CNews n°2394 28 mar 2019
CNews n°2394 28 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2394 de 28 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : Bouteflika poussé vers la sortie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2394 JEUDI 28 MARS 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Pascal Praud FONCTIONNAIRES DANS LE VISEUR – Qu’est-ce qu’il fait ton papa ? – Il est fonctionnaire. – Et ta maman ? – Elle ne travaille pas non plus. Depuis Courteline, il est de bon ton de moquer les fonctionnaires. « Les administrations, c’est des endroits où quand on arrive en retard, on croise ceux qui s’en vont en avance », disait Coluche. Sauf que l’administration a mené un audit auprès de 1,1 million Les fonctionnaires ne fonctionnent plus. Des millions d’heures chômées. d’agents de la fonction publique. Il en ressort que 310 000 travaillent moins que le seuil légal. Un tiers ! Les fonctionnaires ne fonctionnent plus. Treize mille conseillers principaux d’éducation disposent de 4 heures par semaine pour organiser leur mission dans les collèges et lycées. Ces 4 heures seraient chômées. Des millions d’heures s’évaporent. « Dors pas le matin, disait Coluche à un fonctionnaire. Sans ça, tu sauras pas quoi faire cet après-midi. » Pascal Praud, à retrouver du lundi au vendredi, à 9h, dans L’heure des pros, et le soir, à 20h, dans 20h Foot sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR LES ÉTATS-UNIS VEULENT RETOURNER SUR LA LUNE Le vice-président américain Mike Pence a annoncé vouloir renvoyer des astronautes en mission sur l’astre, d’ici à 2024. QUELLE EST L’ORIGINE DU MOT « HASARD » ? La rencontre fortuite d’un ami, au détour d’une rue, une somme d’argent que l’on gagne à un jeu… Le terme « hasard » s’applique à de nombreuses situations imprévisibles de la vie quotidienne. Ce mot dont la sonorité nous est désormais familière, nous vient à l’origine de la langue arabe et plus particulièrement de la locution « az-zahr ». Elle signifie « dé » ou, par extension, le « jeu de dés ». Au temps des croisades, au Moyen Age, ce passetemps avait été en effet découvert par les croisés, qui s’ennuyaient ferme pendant le siège d’un palais syrien et ont commencé à y jouer. Le mot a ensuite été rapporté par les L’IMAGE EN VERT ET CONTRE TOUS chevaliers, et il est apparu dans les écrits de l’historien de l’époque, Guillaume de Tyr. Ensuite, le mot « hasard » s’est répandu dans la langue française et s’il a continué de désigner le jeu de dés, son sens s’est peu à peu élargi. Lauréat des derniers Kids’Choice Award, cérémonie distinguant les célébrités préférées des pré-ados, Chris Pratt a récemment reçu deux récompenses. D’abord un trophée, pour son rôle dans le dernier volet de la saga Jurassic Park, puis, comme Will Smith juste avant lui, un jet de slime, sorte de substance verte et gluante, en plein visage. Une tradition que l’acteur avait déjà pu apprécier deux ans plus tôt. UNE HUMORISTE RACONTE SON AGRESSION EN VIDÉO Sur Instagram, la star des réseaux sociaux Laura Calu raconte le passage à tabac de son petit ami par des inconnus. JAXA/AFP FACEBOOK LAURA CALU DESRUS BENEDICTE/SIPA SUPERSTOCK/SIPA F. MICELOTTA/PICTUREGROUP/REX/SHUTTERSTOCK/SIPA LA CAVALE EN JET-SKI SE FINIT DANS LA VASE Recherché par la police pour une affaire de trafic de drogue, un Britannique de 57 ans a eu l’idée – qu’il pensait sans doute imparable – de s’enfuir d’Australie à l’aide d’un scooter des mers. Son but était de rejoindre la Papouasie-Nouvelle-Guinée, au nord du continent, via le détroit de Torrès, large d’environ 150 km. Et sa tentative aurait bien pu être la bonne. Chargé en réserves de carburant, le suspect est parvenu à atteindre les côtes papouasiennes. Mais il a finalement été localisé à quelques encablures du littoral, coincé dans une vasière. Les autorités sont ainsi venues le cueillir, avant de le placer en détention. « Quiconque croit pouvoir entrer ou sortir de l’île par cette région sans être repéré devrait y réfléchir à deux fois », s’est félicitée la police aux frontières. C’EST ARRIVÉ... UN 28 MARS La guerre civile espagnole prend fin (1939). Les troupes nationalistes de Franco entrent à Madrid et s’en emparent, signant la fin d’un conflit de près de trois ans, qui aura coûté à l’Espagne 400 000 morts et autant d’exilés. Les jeunes manifestent contre le CPE (2006). Entre un et trois millions de personnes, principalement des lycéens et des étudiants, défilent dans toute la France contre le contrat première embauche, estimant qu’il favoriserait les emplois précaires. DES ÉLEVEURS MOBILISÉS EN FAVEUR DU LAIT CRU Face à la nouvelle législation sur le camembert, éleveurs et fromagers défendent leurs fabrications sans lait pasteurisé. AADER ERIK/SUPERSTOCK/SIPA
Abandonné par l’armée et ses alliés politiques, le chef d’Etat semble acculé, mais la population reste sceptique. Des départs en série. Alors que les manifestations se poursuivent en Algérie, le président Abdelaziz Bouteflika a perdu, en moins d’une journée, les soutiens clés des militaires et du parti qui constituait son principal allié politique, le Rassemblement national démocratique (RND). Deuxième force du pays en matière de représentants au Parlement après le Front national de libération (FNL) du président, il a décidé de rejoindre l’opposition en demandant à son tour la démission du chef de l’Etat. De quoi fragiliser un peu plus la position du dirigeant de 82 ans. La solution de la démission Plus que jamais, le pays semble prêt à entamer une nouvelle ère, sans son président en place depuis près de vingt ans. Car ces annonces constituent l’apogée d’une longue série de petites trahisons. Il n’y a désormais guère plus que le Front national de la libération, parti historique d’Abdelaziz Bouteflika, qui continue de le soutenir contre vents et marée. Malgré les manifestations, toujours plus nombreuses, toujours plus suivies, le FLN avait affirmé lundi que la nouvelle GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2394 JEUDI 28 MARS 2019 3 SIDALI DJARBOUB/AP/SIPA LES DÉFECTIONS AUTOUR DU PRÉSIDENT ALGÉRIEN SONT NOMBREUSES L’ISOLEMENT DE BOUTEFLIKA Le départ du dirigeant, au pouvoir depuis près de vingt ans, est l’hypothèse la plus probable, selon les experts. Constitution promise par leur leader et la prolongation du mandat présidentiel jusqu’à son écriture étaient « la meilleure » solution pour éviter une « anarchie ». Cependant, les prises de position de l’armée et du RND ont surpris tout le monde, et mis la pression sur le parti majoritaire, qui pourrait donc changer de ligne. De leur côté, les manifestants étaient circonspects après ces annonces, tant les deux forces semblaient proches de la présidence. L’armée est en effet l’un des piliers historiques du pouvoir algérien, dominé depuis 2004 par le chef d’état-major, AhmedGaïd Salah, l’un des plus fidèles et puissants soutiens du président. AhmedOuyahia, secrétaire général du RND, était quant à lui encore le Premier ministre, jusqu’au 11 mars dernier. Mais plus qu’une union nationale contre l’actuel président, certains voient plutôt une « désunion ». « La formule la plus simple, c’est de dire que les rats quittent le navire. Désormais, l’hypothèse la plus forte est une démission, car comme cela, il choisit sa sortie, et c’est la fin la plus honorable », analyse Naoufel Brahimi El Mili, politolo gue et enseignant à Sciences-Po Paris. L’autre possibilité serait que le Conseil constitutionnel le reconnaisse inapte à gouverner le pays. Tout un système à changer Mais l’éventuelle fin de règne forcée du président de la République algérienne ne garantit en rien un retour au calme dans le pays. Si Abdelaziz Bouteflika était ciblé, c’est avant tout contre le système que les manifestants se réunissent chaque vendredi depuis plus d’un mois. « Ils veulent un changement profond, de nouvelles figures, et surtout pas les visages du système actuel », explique Brahim Oumansour. Le chercheur affirme d’ailleurs que des élections rapides ne seraient pas bien reçues par les manifestants. « Il faut une transition lente, qui LA PRESSE AUSSI SE RÉVOLTE R. KRAMDI/AFP REPÈRES 15 AVRIL 1999. Seul en course, Abdelaziz Bouteflika est élu président de la République algérienne avec 73,79% des voix. 8 MAI 2012. Le président, dans son troisième mandat présidentiel, prononce ce qui s’avérera être son dernier discours à Sétif, où il déclare  : « Ma génération a fait son temps. » 27 AVRIL 2013. Abdelaziz Bouteflika est victime d’un AVC. Il est hospitalisé 80 jours au Val-de-Grâce, puis à l’Institution nationale des Invalides, en France. 1 ER NOVEMBRE 2018. Le dirigeant effectue sa dernière apparition publique en banlieue d’Alger. 22 FÉVRIER 2019.Après l’annonce d’une nouvelle candidature, des manifestations de grande ampleur débutent dans tout le pays. dure plus de six mois, pour leur permettre de se structurer, de faire émerger des leaders, et donc de peser dans la reconstruction politique », conclut-il. En effet, la Constitution prévoit actuellement une élection dans un délai d’environ trois mois maximum. Un timing qui pourrait favoriser les partis déjà en place, et empêcher une transition véritablement libre et démocratique. n L’INFO EN PLUS Réputés pour leur pacifisme, les manifestants se sont une nouvelle fois démarqués la semaine dernière, en nettoyant les rues après les défilés. Le vent de contestation qui s’est emparé de la population n’a pas épargné la presse. Le directeur général de la télévision nationale a ainsi été limogé en début de semaine, après que des journalistes ont dénoncé une censure omniprésente dans la couverture des manifestations contre Bouteflika. Selon eux, des pressions émanaient de la hiérarchie pour passer sous silence la contestation, ou du moins pour l’édulcorer. « Nous ne voulons plus être un service pour le gouvernement », a déclaré l’un des journalistes, Abdelmadjid Benkaci.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :