CNews n°2416 20 mai 2019
CNews n°2416 20 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2416 de 20 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : une abstention qui inquète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 A. ROBERT/SIPA N°2416 LUNDI 20 MAI 2019 MONDE CNEWS.FR En bref ÉGYPTE  : DIX-SEPT BLESSÉS DANS UN ATTENTAT PRÈS DES PYRAMIDES Au moins dix-sept personnes, dont des Sud-Africains et des Egyptiens, ont été blessées hier dans une attaque à la bombe contre un bus de touristes près des pyramides égyptiennes de Guizeh. Un engin a explosé au passage de l’autocar, près du chantier du nouveau musée des Antiquités égyptiennes. ALGER  : MANIFESTATION DU MONDE ÉTUDIANT CONTRE LE « SYSTÈME » Environ 2 000 étudiants et enseignants ont défilé hier à Alger, pour réclamer le départ des personnalités au pouvoir liées au président déchu Abdelaziz Bouteflika, et affirmer leur rejet de la présidentielle organisée le 4 juillet pour élire son successeur. « Nous sommes pour un Etat civil et non un Etat militaire », ont scandé les étudiants. BANGLADESH  : L’ACCORD SUR LA SÉCURITÉ DANS LE TEXTILE PROLONGÉ De grandes marques textiles internationales ont obtenu hier que la Cour suprême du Bangladesh prolonge d’un an l’application de l’accord sur la surveillance de la sécurité des usines de confection. Le pays a été marqué par plusieurs drames industriels. AUTRICHE  : LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES ANTICIPÉES EN SEPTEMBRE ? Le chef de l’Etat autrichien, Alexander Van der Bellen, a proposé hier que les élections législatives anticipées se tiennent dès le mois de septembre. Ce scrutin a été convoqué après le scandale qui a frappé le parti d’extrême droite FPÖ et son leader, Heinz-Christian Strache, numéro deux du gouvernement de coalition, accusé de corruption. S. LOEB/AFP LA DIRIGEANTE PRÉPARE UN NOUVEL ACCORD DE BREXIT MAY JOUE SON VA-TOUT Elle ne veut rien lâcher. Empêtrée dans le Brexit, la Première ministre britannique Theresa May a indiqué, hier, qu’elle se préparait à faire une « offre audacieuse » aux parlementaires. Elle doit leur présenter début juin, pour la quatrième fois, un projet de loi sur l’accord de divorce. Dans une tribune du Sunday Times, la dirigeante promet « un package amélioré de mesures, capable d’obtenir le soutien » du Parlement, après que celui-ci a rejeté à trois reprises les textes qu’elle a proposés. Selon plusieurs médias britanniques, ces mesures pourraient comprendre des protections supplémentaires en faveur des travailleurs et de l’environnement, alignées sur les standards européens. Sont également évoqués de futurs arrangements commerciaux avec l’UE et sur l’Irlande du Nord, incluant l’usage de technologies pour éviter les contrôles aux frontières entre la nation britannique et l’Irlande. n UNE LOI POLÉMIQUE VOTÉE EN ALABAMA L’AVORTEMENT FAIT DÉBAT La réglementation est très stricte. Le sujet prend de l’ampleur aux Etats-Unis. La loi votée par l’Alabama, puis au Missouri, contre l’avortement n’a pas fini de faire parler. Donald Trump lui-même y est allé de son commentaire. Alors que des manifestations demandant l’abrogation de la loi ont eu lieu hier, le président américain a en effet assuré sur son compte Twitter qu’il était « fermement en faveur de la vie, à trois Il y a un déclic. Comme une mèche qui s’allume. […] Une nouvelle vie, une nouvelle étape. […]. Quoi qu’il arrive, ma vie est ici. La Première ministre britannique va faire une « offre audacieuse » début juin. exceptions près (viol, inceste et protection de la mère), la même position que celle adoptée par Reagan ». Or la loi votée dans l’Etat du sud-est exclut l’interruption de grossesse même en cas de viol ou d’inceste. Si l’on lit entre les lignes, cela signifierait que Donald Trump estime que cette loi très stricte va trop loin dans son durcissement de l’accès à l’avortement. Elle devrait d’ailleurs être rapidement bloquée par les tribunaux. En effet, la législation mise en place en Alabama interdit les avortements dès qu’un battement de cœur est entendu, ce qui intervient à la sixième semaine de grossesse. Or, le droit américain garantit actuellement la possibilité d’avorter tant que le fœtus n’est pas viable, soit la 24 e semaine. A terme, la Cour suprême, plus haute juridiction du pays, pourrait toutefois trancher en faveur de la loi de l’Alabama. n Manuel Valls, ex-Premier ministre français, candidat à la mairie de Barcelone, hier au « Parisien ». LÉGISLATIVES EN INDE UN SCRUTIN MARATHON Des élections législatives XXL. Six semaines de scrutin, qui se sont achevées hier, auront été nécessaires pour que l’Inde, plus grande démocratie du monde, élise ses députés. Depuis le 11 avril, 900 millions d’électeurs étaient appelés à voter pour renouveler la Lok Sabha, la Chambre basse du Parlement et ses 543 députés. Avec une campagne jugée offensive, l’actuel Premier ministre Narendra Modi devrait être reconduit pour cinq ans. Son parti, le BJP, a affiché une ligne sécuritaire dure, orientée vers la défense de sa frontière avec le Pakistan. Face à l’opposition, portée par Rahul Gandhi, les nationalistes sont donc favoris, mais sans majorité absolue. Ce qui obligerait Narendra Modi a former une coalition. Les résultats définitifs seront connus jeudi prochain. n 63,7% DES SUISSES ont approuvé hier par référendum une loi visant à durcir les conditions d’acquisition de certaines armes, selon les résultats définitifs. F. SIERAKOWSKI/ISOPIX//SIPA
JEANMARC MORANDINI CNEWS.FR LA CHAÎNE QUI EXPLIQUE L’INFO PASCAL PRAUD YVES CALVI CLÉLIE MATHIAS ROMAIN DESARBRES SONIA MABROUK LAURENCE FERRARI RETROUVEZ CNEWS SUR LE CANAL 16 DE LA TNT JEANPIERRE ELKABBACH THOMAS HUGUES CNEWSOFFICIEL @CNEWS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :