CNews n°2398 3 avr 2019
CNews n°2398 3 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2398 de 3 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : enfants de jihadistes, quelles solutions ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2398 MERCREDI 3 AVRIL 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Olivier Benkemoun AGNÈS AURAIT AIMÉ A la Cinémathèque française, hier, c’était un bel hommage, bien que le mot hommage eût totalement déplu à Agnès Varda. Catherine Deneuve, émouvante, qui a lu du Rimbaud, Jane Birkin qui a chanté, Sandrine Bonnaire qui a raconté comment Varda lui avait donné des racines, dans un métier ou elle n’était encore qu’une toute jeune fleur. JR a été sa dernière grande rencontre professionnelle. Avec le photographe, Un bel hommage, même si le mot aurait déplu à la réalisatrice. elle a fait le tour de France, dans une camionnette Photomaton. Leur documentaire Visages villages est allé jusqu’aux Oscars. Sur le tapis rouge, JR a raconté comment, comme des gosses, ils allaient voir tous les gens qu’ils admiraient. Spielberg leur a dit qu’il avait étudié Varda à l’Université. Ça a bien fait rire JR, qui adorait se moquer gentiment d’Agnès. A la Cinémathèque, nous aussi, on a ri et pleuré. « Agnès aurait aimé », glissait, en partant, Catherine Deneuve. Olivier Benkemoun, à retrouver du lundi au vendredi, à 7h50 et 8h50, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR BURGER KING TESTE UN BURGER VÉGÉTARIEN Une version du célèbre Whopper avec un steak végétal est testée dans une cinquantaine de restaurants aux Etats-Unis. POURQUOI PARLE-T-ON DE « RIRE SARDONIQUE » ? Les méchants, dans les films, nous font souvent trembler à cause de leurs ricanements cruels et forcés, qualifiés de « rires sardoniques ». Une expression inventée par le poète antique Homère, en référence à une terrible pratique née en Sardaigne. Il y a près de trois millénaires, les personnes âgées, jugées inutiles, étaient jetées du haut d’une falaise ou battues à mort. Mais avant cela, on leur faisait boire un poison, concocté à partir d’« herbe sardonique ». Une substance qui provoquait des spasmes des muscles du visage. Le rictus des condamnés semblait donc indiquer qu’ils riaient et mouraient heureux. Toutefois, les L’IMAGE UN « LEGOCIRAPTOR » scientifiques et les historiens hésitent encore aujourd’hui sur l’espèce exacte de cette herbe  : elle pourrait être la renoncule de Sardaigne ou l’œnanthe safranée. Dans les deux cas, il s’agit de plantes toxiques très répandues sur l’île. Ce dinosaure, intégralement composé de briques de Lego, vient de faire un petit voyage sur une remorque, en Angleterre. Composé de 68 370 pièces de plastique, ce vélociraptor, surnommé Vigo, prenait la direction du zoo de Marwell, dans le sud du pays. Il devait y rejoindre une douzaine d’autres « congénères », réunis dans ce parc de 57 hectares à l’occasion du salon « Brickosaurs » qui leur est dédié. QUAND FAUDRA-T-IL DÉCLARER SES REVENUS ? En fonction de leur lieu de résidence, les contribuables ont jusqu’à fin mai ou début juin pour déclarer leurs impôts. MICHAEL THOMAS/GETTY/AFP MEIGNEUX/SIPA ALLILI MOURAD/SIPA DR SOLENT NEWS/SIPA LE POLICIER TOUT NU ARRÊTE UN SUSPECT Du sang-froid dans une atmosphère brûlante. Alors qu’il n’était pas en service, un policier suédois a récemment réussi, par le plus grand des hasards, une arrestation cocasse à Stockholm. Se trouvant au sauna, dans le plus simple appareil, l’agent a reconnu l’un des autres usagers, tout aussi nu, qui se délassait dans le bain de vapeur. Et pour cause, il s’agissait d’un dangereux fugitif, recherché pour trafic de drogues et violences. Armé de sa seule serviette de bain, le policier est immédiatement passé à l’action et a réussi à maîtriser le suspect. Le valeureux agent a ensuite été félicité par sa hiérarchie, qui en a profité pour faire passer un message plein d’humour aux criminels  : « Même si vous ne nous voyez pas, nous sommes là. » C’EST ARRIVÉ... UN 3 AVRIL La cérémonie inaugurale des Césars a lieu (1976). A Paris, Jean Gabin remet les premières récompenses du cinéma français. Le film Le vieux fusil, de Robert Enrico, et l’actrice Romy Schneider triomphent alors. Le TGV bat le record mondial de vitesse sur rail (2007). Un train français atteint les 574,8 km/h, soit 160 m/s, sur la ligne à grande vitesse Est européenne. Un record battu au Japon en 2015 (603 km/h), avec un prototype à sustentation électromagnétique. DES PLAGES ITALIENNES BIENTÔT NON-FUMEURS Huit villes italiennes ont décidé de bannir la cigarette de leurs plages, et une dizaine d’autres pourraient suivre. JACOB ELLIOT/CATERS NEW/SIPA
Rassemblés dans des camps en Syrie, ces jeunes sont un véritable casse-tête pour les autorités, sommées d’agir. Une question humanitaire, mais aussi géopolitique. Depuis plusieurs semaines, le rapatriement en France des enfants de jihadistes est au centre d’un véritable imbroglio. Le tribunal administratif de Paris devait d’ailleurs examiner hier un recours en urgence concernant le retour sur notre territoire de deux femmes ayant appartenu à Daesh et de leurs enfants, alors qu’ils sont actuellement retenus en Syrie. Une action en justice qui vient s’ajouter à un débat déjà particulièrement intense. Entre la douleur des familles, le soutien des associations et la méfiance des autorités, il n’est pas simple de satisfaire tout le monde. Des situations diverses Lundi, une grand-mère a lancé un appel de détresse à Emmanuel Macron. Elle a demandé au chef de l’Etat que son petit-fils, dont les parents étaient des jihadistes, morts à Raqqa en 2017, lui soit rendu. Comme de très nombreuses familles, elle s’indigne que le garçon soit abandonné par son pays, dans des conditions dangereuses. Affaiblis par le froid, la faim et la soif, les enfants rete- GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2398 MERCREDI 3 AVRIL 2019 7 B. KILIC/AFP LE RAPATRIEMENT EN FRANCE DES FAMILLES DE JIHADISTES FAIT DÉBAT QUE FAIRE DES ENFANTS ? Entre 200 et 300 filles ou fils de combattants de Daesh se trouveraient toujours sur place, souvent prisonniers. nus dans les camps syriens seraient en effet menacés par des maladies graves, comme la tuberculose ou le choléra. Ils seraient également la cible d’autres réfugiés, qui cherchent à se venger des exactions subies sous Daesh. C’est pourquoi plusieurs avocats ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme ou l’Onu, pour contraindre la France à agir. Entre 200 et 300 enfants seraient aujourd’hui concernés, à travers l’Irak et la Syrie, a annoncé jeudi dernier le secrétaire d’Etat à l’intérieur, Laurent Nuñez. Mais pour le gouvernement, chaque cas doit être étudié séparément, avant d’envisager un retour. En relation avec la Croix-Rouge, sur le terrain, les enfants de nationalité française sont ainsi recensés. Ceux n’ayant plus de parents sur place sont ciblés en priorité, comme ce fut le cas pour cinq orphe lins, rapatriés le 15 mars. Pour les autres, dont la mère est le plus souvent toujours vivante, un second problème se pose. Il faudrait que celle-ci « renonce à la garde », a indiqué dimanche Jean- Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, dans Ouest-France. Ce fut notamment le cas en 2018, lorsqu’une Française avait été condamnée à perpétuité en Irak. Ses trois enfants ont alors pu rentrer sur le territoire national, avec l’accord de la mère. Mais cette façon de faire ne convient pas à la plupart des familles. Pour elles, il est impen sable de séparer les petits de leurs parents, même jihadistes. REPÈRES UN PROBLÈME INTERNATIONAL SUPERSTOCK/SIPA 29 JUIN 2014. Daesh proclame le « califat », sur les régions tombées sous son contrôle, en Syrie et en Irak. Abou Bakr al-Baghdadi est à sa tête. 27 SEPTEMBRE 2015. Engagée avec la coalition internationale en Irak depuis un an, la France effectue ses premières frappes en Syrie. 13 NOVEMBRE 2015. Une série de fusillades et d’attaques-suicides, revendiquées par Daesh, font 130 morts à Paris et à Saint-Denis. 7 MARS 2018. La Direction générale de la sécurité intérieure annonce que 300 jihadistes français ont été tués en Irak et en Syrie depuis 2014. 23 MARS 2019. Les forces antijihadistes annoncent que le « califat » de Daesh est totalement éliminé, après la reprise de son ultime réduit, à Baghouz, en Syrie. La fermeté vis-à-vis des adultes La France se montre en revanche intraitable lorsqu’il s’agit des adultes. Il est impensable, pour le gouvernement, de rapatrier des ressortissants affiliés à Daesh, hommes ou femmes. « Ce sont des combattantes, des militantes du jihadisme. Elles doivent être traitées comme telles », a prévenu Jean-Yves Le Drian. Selon lui, ces dernières sont des ennemies de la nation et aucun passe-droit ne doit leur être accordé. Ce serait donc à la justice locale de les juger. Une posture qui s’inscrit en adéquation avec l’opinion des Français, dont près de 90% se déclaraient « inquiets » d’un éventuel retour de jihadistes adultes, dans un sondage paru fin février. De quoi valider la fermeté de l’Etat. n L’INFO EN PLUS Plus de 2 500 enfants non syriens, issus de familles jihadistes, se trouveraient dans les trois camps du nord-est du pays, selon une ONG. La question du retour des enfants de jihadistes anime tous les Etats. En Belgique, l’un des principaux pays de départ vers la Syrie, une décision de justice avait ordonné fin 2018 leur rapatriement, avant d’être annulée en cour d’appel. De son côté, le Danemark a récemment haussé le ton. Le gouvernement va en effet proposer une loi pour que ceux nés à l’étranger de parents jihadistes soient déchus de leur nationalité. La Russie a, elle, choisi de les faire revenir. Environ 200 femmes et enfants auraient ainsi déjà été rendus à leur famille, selon les autorités.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :