du coup de théâtre que, jusqu’à présent, le Conseil d’Etat, plus haute juridiction administrative du pays, ainsi que la Cour européenne des droits de l’homme, avaient rejeté les recours des parents. La cour d’appel de Paris a estimé que la France n’avait pas respecté son engagement vis-à-vis du Comité international des droits des personnes handicapées de l’ONU. Saisi par les parents de Vincent Lambert en avril dernier, ce dernier avait en effet demandé à l’Etat français de continuer les traitements, le temps qu’elle examine le dossier. La famille de Vincent Lambert devrait donc avoir la réponse dans les prochaines semaines, puisque, comme l’a indiqué M e Jean Paillot, l’avocat des parents, la décision de la cour d’appel « n’est qu’une décision Nous devons sortir de cette culture de l’enfermement et cesser de penser que s’il n’y a pas d’incarcération, il n’y a pas de sanction. UN AGRESSEUR EST JUGÉ AUJOURD’HUI À PARIS LA TRANSPHOBIE À LA BARRE Les messages de soutien affluent. La scène avait été filmée. L’agression de Julia, une femme transgenre frappée le 31 mars dernier sur la place de la République (11 e) – avait fait le tour des réseaux sociaux. Un peu moins de deux mois après l’agression, Julia Boyer doit confronter aujourd’hui son agresseur au tribunal correctionnel de Paris. Le suspect, un homme de 23 ans, a provisoire d’une durée de six mois ». Dans le même temps, la Cour de cassation devrait être saisie par l’épouse de Vincent Lambert pour se prononcer sur la décision de la cour d’appel de Paris. De leur côté, les parents du tétraplégique ont réitéré leur demande de transfert de leur fils vers une structure acceptant de le prendre en charge. Une admission qui a peu de chances d’aboutir, l’épouse et tutrice légale du patient, s’y opposant farouchement. Enfin, une procédure judicaire devrait être lancée par cette dernière, concernant la diffusion d’une vidéo de Vincent Lambert, filmée par la mère et publiée sur les réseaux sociaux. n L’INFO EN PLUS Seuls 13% des Français ont rédigé leurs « directives anticipées » concernant leur fin de vie, a déclaré hier le Comité consultatif national d’éthique. Adeline Hazan, contrôleur général des lieux de privation de liberté, hier dans « Libération ». reconnu les faits. Il est poursuivi pour « violences commises à raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre », qui est, en France, un délit passible de trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. « Ce procès, c’est vraiment pour la communauté, pour toutes les personnes qui ont subi ce genre de violences et qui n’ont pas porté plainte ou dont l’agresseur n’a pas été arrêté », a expliqué Julia, qui espère « une peine exemplaire ». « Mon client a honte, il ne faut pas le punir pour l’exemple », a cependant défendu Mariame Touré, l’avocate du prévenu. Ce que conteste la victime, qui assure que son agresseur « a tout assumé », et s’est même montré « très fier » de ce qu’il avait fait « devant les policiers ». Depuis son agression et malgré les messages de soutien, elle raconte continuer à être la cible d’insultes. n Les parents ont obtenu gain de cause pour le maintien en vie de leur fils. En bref J.-F. RICARD, PREMIER PROCUREUR NATIONAL ANTITERRORISTE Le Conseil supérieur de la magistrature a rendu un avis positif à la candidature de Jean-François Ricard au poste de procureur national anti - terroriste, a-t-on appris hier. Ce parquet, nouvellement créé, entend mieux répondre à la menace. ÉCOLE DE LA CONFIANCE  : LES SÉNATEURS VALIDENT UNE COPIE CORRIGÉE Le Sénat a adopté hier en première lecture le projet de loi « pour une école de la confiance ». Ils ont toutefois effacé la mesure, contestée, qui ouvrait la possibilité de regroupements entre collèges et écoles primaires. 321 FILIÈRES d’immigration clandestine ont été démantelées en 2018, a affirmé hier la police aux frontières. Soit une augmentation de 6% sur un an. GILETS JAUNES D’ÉTRANGES ANALYSES Une enquête préliminaire a été ouverte. Lors de mobilisations des gilets jaunes, plusieurs manifestants, sonnés par les fumées des gaz lacrymogènes, se sont fait prélever du sang en pleine rue, par des individus se faisant passer pour des « street medics ». L’instruction devra répondre aux motifs de « violences volontaires aggravées » et « mise en danger de la vie d’autrui », a précisé avant-hier le parquet de Paris. Parmi les personnes visées figure Renaud F., qui se présente comme anesthésiste, originaire de Belgique. Il aurait organisé ces prises de sang pour vérifier une potentielle « intoxication au cyanure causée par les gaz lacrymogènes ». Ces prélèvements auraient été pratiqués les 20 avril et 1er mai dernier, à Paris, « dans le respect des protocoles », selon lui. n F. NASCIMBENI/AFP
Comment améliorer la qualité de l’air ? Avec la ZFE 1 ER JUILLET 2019 ZFE Faibles Emissions à Zone INTERDICTION DES VÉHICULES NON CLASSÉS VOITURES ET 2ROUES du lundi au vendredi de 8h à20h POIDS LOURDS 7jours sur 7 de 8h à20h Pour plus d’informations zonefaiblesemissionsmetropolitaine.fr ET Conception  : giboulees.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :