CNews n°2401 8 avr 2019
CNews n°2401 8 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2401 de 8 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : le grand bilan du grand débat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
6 I. HARSIN/SIPA X. FRANCOLON/SIPA N°2401 LUNDI 8 AVRIL 2019 GRAND PARIS CNEWS.FR Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, hier sur France 3. 75 Tout maire de Paris, quand il fait des choses, subit des recours administratifs. Vous ne pouvez pas planter un clou dans le trottoir sans en subir un. INCENDIE D’UN IMMEUBLE SAMEDI SOIR UN BARBECUE EN CAUSE ? Le feu serait d’origine accidentelle. Le bilan aurait pu être lourd. L’impressionnant incendie qui a ravagé samedi soir un immeuble résidentiel situé boulevard Macdonald (19 e) et géré par un bailleur social serait d’origine accidentelle, selon des sources policières citées par plusieurs médias hier. Un barbecue au gaz, situé sur un balcon « très encombré » du quatrième étage, aurait en effet pris feu, avant d’exploser. Une enquête a été ouverte pour déterminer ce qui a déclenché le sinistre, alors que l’utilisation de ce type d’équipement est interdite par le règlement des bailleurs sociaux parisiens. Malgré la puissance des flammes, qui se sont pro pagées entre les deuxièmes et cinquièmes étages (sur six), aucune victime n’était à déplorer hier soir. Une trentaine d’appartements ont été touchés, et les familles ont toutes été prises en charge par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP). n En bref BIENTÔT UN NOUVEAU DISPOSITIF EN FAVEUR DU COVOITURAGE Valérie Pécresse, présidente d’IDF Mobilités, a annoncé hier dans Le JDD la mise en place d’un dispositif d’indemnités financières en faveur du covoiturage. Dès le 1er mai, les détenteurs de la carte Navigo annuelle profiteraient ainsi de deux trajets gratuits par jour, alors que les conducteurs pourraient gagner jusqu’à 150 euros par mois. MIGRANTS  : DES ÉLUS ÉCOLOS ET DE GAUCHE DANS LES CAMPEMENTS Des élus dont Esther Benbassa, Julien Bayou, David Belliard (EELV), Elsa Faucillon (PCF) ou encore Danièle Obono (LFI) doivent se rendre aujourd’hui dans les camps de migrants des portes de la Chapelle et d’Aubervilliers pour « faire un état des lieux de leur situation » et dénoncer l’absence de mise à l’abri. DES VOLONTAIRES ATTENDUS POUR ÉLIRE LA MEILLEURE BAGUETTE Les Parisiens ont jusqu’à ce midi pour postuler (sur le site web de la ville) en vue d’intégrer le jury du Grand Prix de la baguette de tradition française 2019 de la capitale. Un tirage au sort désignera six jurés, qui siégeront avec plusieurs professionnels. L’élection aura lieu le mercredi 17 avril. 81% DE HAUSSE ont été enregistrés dans la capitale depuis 2016 pour les demandes d’aide financière à l’achat de vélos électriques, a indiqué hier « Le Parisien ». LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 50 VIOLEUR EN SÉRIE LE SUSPECT ENFIN JUGÉ Il avait été arrêté dix ans après les faits, grâce aux traces ADN. L’homme suspecté d’être le « violeur à la montre » est jugé à partir d’aujourd’hui à la cour d’assises de Pontoise, pour au moins onze agressions d’adolescentes et jeunes femmes commises entre 2003 et 2007. Son surnom provient de son mode opératoire toujours identique  : il piégeait ses victimes – âgées de 12 à 31 ans – dans les sous-bois ou les chemins peu fréquentés, en leur demandant de l’aider à retrouver sa montre coincée sous une pierre. La majorité des faits ont eu lieu dans une zone du nord-ouest de La plus jeune victime avait 12 ans. la région parisienne à cheval entre le Vald’Oise et les Yvelines. Le suspect, qui a avoué les faits pendant sa garde à vue, est originaire d’Osny (95). Au moment de son arrestation, en décembre 2016, il était âgé de 36 ans et travaillait dans une société d’aménagement paysager. C’est justement son odeur, décrite comme « forestière » par ses victimes, qui a mis les autorités sur sa piste. n 0 25 50 75 >100 JOBARD/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2401 LUNDI 8 AVRIL 2019 7 A. ROBERT/SIPA P.HUGUEN/AFP LE PROJET DE TAXE DES GÉANTS DU NUMÉRIQUE ARRIVE À L’ASSEMBLÉE LES GAFA DANS LE VISEUR DE PARIS Un projet qui divise la planète. Après avoir été présenté par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire début mars, le projet de taxe Gafa (acronyme pour Google, Amazon, Facebook et Apple) arrive à l’Assemblée nationale aujourd’hui. L’idée  : imposer les géants du numérique sur leur chiffre d’affaires effectivement réalisé en France. Concrètement, la France compte prélever 3% des revenus générés par ces sociétés dans l’Hexagone grâce aux publicités en ligne, à la vente de données personnelles à des tiers et à l’« intermédiation » (mise en relation, par des platesformes, entre entreprises et clients). Seules les entreprises dont le chiffre d’affaires sur leurs activités numériques s’élève à au moins 750 millions d’euros dans le monde et plus de 25 millions d’euros en France seront concernées par cette taxe. Ainsi, selon Bruno Le Maire, elle devrait s’appliquer à une trentaine de groupes, parmi lesquels Meetic, Amazon, Airbnb, Instagram ou Les éoliennes sont un drame pour l’environnement. C’est une pollution sonore et visuelle. Il faut investir dans l’hydrogène, les énergies maritimes. Jordan Bardella, tête de liste du RN pour les européennes, hier sur CNEWS. ACTIONS VIOLENTES DES ANTISPÉCISTES DES MILITANTS EN PRISON ? Des boucheries ont été attaquées. Vitrines brisées et taguées, tentatives d’incendies… Quatre activistes antispécistes doivent être fixés sur leur sort, aujourd’hui à Lille, après une série d’actions violentes contre des boucheries, restaurants ou commerces de la ville. Dix et six mois de prison ferme ont été requis à l’encontre des deux principaux prévenus, un jeune couple. encore la française Criteo. Prélevée rétroactivement dès le 1er janvier, elle devrait rapporter 400 millions d’euros cette année, puis 450 millions en 2020, et atteindre environ 650 millions à l’horizon 2022. Selon la Commission européenne, le taux d’imposition moyen des géants du numérique n’est que de 9%, contre 23% pour les entreprises européennes en général. Ces sociétés profitent en effet du système fiscal européen et mondial actuel pour faire de l’optimisation. Mais les taxer n’est pas du goût de tous. Pour Washington, le projet français est ainsi « extrêmement discriminatoire ». n L’INFO EN PLUS La valorisation en Bourse des Gafa et de Microsoft est plus importante que le montant du PIB de l’Allemagne, du Royaume-Uni ou de la France. Cyrille, médiateur social de 23 ans, et Mathilde, auxiliaire de puériculture de 29 ans, sont poursuivis pour une quinzaine de délits. Armés de pavés, de pierres ou à l’aide d’un marteau, ils sont accusés d’avoir fracassé les devantures des commerces qu’ils associaient à la vente de viande ou de fourrure, avant d’y peindre des inscriptions comme « Stop spécisme », « Assassins » ou « Leur peau, pas la vôtre ». Ils ont même provoqué des départs d’incendie à l’aide de bidons d’essence et de cocktails Molotov, dans plusieurs restaurants, dont un fast-food. Identifiés grâce à des images de vidéosurveillance et des relevés téléphoniques, ils ont expliqué ne pas avoir pris conscience de la gravité de leurs actes, et ne jamais avoir eu l’intention de s’en prendre à des personnes, mais uniquement à du matériel. n Le but de l’Etat est de prélever 3% des revenus générés dans l’Hexagone. En bref UNE POLICIÈRE SE SUICIDE DANS SA VOITURE Le corps d’une policière des Yvelines a été découvert hier, dans sa voiture, stationnée dans la commune de Guainville (Eure-et-Loir). Agée de 37 ans, elle se serait donné la mort avec son arme de service. Une lettre, où elle explique son geste, a été retrouvée. TROIS JEUNES ONT TENTÉ DE FORCER L’ENTRÉE DE LA PRÉFECTURE DE DIJON Trois garçons de 21, 19 et 17 ans ont été interpellés samedi soir, alors qu’ils tentaient de pénétrer dans la préfecture de Dijon, a-t-on appris hier. Ils ont réussi à briser une double porte vitrée, mais se sont retrouvés bloqués par le rideau de fer. 40 000 JEUNES pourront effectuer leur service national universel, qui sera ouvert à tous les départements en 2020, a annoncé hier le secrétaire d’État Gabriel Attal. ÉCOLES UN P’TIT DÈJ POUR TOUS Une mesure de lutte contre la pauvreté. La secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Santé, Christelle Dubos, a annoncé hier le lancement des petits déjeuners gratuits pour les élèves des quartiers défavorisés. En test dans huit académies à partir du 17 avril, le dispositif devrait être généralisé en septembre. « Dans les zones défavorisées, un enfant sur dix arrive en classe le ventre vide. Il n’a donc pas les mêmes chances d’apprentissage qu’un camarade qui a le ventre plein », explique Christelle Dubos dans Le Journal du Dimanche. Parallèlement, « la cantine à 1 euro » sera lancée « d’ici à fin avril », selon son cabinet. Les communes qui s’engagent recevront une aide de l’Etat de 2 euros par repas, sachant qu’il revient en moyenne à 4,50 euros. n P.SAKUMA/AP/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :