CNews n°2395 29 mar 2019
CNews n°2395 29 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2395 de 29 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : le fiasco du Brexit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2395 VENDREDI 29 MARS 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Laurence Ferrari LE BOOM DE L’OPÉRA C’est un record historique. Jamais l’Opéra de Paris n’avait connu une telle demande sur son site internet à l’ouverture de la billetterie pour la saison 2019-2020. Plus de 40 000 places vendues en quelques heures, un boom qui a entraîné de nombreux bugs en ligne, mais une preuve éclatante que l’art lyrique est bien dans le cœur des Français. Il faut dire que le programme est splendide  : la tétralogie de Wagner avec, L’art lyrique est bien toujours dans le cœur des Français. entre autres, l’immense ténor Jonas Kaufmannpour interpréter Siegmund dans La Walkyrie, La traviata de Verdi, mais aussi Manon de Massenet, ou encore Les Indes galantes de Rameau. Reste désormais à trouver un successeur au directeur actuel de l’Opéra de Paris, Stéphane Lissner. Onze candidats ont été auditionnés. Réponse  : la semaine prochaine. Une chose est sûre, c’est qu’il ne s’agira pas d’une femme, puisque la seule en lice, Christina Scheppelmann, a jeté l’éponge. Ce sera pour une prochaine fois ! Laurence Ferrari, à retrouver du lundi au jeudi, à 18h, dans Punchline sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR POURQUOI PARLE-T-ON D’UN « TIRE-AU-FLANC » ? Lorsqu’une personne fait semblant de travailler ou préfère se reposer, on peut dire que c’est un « tire-au-flanc ». Une expression populaire qui trouve son origine dans le langage militaire du XIX e siècle. A l’époque, elle était utilisée pour qualifier les soldats peu vaillants qui, après avoir reçu l’ordre de partir au front, préféraient rester sur les « flancs » du champ de bataille, plutôt qu’en première ligne. Lors d’une offensive, opter pour les parties extérieures du théâtre d’opération était en effet souvent moins risqué pour eux que d’être au contact avec l’ennemi. Les militaires qui choisissaient de « se tirer vers les flancs » L’IMAGE L’ALCOOL INTERDIT AUX LICENCIÉS DE PÉTANQUE La fédération a décidé d’instaurer des contrôles lors des compétitions officielles, pour éviter certains débordements. UNE FORÊT D’IMMEUBLES étaient alors considérés comme des lâches et étaient très mal considérés par leurs pairs. Au fil du temps, l’expression s’est naturel - lement généralisée à tous ceux qui esquivent volontairement leur tâche ou leur travail. Situé au cœur de Sanya, dans l’extrême sud de la Chine, l’hôtel Beauty Crown Grand- Tree ressemble de loin à une imposante forêt, avec ses neuf bâtiments en forme d’arbre et ses façades en verre végétalisées. Inauguré en 2016, l’établissement de luxe peut accueillir des centaines de visiteurs dans le confort le plus total, du balcon privatif au restaurant de chef, en passant par une gigantesque piscine extérieure. « TOY STORY 4 » SE DÉVOILE DANS UN TRAILER Façon road movie, Woody le cow-boy et ses amis les jouets voyagent à travers l’Amérique avec leur nouvelle famille. ALFRED/SIPA DISNEY/PIXAR SUPERSTOCK/SIPA DUPUIS-DARGAUD-LE LOMBARD, 2018 YUE ZHIQIANG/SIPA ASIA/SIPA ELLE ACCOUCHE DE TROIS BÉBÉS EN… UN MOIS Une mère d’exception. A 20 ans, Arifa Sultana, une habitante du sudouest du Bangladesh, a accouché de son premier enfant le mois dernier. Mais elle n’a pas eu le temps de profiter de son nouveau-né. En effet, vingtsix jours après avoir donné naissance à son fils, la jeune maman était de retour à la maternité, pour un nouvel accouchement, totalement imprévu. Après une césarienne en urgence, à la surprise générale, Arifa a mis au monde des jumeaux, une fille et un garçon. Les médecins, stupéfaits, ont découvert qu’elle avait un double utérus  : une anomalie rare, qui permet deux grossesses indépendantes en même temps. La petite famille au complet a finalement été autorisée à sortir de l’hôpital quatre jours plus tard. C’EST ARRIVÉ... UN 29 MARS Le premier sous-marin nucléaire français est lancé (1967). En pleine guerre froide, « Le Redoutable » est mis à l’eau à Cherbourg (Manche), sous les yeux du général de Gaulle. Désarmé en 1991, l’engin est aujourd’hui exposé au musée de la Cité de la mer. L’Irlande interdit la cigarette dans certains lieux (2004). Le pays devient le premier au monde à bannir le tabac des bureaux, des restaurants, des cafés… Des dizaines d’autres Etats suivront son exemple, comme la France en 2008. UNE ÉCOSSAISE QUI NE SENT PAS LA DOULEUR A 65 ans, Jo Cameron a réalisé qu’elle ne ressentait pas les douleurs en raison d’une mutation génétique rare. P.HUGUEN/AFP
A. DE CSABAY ÉDITORIAL CNEWS.FR N°2395 VENDREDI 29 MARS 2019 5 TRUMP REGAGNE L’AMÉRIQUE, « ZADIG » SÉDUIT LA FRANCE MERCREDI 27 MARS Ce sera une chronique sous forme de carnet de notes. Trump a-t-il définitivement gagné ? En politique, rien n’est jamais acquis, mais cette « bombe nucléaire », que devait être le rapport Mueller sur les étranges liens entre le président des Etats-Unis et la Russie, n’ayant pas explosé, Donald Trump, qui sait y faire en matière de communication, se répand à la télé et sur Twitter, en triomphant et fustigeant les vilains démocrates. Il est vrai qu’il remporte une solide victoire en termes d’image et que sa réélection en 2020 devient plausible. Seul bémol  : ce fameux rapport Mueller. On n’en connaît pas encore, à ce jour, le contenu détaillé. Il y est dit que Trump n’est pas « exonéré » de certaines accusations. Il y aurait donc peut-être du grain à moudre pour ses opposants. Mais le POTUS (acronyme de President of The United States) a repris la main. « Zadig ». Eric Fottorino a décidé de créer un trimestriel intitulé Zadig qui, à coups de longs articles, veut « rendre lisible un pays illisible  : la France ». C’est riche en enquêtes et reportages, sur le terrain, aux quatre coins du pays, en entretiens (avec l’historienne Mona Ozouf, remarquable de lucidité) et en illustrations originales. On découvre la vie d’une infirmière entre Dunkerque et Calais, celle d’un enseignant à Cagnes-sur-Mer, des infographies sur les inégalités de revenus, une déclaration d’amour à notre pays de l’écrivain anglais William Boyd (« Les Français ont tout compris au concept de la qualité de la vie, de la tâche quotidienne de se rendre l’existence plus douce »). Succès immédiat. Sorti le 21 mars dernier, et disponible en kiosque, Zadig, avec un premier tirage de 70 000 exemplaires, a déjà été réimprimé à 20 000 exemplaires. Violence. Avec les forains du Mans qui saccagent le centre-ville, s’assoient sur les rails de la gare pour paralyser LA SEMAINE DE PHILIPPE LABRO le trafic, avec le souvenir tout récent des « black blocs » détruisant les Champs-Elysées, avec des gilets jau - nes qui tronçonnent des platanes sur les routes de Provence, avec les agressions contre les Roms, on a la décourageante sensation qu’une épidémie de violence est en train de gagner la société. On me rétorquera qu’il ne faut pas oublier, dans l’énumération de ces divers faits, l’incident survenu à Nice  : cette militante de 73 ans, Geneviève Legay, tombée au sol lors d’une manifestation interdite et d’une charge des forces de l’ordre. Non, je n’oublie pas, et il faudra que toute la lumière soit faite. Fromanger. Au musée Marmottan, à Paris, où sont exposées les œuvres du génial Monet, ainsi que celles d’autres grands impressionnistes (Caillebotte, Pissarro…), on peut voir, depuis le 25 mars, une initiative originale et fascinante, celle d’une sorte de dialogue entre un peintre résolument moderne, Philippe Labro est écrivain, cinéaste et journaliste. Tous les vendredis, pour CNEWS, il commente ce qu’il a vu, vécu et observé pendant la semaine qui s’est écoulée. Un bloc-notes toujours subjectif, libre, et sans langue de bois. Si le président des Etats-Unis n’est pas lavé de tout soupçon, il est incontestablement revenu en force, et il s’en vante. Gérard Fromanger, souvent défini comme le « peintre de la rue » et les maîtres d’autrefois. Comment une œuvre aussi célèbre qu’Impression, soleil levant de Claude Monet, datant de 1872, peut-elle trouver sa réponse en 2019 avec un autre « soleil levant », celui peint par Fromanger ? Il suffit d’aller voir cette exposition, qui dure jusqu’en septembre, pour comprendre l’audace et l’intelligence de ce « dialogue inattendu ». Ça va mieux. Ce n’est pas moi qui le dis, mais l’Insee, qui vient de publier un bilan de santé de l’économie française. Le climat des affaires, calculé par cet institut, a repris un point en mars. La croissance est à 1,6 – c’est mieux qu’en Allemagne. Ce qui, selon Jean-Francis Pécresse dans Les Echos, apporte un « démenti aux déclinistes ». Dans le même journal, Renaud Honoré livre cette formule  : « Ce n’est pas Waterloo, mais ce n’est pas Arcole non plus. » Football. Décidément, Didier Deschamps est un coach d’exception et les Bleus sont bons. Le test sérieux, cependant, ce sera la Turquie, en juin. n Philippe Labro p.labro@cnewsmatin.net Le trimestriel rencontre le succès. A. HARNIK/AP/SIPA LE1HEBDO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :