CNews n°2404 11 avr 2019
CNews n°2404 11 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2404 de 11 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'indétrônable Netanyahou.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 GALI TIBBON/AFP Le dirigeant a joué de son expérience pour sortir vainqueur des législatives, mais fragilise le processus de paix. Il semble indétrônable. Après les élections législatives en Israël, à l’issue d’une campagne où les invectives n’ont pas manqué, Benjamin Netanyahou devrait réussir à rester Premier ministre. Une victoire quasi assurée, obtenue grâce au jeu des coalitions et des alliances, alors que son parti remporte 35 sièges sur 120 à la Knesset, le Parlement israélien. Soit autant que son principal rival, Benny Gantz, qui a reconnu sa défaite hier. Il s’agirait de son cinquième mandat, un record, preuve de son ancrage solide dans la vie politique du pays, malgré les difficultés actuelles. Une stratégie offensive Benjamin Netanyahou n’était pourtant pas assuré de l’emporter, il y a encore quelques mois. Inquiété pour des faits de corruption présumée, de fraude et d’abus de confiance, avec une procédure de mise en examen lancée à son encontre, le Premier ministre a réussi à franchir l’obstacle judiciaire. Au pouvoir depuis 2009, il a, en premier lieu, pu s’appuyer sur un électorat très fidèle. Malgré les affaires, sa stature rassure les Israéliens proches du Likoud, son parti, classé à GRAND ANGLE N°2404 JEUDI 11 AVRIL 2019 CNEWS.FR LE LEADER ISRAÉLIEN SE DIRIGE TOUT DROIT VERS UN CINQUIÈME MANDAT LE RÈGNE DE NETANYAHOU Le Premier ministre, visé, entre autres, par des accusations de corruption, a su former la bonne alliance politique. droite sur l’échiquier politique. De plus, il a l’avantage d’être « audible sur la scène internationale », explique Elisabeth Marteu, chercheuse spécialiste du Proche-Orient à l’Institut international d’études stratégiques. Pour affirmer ce poids à l’étranger, il a notamment rendu visite à Donald Trump et à Vladimir Poutine, durant la campagne. « Il a montré qu’il pouvait parler aux plus grands, car il veut faire exister Israël dans le monde », poursuit la chercheuse. Une manière également de sous-entendre l’inexpérience de Gantz sur les dossiers géopolitiques. Enfin, pour s’assurer une coalition la plus large possible, et donc une majorité à la Knesset, Benjamin Netanyahou n’a pas hésité à conclure des alliances avec plusieurs partis d’extrême droite sulfureux (Foyer juif ou Puissance juive). Le moyen de séduire une masse électorale qui penche de plus en plus à droite au fil des ans. Une stratégie déjà adoptée, dans une moindre mesure, par le passé, en faisant par exemple rentrer dans ses précédents gouvernements Avigdor Liberman, très à droite au Likoud, avec des propos très durs envers les Palestiniens. Jouant sur cette droitisation de la vie politique israélienne, il a notamment pris pour cible les Arabes israéliens à plusieurs reprises, en affirmant par exemple qu’Israël « n’est pas l’Etat-nation de tous ses citoyens », mais « uniquement du peuple juif », quitte à créer la polémique à l’international. Une région sous haute tension Sans cette coalition avec les partis d’extrême droite, Netanyahou pourra perdre la majorité à l’Assemblée, et donc son poste. Mais avec elle, les tensions régionales risquent d’augmenter. « Je ne vois pas comment le processus de paix entre Israël et la Palestine peut avancer dans cette situation », déplore Ofer Bronchtein, fondateur du Forum pour la paix. D’autant que le leader du DES TENSIONS AVEC PARIS M. BUREAU/AFP REPÈRES 1982. Benjamin Netanyahou est nommé Premier secrétaire de l’ambassade d’Israël aux Etats-Unis. Il fait ainsi ses premiers pas en politique à Washington. 1ER NOVEMBRE 1988. De retour en Israël, il rejoint le Likoud, et devient député pour la première fois. Il entre dans la foulée au gouvernement, en tant que ministre adjoint des Affaires étrangères. 18 JUIN 1996. A 46 ans, Benjamin Netanyahou devient le plus jeune Premier ministre d’Israël, et le premier à ne pas avoir vécu la proclamation d’Indépendance de 1948. 31 MARS 2009. Après plusieurs années dans l’opposition ou en tant que ministre, il redevient chef du gouvernement, poste qu’il ne quittera plus. Likoud a promis d’annexer les colonies en Cisjordanie. Dans ce dossier explosif, la position de Donald Trump sera déterminante. Le président américain a en effet promis un « accord du siècle », pour mettre fin au conflit. Il a d’ailleurs affirmé hier que la victoire de Netanyahou était « une bonne nouvelle pour le plan » qui doit être présenté dans les prochaines semaines. n L’INFO EN PLUS Les juristes du Likoud travaillent sur une « loi française », pour accorder l’immunité au Premier ministre, en s’inspirant du droit français. Entre la France et Israël, les relations sont actuellement tendues. Emmanuel Macron est ainsi revenu, sans raison officielle, sur une visite à la fin de l’année dernière. Une décision qui avait agacé Israël, d’autant qu’Edouard Philippe avait lui annulé un voyage dans le pays pour « des problèmes d’agenda », en mai-juin dernier. De plus, les forces de sécurité israéliennes ont récemment pénétré dans l’Institut français de Jérusalem pour annuler une manifestation culturelle avec des Palestiniennes. Une intrusion « grave et inadmissible », selon le Quai d’Orsay.
PARTEZ RE-PARTEZ RE-RE-PARTEZ RE-RE-RE-PARTEZ PROFITEZ DU PAIEMENT 4X * POUR 4X PLUS DE PLAISIR *Voir les conditions du paiement en 4 fois et les modalités des offres proposées sur le site www.cdiscount.com. Cdiscount Siège social 120-126 quai de Bacalan 33000 Bordeaux – RCS 424 059 822



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :