CNews n°2402 9 avr 2019
CNews n°2402 9 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2402 de 9 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : grand débat national, place au concret.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
EMPLOI & FORMATION 12 N°2402 MARDI 9 AVRIL 2019 CNEWS.FR SALON DU HANDICAP AU PALAIS DES CONGRÈS UN RENDEZ-VOUS ENGAGÉ Une centaine d’entreprises adaptées seront présentes, le 28 mai, à Paris. La 4 e édition du Salon handicap, emploi et achats responsables réunira, mardi 28 mai, plus de 4 000 décideurs, 500 experts et 150 entreprises adaptées au Palais des Congrès de Paris. Cette nouvelle édition ambitionne, en une journée, de donner aux participants les outils nécessaires à la mise en place ou à l’amélioration de leur politique handicap. Pour cela, l’événement accueillera 70 conférences et ateliers, ainsi qu’un débat « Ethique & Performance, le couple infernal ! ». Un programme « Innovation et start-up » mettra en lumière quinze projets innovants ayant pour vocation d’améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap. Les quinze start-up participeront à un concours de pitchs, leur permettant de remporter un des trois trophées en jeu  : le trophée de l’Innovation 2019, le trophée Agefiph – Emploi et Formation, et enfin le trophée APF France Handicap – Pouvoir d’agir. n salonhandicap.com NOUVELLEEREPRODUCTION
CNEWS.FR MONDE N°2402 MARDI 9 AVRIL 2019 13 F. SASSO/SIPA CHINE NOUVELLE/SIPA UN PRÉSIDENT PAR INTÉRIM DOIT ÊTRE DÉSIGNÉ DANS LA JOURNÉE LA TRANSITION LANCÉE À ALGER Le changement en marche. Le Parlement algérien doit se réunir aujourd’hui pour nommer un président par intérim après la démission d’Abdelaziz Bouteflika, la semaine dernière. Selon la Constitution, c’est le président du Conseil de la nation qui doit prendre ce rôle, à savoir Abdelkader Bensalah. S’il venait à être nommé, il aura la charge d’organiser des élections sous 90 jours, à condition que la Constitution en place soit respectée. Mais cette transition est loin d’être lancée sous les meilleurs auspices. La proximité d’Abdelkader Bensalah, élu depuis 2002 à la tête du Sénat, avec Abdelaziz Bouteflika le fragilise déjà. Les manifestants, qui défilent chaque vendredi depuis le 22 février dans toutes les villes d’Algérie, sont très méfiants face à cet intérim. Ils demandaient en effet un changement de système, et non pas la poursuite de celui-ci, avec un homme qui le représente presque autant que l’ancien président. Si bien Nous travaillons pour un nouveau rêve européen. Pour de nombreux citoyens et peuples, l’Union européenne représente un cauchemar aujourd’hui. Matteo Salvini, vice-président du Conseil italien, lançant hier sa campagne pour les européennes. ÉLECTIONS LÉGISLATIVES EN ISRAËL NETANYAHOU JOUE GROS « Bibi » est au pouvoir depuis 2009. Un scrutin tendu. A l’occasion des élections législatives, plus de six millions d’Israéliens sont appelés à se rendre aux urnes aujourd’hui, pour élire les 120 députés de la Knesset. Ce vote déterminera qui, du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahou ou de son rival de centre droit Benny Gantz, sera le futur chef d’Etat d’Israël. Durant la campagne, Ne- que des journaux nationaux, comme El Moudjahid, parlent déjà d’une démission de Bensalah au profit d’une personnalité qui ferait consensus avec les manifestants. Un scénario qui reste pour le moment difficile à imaginer. « L’armée tient à ce que la transition se fasse à l’intérieur de la Constitution et la rue veut que cela se fasse à l’extérieur de la Constitution. Si l’armée n’assouplit pas sa position, on va vers la rupture et la rue est difficile à maîtriser », estime Rachid Grim, enseignant en sciences politiques à l’Ins - titut supérieur de gestion et de planification (ISGP) d’Alger. n L’INFO EN PLUS Une rumeur circule en Algérie, affirmant qu’Abdelkader Bensalah est né avec la nationalité marocaine, avant d’être naturalisé. Il a toujours nié. tanyahou, qui dirige Israël depuis 2009, n’a pas hésité à radicaliser son discours, de façon à séduire l’électorat le plus à droite. Il a notamment répété qu’Israël n’était « pas l’Etat de tous ses citoyens », mais qu’il était « l’Etat-nation du peuple juif, et uniquement du peuple juif », en référence à une loi controversée adoptée l’an dernier, qui a nourri la crainte chez les Israéliens non juifs de devenir des citoyens de seconde zone. Pour insister sur sa stature d’homme d’Etat – et souligner l’inexpérience de ses adversaires –, « Bibi » s’est également montré avec des dirigeants étrangers. Et pas n’importe lesquels  : l’Américain Donald Trump, le Brésilien Jair Bolsonaro, ou encore le Russe Vladimir Poutine. Reste à savoir si cela sera suffisant pour être réélu, et battre ainsi le record de longévité à la tête d’Israël de David Ben Gourion, père fondateur de l’Etat hébreu. n Le peuple réclame un changement de système et pas seulement de tête. En bref IRAN  : LES GARDIENS DE LA RÉVOLUTION SUR LA LISTE NOIRE AMÉRICAINE Les Etats-Unis ont placé hier les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime iranien, sur leur liste noire des « organisations terroristes étrangères ». Un geste supplémentaire dans la campagne de pression contre Téhéran. LIBYE  : L’UE APPELLE LE MARÉCHAL HAFTAR À LA FIN DE L’OFFENSIVE L’Union européenne a appelé hier le maréchal Khalifa Haftar a cessé son offensive contre Tripoli, et à revenir à la table des négociations, pour éviter une guerre civile en Libye. Au moins 35 morts sont à déplorer depuis le 4 avril. 200 MILLIONS DE DOLLARS d’aide humanitaire (177 millions d’euros) ont été débloqués hier par l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis en prévision du ramadan au Yémen. VLADIMIR POUTINE L’ARCTIQUE CONVOITÉ Un nouvel eldorado ? Vladimir Poutine, reçoit aujourd’hui et demain ses homologues finlandais, islandais, norvégien et suédois à Saint-Pétersbourg, pour un grand forum sur l’Arctique. Si le président russe a mis la priorité sur cette région, c’est qu’elle regorge de richesses naturelles. Aujourd’hui, Moscou y puise un quart de son pétrole, 80% de son gaz naturel mais également des minerais, comme le nickel et le cobalt. Des ressources aujourd’hui de plus en plus accessibles. En effet, la région est une des plus touchées par le réchauffement climatique. Un drame écologique qui laisse la place libre à l’extraction et au transport. La Russie contrôle ainsi un corridor commercial qui relie l’Europe à l’Asie, par le passage du Nord-Est, encore impraticable il y a vingt ans. n T. DOUDOU/AP/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :