CNews n°2403 10 avr 2019
CNews n°2403 10 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2403 de 10 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : dernière chance pour le Brexit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
4 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2403 MERCREDI 10 AVRIL 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Olivier Benkemoun LA MOMIE EN LIVE Qui n’a jamais rêvé d’être Indiana Jones ? De se retrouver pour de vrai au fin fond d’un tombeau égyptien, à quelques mètres d’une momie vieille de 2 500 ans ? Cette expérience, passionnante et effrayante, les téléspectateurs de la chaîne américaine Discovery ont pu la vivre sans même bouger de leur canapé. Deux heures de sensations fortes en direct. A la lumière des néons, on découvrait un premier, La chaîne a su redonner le goût de l’aventure égyptienne. puis un deuxième, et enfin un troisième sarcophage contenant les restes d’un prêtre embaumé, en parfait état de conservation. « Quelle découverte ! », s’écriait, à la manière d’un commentateur de foot, l’archéologue Zahi Hawass. Connaissant la télévision américaine, on se doute que rien n’avait été laissé au hasard, que tout était millimétré, mais on peut quand même remercier Discovery de nous avoir redonné le goût de l’aventure égyptienne, le temps d’une nuit. Olivier Benkemoun, à retrouver du lundi au vendredi, à 7h50 et 8h50, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR BURGER KING RETIRE UNE PUB JUGÉE RACISTE Le géant du fast-food américain a retiré une publicité où l’on voyait des clients manger leur burger avec des baguettes. D’OÙ VIENT L’EXPRESSION « ÇA FAIT DES LUSTRES » ? Lorsqu’on n’a pas revu quel qu’un depuis très longtemps, on dit parfois que « ça fait des lustres ». Mais dans cette expression, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le mot « lustre » n’a aucun rapport avec le luminaire imposant installé au plafond des châteaux et des belles demeures. L’origine de ce terme remonte en effet à la Rome antique. A cette époque, le lustre était fréquemment utilisé comme unité de temps, à l’instar des heures, des années ou des siècles. Un « lustrum » équivalait à un cycle de cinq années. Au terme de cette période, une grande cérémonie de « purification » des citoyens était organisée, au cours de laquelle L’IMAGE on les aspergeait d’« eau lustrale », avant de procéder au recensement de toute la population et à l’élection des censeurs. Avec le temps, le sens exact du mot lustre s’est peu à peu perdu pour, de manière générale, désigner une longue période. SOIGNER SANS SE TROMPER Milan Baranovsky, un soigneur du zoo de la ville de Liberec, située dans le nord de la République tchèque, était récemment en train de s’occuper de Rani, une femelle éléphant. Agée de 56 ans et arrivée en 1967 dans cet établissement, elle appartient à l’espèce des éléphants d’Asie. Celle-ci a commencé à être domestiquée il y a quatre millénaires dans la vallée de l’Indus. VERS L’INTERDICTION DE LA TAUROMACHIE ? En France, plusieurs associations de défense des animaux ont demandé au gouvernement d’interdire la corrida. INSTAGRAM BURGERKINGNZ E. NARANJO/EFE/SIPA T. ROOKE/REX/SIPA E. REMSBERG/VWPICS/SIPA S. RUTA/REX/SIPA DES GEEKS LUI BRICOLENT UN FAUTEUIL HIGH-TECH Des cerveaux et du cœur. Jusqu’à récemment, Cillian Jackson, un garçon américain de 2 ans né avec un handicap moteur, ne pouvait être déplacé qu’en poussette ou dans les bras de ses parents. Ces derniers n’avaient pas les moyens d’acheter un fauteuil roulant, qui coûte plusieurs milliers de dollars. Mais son père a alors eu l’idée de faire appel à l’équipe de robotique de son ancien lycée. Touchés par son histoire, les brillants adolescents bricoleurs se sont tout de suite mis au travail. Ils se sont basés sur un châssis de voiture-jouet, sur lequel ils ont rajouté un siège vélo renforcé d’un harnais, un joystick de contrôle et des frites de piscine pour les pare-chocs. Un « fauteuil » fait sur mesure pour Cillian, qui ravit le garçon désor mais capable de se déplacer seul. C’EST ARRIVÉ... UN 10 AVRIL La taxe sur la valeur ajoutée est créée en France (1954). D’abord appliquée seulement aux industriels, avec des taux entre 20 et 30%, la TVA commencera à être étendue à l’ensemble des biens de consommation dès 1958. Les Beatles se séparent après dix ans de carrière (1970). Paul McCartney annonce officiellement l’éclatement du groupe, après plusieurs années de conflits entre les « Fab Four ». L’espoir de les voir réunis perdurera jusqu’à la mort de John Lennon, en 1980. LE PRINCE WILLIAM A-T-IL TROMPÉ SA FEMME ? C’est la rumeur qui court en Angleterre  : William aurait trompé Kate Middleton avec l’une de ses plus proches amies. FACEBOOK ROGUE ROBOTICS FARMINGTON
GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2403 MERCREDI 10 AVRIL 2019 5 G. VANDEN WIJNGAERT/A^/SIPA LE REPORT RÉCLAMÉ PAR THERESA MAY AU MENU DU SOMMET EUROPÉEN L’ULTIME CHANCE DU BREXIT La Première ministre britannique ne ménage pas ses efforts afin de convaincre les autres membres de l’Union. L’UE examine la demande d’un délai supplémentaire pour essayer d’éviter un « no deal », mais rien n’est acquis. Un divorce entre les mains de l’UE. A deux jours de la date de sortie prévue, la pression monte sur Theresa May. Après des visites express à Berlin et Paris hier, la Première ministre britannique se rend aujourd’hui à Bruxelles pour un sommet spécial sur le Brexit, où elle va essayer de convaincre ses partenaires européens de lui accorder un nouveau report, jusqu’au 30 juin. La dirigeante avait déjà obtenu un premier délai jusqu’au 12 avril, alors que le divorce devait initialement avoir lieu le 29 mars. Ce laps de temps supplémentaire servirait à sortir de l’impasse sur le Brexit, symbolisée par les trois rejets successifs du traité de retrait de Theresa May par le Parlement britannique depuis le début de l’année. Une extension problématique Alors que la demande de la locataire de Downing Street nécessite l’accord des 27 Etats membres de l’UE pour être validée, ces derniers n’ont pas l’intention de lui signer un chèque en blanc. Ils seraient en effet prêts à accorder au Royaume-Uni un report du Brexit audelà du 12 avril, mais avec des condi- tions strictes, ont déclaré hier plusieurs ministres européens. Pour Amélie de Montchalin, la nouvelle secrétaire d’Etat française aux affaires européennes, cette requête doit être assortie « d’un plan politique crédible qui explique ce qu’il se passera pendant cette extension ». Mais des désaccords se font jour sur la question de la durée du report. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, plaide pour une extension longue, d’un an, qui pourrait prendre fin à tout moment en cas de feu vert des députés britanniques. Une option rendue possible par les mesures prises par le Royaume-Uni, lundi, pour participer aux élections européennes, le 23 mai. Londres a précisé qu’il avait toujours l’intention de quitter l’UE avant le 22 mai, pour ne pas avoir besoin d’organiser ce scrutin dans l’urgence. Cette perspective de report long n’est pas du goût de certains côté européen, qui « veulent garder la possibilité d’une sortie sans accord pour pousser les Britanniques à se décider », explique Elvire Fabry, chercheuse à l’Institut Jacques Delors. Ceux-ci pencheraient donc plutôt pour la date demandée par Theresa May, le 30 juin. Ils redoutent une prise en otage de l’UE par le Royaume-Uni s’il en reste membre pour une période indéterminée. Des craintes confirmées par les propos d’un député britannique conservateur, Jacob Rees-Mogg, dimanche. « Si une longue extension nous laisse coincés dans l’UE, nous devrions nous montrer aussi pénibles que possible », a-t-il menacé. Une sortie sans accord risquée Théoriquement, il est tout à fait possible d’imaginer les Européens, fatigués d’un Brexit qui traîne en longueur, refuser un nouveau report à Theresa May. Ce qui signifierait très probablement une sortie du Royaume-Uni sans accord. Mais, en pratique, l’UE a tout à DES PASSEPORTS « BREXITÉS » E. GRIFFIN/REX/SIPA REPÈRES 21 MARS 2019. L’UE accorde au Royaume-Uni un report du Brexit jusqu’au 12 avril, alors qu’il était initialement prévu le 29 mars. 29 MARS. Le Parlement britannique rejette pour la troisième fois l’accord de Brexit négocié par Theresa May avec l’UE. 3 AVRIL. Theresa May entame des discussions avec l’opposition travailliste pour trouver un compromis sur un accord de Brexit qui pourrait obtenir l’aval des députés. 8 AVRIL. Le Royaume-Uni prend des mesures pour participer aux européennes, le 23 mai, dans l’éventualité où il doit y prendre part. 9 AVRIL. Theresa May rencontre Angela Merkel à Berlin et Emmanuel Macron à Paris, cherchant leur soutien à sa demande de report. perdre avec un « no deal ». En effet, les entreprises qui importent ou exportent outre-Manche pourraient subir de nouvelles taxes, et les transports (avions, trains…) seraient soumis à des perturbations. Selon un rapport du Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII), un divorce brutal amputerait même le PIB européen de 0,8%, et de 2,8% côté britannique. n L’INFO EN PLUS Des Britanniques anti-Brexit ont récemment projeté un SOS géant aux couleurs de l’UE sur les falaises de Douvres, au sud de l’Angleterre. C’est un détail qui a fait parler. Depuis le 30 mars, des passeports britanniques sans la mention « Union européenne » ont été mis en circulation. C’est une internaute qui remarqué le changement. « Nous sommes toujours dans l’UE. Pourquoi mon nouveau passeport ne le reflète-t-il pas ? », s’est-elle interrogée sur Twitter. Chez les partisans du Brexit, l’initiative a au contraire été applaudie, l’un d’eux se disant « impatient de voir cette mention cancéreuse retirée ». Des passeports reprenant la couleur bleue d’antan seront délivrés à partir de la fin de l’année.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :