CNews n°2416 20 mai 2019
CNews n°2416 20 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2416 de 20 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : une abstention qui inquète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 N°2416 LUNDI 20 MAI 2019 CNEWS.FR BENAROCH/SIPA LOUISE BOWLES PHOTOGRAPHY Bonnie Tyler, en concert ce soir à Paris, à l’Olympia, sur Franceinfo. L’auteur britannique M.C. Beaton. CULTURE J’ai enregistré « Simply The Best » deux ans avant Tina Turner, mais le titre n’a pas marché. Puis Tina l’a enregistré, ça m’a redonné confiance dans mon choix. UNE NOUVELLE SÉRIE DE ROMANS POLICIERS UN CRIME AU CHARME FOU 53 SPECTACLES de théâtre, danse, musique, opéra et cirque seront donnés dans le cadre des Nuits de Fourvière, qui se tiendront du 1er juin au 30 juillet, à Lyon. UN BILAN À MI-PARCOURS CANNES TIENT SES PROMESSES La montée des marches de PedroAlmodovar (c.) a été l’un des temps forts. Il avait annoncé une sélection « politique et romantique » et une pluie de stars. Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, ne s’était pas trompé. A mi-parcours, cette 72 e édition remplit toutes ses promesses, marquée par le casting cinq étoiles (Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton…) de The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch présenté en ouverture, et les larmes de sir Elton John à l’issue de la projection hors compétion du biopic Rocketman. Un cru 2019 déjà réussi En lice pour la Palme d’or, le réalisateur français d’origine malienne Ladj Ly a frappé fort avec son premier film, Les misérables. Une chronique sociale voulue comme un « cri d’alerte » par son auteur, tout comme le très réussi Sorry We Missed You de Ken Loach sur l’uberisation du travail. Si Jean Dujardin, qui a remporté le prix d’interprétation masculine pour The Artist en 2011, a séduit à la Quinzaine des réalisateurs dans la nouvelle comédie déjantée de Quentin Dupieux, Le daim, PedroAlmodovar fait figure de favori pour – enfin – décro- cher le Graal. Pour sa sixième nomination, l’Espagnol a conquis les festivaliers avec son autofiction Douleur et gloire, incarnée par son acteur fétiche, Antonio Banderas, qui signe une performance d’une grande justesse. Difficile de dire encore si 2019 sera le meilleur cru de cette dernière décennie, tant cette deuxième semaine devrait encore réserver de belles surprises. Sur le tapis rouge, sont notamment attendus les frères Dardenne (Le jeune Ahmed), Quentin Tarantino (Once Upon a Time… in Hollywood), Xavier Dolan (Matthias et Maxime), Abdellatif Kechiche (Mektoub, my love  : intermezzo) et l’acteur américain Sylvester Stallone qui dévoilera en exclusivité les premières images de Rambo V  : Last blood dans le cadre d’une séance spéciale au Palais. n L’INFO EN PLUS Au total, 69 films concourent en sélection officielle de cette 72 e édition du Festival de Cannes, dont 19 ont été réalisés par des femmes. A. PIZZOLI/AFP
CNEWS.FR CULTURE N°2416 LUNDI 20 MAI 2019 19 RIAD-SATTOUF/ALLARY-EDITIONS LA SUITE DE LA BD DE RIAD SATTOUF LA PETITE ESTHER A BIEN GRANDI Les aventures de l’héroïne sont inspirées du quotidien d’une véritable ado. En pleine adolescence. Depuis 2015, Riad Sattouf consigne le quotidien d’une jeune fille qu’il connaît et qui lui raconte régulièrement ses joies et ses déboires. Si les trois premiers tomes s’intéressaient respectivement aux 10, 11 et 12 ans de l’anonyme qui se cache derrière Esther, cette fois, elle entre de plain-pied dans l’adolescence avec ces Histoires de mes 13 ans. La petite fille a désormais laissé sa place à la jeune ado qui porte un appareil dentaire, n’a pas le droit d’utiliser son téléphone portable chez elle, vit sa première expérience amoureuse par SMS, découvre que son frère n’est pas qu’un ennemi, tente d’aller à sa première fête chez un garçon de sa classe ou encore se rapproche étrangement de sa mère. Observateur du réel surdoué, Riad Sattouf se glisse dans la peau d’Esther pour en retirer toute son essence, avec finesse et sensibilité. Elle touche au cœur par le biais de ses réflexions tendres sur sa famille, ses amis et ce qu’elle vit à travers les transformations de son corps. Une réussite totale. n Les cahiers d’Esther, histoires de mes 13 ans, Riad Sattouf, Allary éditions. En bref LE CHANTEUR NILDA FERNANDEZ EST DÉCÉDÉ Le chanteur franco-espagnol Nilda Fernandez, connu pour ses chansons Nos fiançailles et Madrid Madrid, est décédé hier d’une insuffisance cardiaque dans le sud de la France, à l’âge de 61 ans. Auteur, compositeur, interprète, il avait été sacré révélation masculine aux Victoires de la musique en 1992. LA FNAC LANCE LA 7E ÉDITION DE SA « GRANDE COLLECTE SOLIDAIRE » Du 31 mai au 10 juin, le public est invité à venir déposer ses livres en bon état dans l’un des 180 magasins Fnac de France. L’objectif  : donner une seconde vie à ces ouvrages en les mettant à disposition des populations défavorisées. En six ans, la Fnac a récolté plus de 840 000 livres acheminés ensuite par l’ONG Bibliothèques sans frontières. WOODY ALLEN RECHERCHE UN ÉDITEUR POUR SES MÉMOIRES Sous couvert d’anonymat, les dirigeants de quatre maisons d’édition américaines ont affirmé au New York Times que Woddy Allen leur avait proposé le manuscrit de ses mémoires. Aucun d’entre eux n’aurait donné suite. Rattrapé par des accusations d’abus sexuels, le réalisateur serait boudé par les éditeurs. ONE-WOMAN SHOW ADAM ET ÈVE PAR LE RIRE Qui a dit que les féministes n’avaient pas d’humour ? Certainement pas Caroline Vigneaux, nommée au Molière de l’humour cette année face à Blanche Gardin, Florence Foresti et Michèle Bernier, qui signe avec Caroline Vigneaux croque la pomme un troisième one-woman show terriblement drôle. L’occasion pour cette ex-avocate, sur scène depuis 2008, de remonter le temps, d’Adam et Eve à aujourd’hui, et de décrypter, textes de loi résolument cocasses à l’appui, le long Caroline Vigneaux reste à Paris. chemin parcouru par la gent féminine pour faire valoir ses droits. Un passage irrésistible qui vaut à lui seul le détour. S’y ajoute une série de sketches dans lesquels ce véritable show girl titille sans complexe les hommes et les femmes, ainsi qu’un savoureux clin d’œil à son ancien métier. Le rire est définitivement son affaire. n Caroline Vigneaux croque la pomme, jusqu’au 22 juin, Le Grand Point Virgule, Paris 15e. PJB/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :