CNews n°2395 29 mar 2019
CNews n°2395 29 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2395 de 29 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : le fiasco du Brexit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 SPÉCIAL IMMOBILIER S. SALOM GOMIS/SIPA LE MARCHÉ DE LA PIERRE DEMEURE TENDU ET LES DISPARITÉS S’ACCENTUENT UNE FRANCE À TROIS VITESSES Une quinzaine de métropoles – dont Nantes – trustent les transactions, tandis que les campagnes se morfondent. La demande reste particulièrement élevée, compte tenu des bonnes conditions d’obtention de crédits immobiliers. Mais un fossé se creuse entre les villes et le reste du pays. Les records se suivent et se ressemblent. A l’heure où les taux de crédit sont bas et où quelques incertitudes planent sur l’économie mondiale, la pierre affiche une santé de fer en France. Elle confirme, une fois encore, son statut de valeur refuge. En 2018, 970 000 transactions ont été effectuées, selon le décompte du notariat et de l’Insee. Les prix ont quant à eux gagné 3,2%. Ces bons chiffres masquent toutefois un marché à plusieurs vitesses  : la France apparaît divisée en trois. Il y a d’abord le haut du panier avec une quinzaine de métropoles très dynamiques depuis des années  : Bordeaux, Nantes, Rennes, Lyon… Et bien entendu Paris, dont le marché a toujours été l’exception de l’Hexagone. Vient ensuite un segment qu’on peut qualifier de plus abordable  : la zone périurbaine. Dissuadés par des prix trop élevés, les acquéreurs se tournent vers ces biens plus accessibles. « Il y a la règle du temps. A plus de 30 minutes de l’agglomération en voiture, on entre dans la catégorie du marché de report », explique Brice Cardi, PDG du réseau L’Adresse. Par exemple, à Bordeaux, où le prix moyen du mètre carré est à 4 770 euros, selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, les acheteurs se tournent vers les communes avoisinantes. Signe de cet engouement, Pessac a vu son prix moyen bondir de 20% en 2018. Les zones rurales accusent le coup Ce marché de report devrait également concentrer les hausses les plus signi - ficatives de ces prochaines années. Et, en toute logique, les investisseurs s’y penchent. Enfin, la troisième catégorie de biens immobiliers accuse quant à elle le coup. Dans les villages et les zones rurales, les biens voient leur valeur s’effriter depuis des années. Les acheteurs se font rares. « C’est la France des gilets jaunes. Il y a très peu de demande », explique Michel Lechenault, responsable éditorial de SeLoger. Dans le Cantal, le village Parlan a décidé, il y a quelques années, de céder gratuitement des terrains à bâtir pour attirer de nouveaux habitants et lutter contre le dépeuplement. F. LABIT Estelle Laurent, porte-parole du groupe Credixia L’AVIS DE L’EXPERTE EN CHIFFRES 3 465 EUROS est le prix du mètre carré moyen pour un bien en France (maison ou appartement). 12,1% DE HAUSSE des prix en moyenne, pour un appartement, ont été relevés en 2018 à Rennes (Ille-et-Vilaine). 230 MOIS représentent la durée moyenne des prêts immobiliers, selon l’observatoire Crédit Logement-CSA. 5% DE TRANSACTIONS en moins sont attendus pour 2019. L’an dernier, le record a été franchi. Sources  : LPI-SeLoger, MeilleursAgents.com Ailleurs, les ventes se font à perte, comme en Seine-et-Marne. « On se rend compte que des gens vendent à perte [par rapport à 2011], ce n’est pas la majorité des cas, mais c’est quand même assez fréquent », expli - que Guénaël Chalut-Natal, notaire dans le département. A moins d’un bouleversement majeur d’ordre mondial, ces trois marchés devraient poursuivre dans la même direction, selon les professionnels du secteur. Les disparités devraient même encore s’accentuer. Sur le plan national, une hausse de la pierre de 2 à 2,5% est attendue. Par ailleurs, le nombre de transactions ne devrait pas franchir de nouveaux records, il doit même fléchir. Un avantage reste non négligeable pour l’acquéreur, qu’il s’agisse d’une première acquisition ou d’un investissement  : le niveau des taux de crédits immobiliers reste à un plus bas historique. « Emprunter de l’argent, c’est gagner de l’argent, compte tenu de l’inflation », conclut Michel Lechenault de SeLoger. n C’est un peu la foire aux taux en ce moment, les conditions sont excellentes. Nous avons vu des dossiers obtenir 0,85% sur 20 ans, un autre 1,74% sur 30 ans… Le contexte est franchement avan - tageux pour les acquéreurs, encore plus s’ils ont un bon dossier. Pour les emprunts en cours, un rachat peut être envisagé s’il y a 0,70% de différence, et surtout si l’assurance est négociée en même temps que le prêt. A titre d’exemple, renégocier 200 000 euros empruntés à 2% en passant à 1% permet d’économiser autour de 20 000 euros sur la durée de l’emprunt, et cela sans parler de l’assurance. »
DANS UN MONDE QUI CHANGE, RÉALISEZVOSENVIESDEPROPRIÉTÉ TROUVEZ VOTRE APPARTEMENT parmi nos 50 adresses en Île-de-France et en Régions àdécouvrir sur logement.bnpparibas.fr Service 0,06 € /min +prix appel 0810 508 508 Programme réalisé et commercialisé par BNP Paribas Immobilier Résidentiel –SAS au capital de 8354 720 euros -RCS Nanterre n°441 052 735. Identifiant CE TVA  : FR35441 052 735 -Siège social  : 167 Quai de la Bataille de Stalingrad -92867 Issy-les- Moulineaux Cedex. Titulaire delacarte professionnelle n°9201 2016 000 014 058 délivrée par la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris Ile-de-France. Sans détention de fonds. –Vente en l’état futur d’achèvement –Faculté de rétractation de 10 jours qui court àcompter du lendemain de la présentation de la lettrenotifiant le contrat de réservation aux réservataires (L. 271-1 du Code de la Construction et de l’Habitation). Architecte  : Atelier Zundel Cristea et Ameller Dubois –Illustrateur  : Platformet Bumpking - Illustration non contractuelle due àlalibre interprétation de l’artiste. Appartements, balcons et terrasses vendus et livrés non aménagés et non meublés -Mars 2019 –IBIZA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :