CNews n°2391 25 mar 2019
CNews n°2391 25 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2391 de 25 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : Daesh vaincu... mais pas éliminé !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2391 LUNDI 25 MARS 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Romain Desarbres SOYONS ROCK ! Trouvez-moi des « propositions rock’n roll ». D’après Paris Match, l’expression est du président de la République lui-même. Il a lancé cet appel à ses ministres, pressés de présenter des solutions disruptives, et si ça fait baisser les impôts, c’est mieux. Ce n’est pas évident pour tout le monde. Une idée lumineuse  : le Conseil d’analyse économique veut nous resservir la taxe carbone. Pas rock’n roll ! Vendredi matin, sur Les ministres sont pressés par le chef de l’Etat de trouver des solutions. CNEWS, face à Jean-Pierre Elkabbach, François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, a en revanche proposé de baisser les taxes sur les produits bio. Ça, c’est rock ! Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, envisage, lui, de supprimer la déclaration de revenus pour ceux dont la situation fiscale n’a pas changé. Rock aussi ! Et si, idée folle, Bercy proposait de réduire l’impôt pour tous et les dépenses publiques ? Là, ce ne serait plus rock, mais complètement punk… Romain Desarbres, à retrouver du lundi au vendredi, de 6h à 9h, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR CHRISTCHURCH PRÉPARE UN GRAND HOMMAGE Une cérémonie inter-religieuse est prévue vendredi, en mémoire des victimes de l’attentat perprétré en Nouvelle-Zélande. D’OÙ VIENT L’EXPRESSION « TRIÉS SUR LE VOLET » ? Lorsqu’une sélection très sévère est effectuée parmi plusieurs individus, on peut dire que ces derniers sont « triés sur le volet ». Une expression qui tire son origine d’un outil agricole du Moyen Age  : le « volet ». A l’époque, ce mot désignait un voile léger qui était utilisé pour fabriquer des tamis, lesquels servaient à séparer les gros grains des petits lors des récoltes. Par extension, le mot « volet » a ensuite désigné les tamis eux-même. Puis, au cours du XV e siècle, il a été naturellement choisi pour nommer l’assiette en bois dans laquelle les femmes triaient les pois et les fèves, selon leur fraîcheur, leur taille et L’IMAGE TAILLÉ POUR LA COURSE leur forme. D’ailleurs, en 1532, François Rabelais utilisa, dans son célèbre ouvrage Pantagruel, la formule « triés comme beaux pois sur le volet ». Depuis, l’expression a été simplifiée et a quitté la simple sphère agricole. Rachelle LynnMcGinniss ne manque pas d’imagination lorsqu’il s’agit de déguiser son chien, Bijou. Récemment, cette toiletteuse professionnelle de 32 ans a ainsi transformé son grand caniche en cheval. Une métamorphose réalisée en taillant, brossant et peignant les poils de l’animal. Et Bijou n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a déjà été un dragon, un paon ou bien encore… un ours polaire. BARBRA STREISAND PRÉSENTE SES EXCUSES La chanteuse a fait son mea culpa après ses propos sur les deux hommes qui accusent Michael Jackson de pédophilie. V. YU/AP/SIPA J. SALANGSANG/AP/SIPA A. DIAZ/AP/SIPA J. MARS/JDD/SIPA CASTERS/SIPA UNE VRAIE LIGNÉÉ… DE PILOTES DE LIGNE De grand-père en petites-filles. Une photo de deux femmes aux commandes d’un avion de ligne a récemment agité les réseaux sociaux. Et pour cause, Wendy Rexon, la pilote d’un vol reliant Los Angeles à Atlanta, n’est autre que la mère de sa copilote, Kelly Rexon. Assises côte à côte dans le cockpit, elles travaillent ensemble pour la compagnie américaine Delta Airlines. Une trajectoire familiale qui ne s’arrête pas là, car l’aviation est une véritable tradition chez les Rexon. Après la publication de la photo, Wendy a en effet dévoilé que son propre père, Bill, était lui-même pilote de ligne, tout comme son mari Michael et leur deuxième fille, Kate. Une dynastie volante qui a séduit Twitter, puisque le cliché, publié par l’un des passagers, a été partagé près de 20 000 fois. C’EST ARRIVÉ... UN 25 MARS Les Jeux olympiques modernes sont lancés (1896). A l’initiative du baron français Pierre de Coubertin, les premiers JO de l’ère contemporaine s’ouvrent à Athènes, en mémoire de la tradition grecque antique. Quatorze pays y sont représentés, par 285 athlètes. La Communauté économique européenne est créée (1957). Six pays (France, Belgique, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, RFA) signent le traité de Rome, qui instaure un marché commun. Les bases de l’UE économique sont jetées. LA POLICE MOBILISÉE POUR LE « SPRING BREAK » Les agents de Miami, en Floride, sont sur le qui-vive à quelques jours du début des vacances de printemps. TWITTER @ERAUWATRET
Si le groupe terroriste n’a plus aucun territoire, la communauté internationale appelle à une vigilance sans faille. Le « califat » autoproclamé de Daesh a vécu ses derniers instants. Entamée en juin 2014, la longue offensive de la coalition internationale s’est en effet conclue samedi par la prise de Baghouz, dernière enclave jihadiste en Syrie. Une victoire saluée par les dirigeants mondiaux, même s’ils veulent rester prudents. « Nous ne devons pas nous bercer d’illusions, […] la situation reste précaire sur le terrain », a reconnu samedi Florence Parly, ministre française des Armées. Car bien que sans territoire, le groupe terroriste fait toujours planer son ombre sur la région. Une poudrière à surveiller Si le territoire de Daesh est désormais réduit à néant, un grand nombre de ses combattants s’y étaient préparés, en entrant dans la clandestinité. Selon un rapport de l’ONU, publié en août dernier et dont les chiffres doivent désormais être revus à la hausse, jusqu’à 30 000 d’entre eux seraient ainsi disséminés dans les zones désertiques syriennes et irakiennes. Des cellules dormantes qui « attendent le bon moment pour ressurgir », selon le général américain Paul LaCa- GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2391 LUNDI 25 MARS 2019 5 G. CACACE/AFP VAINCUS PAR LA COALITION, LES JIHADISTES DEMEURENT UNE MENACE DAESH VRAIMENT À TERRE ? L’offensive menée depuis 2014 contre les islamistes s’est finalement conclue samedi dernier à Baghouz, en Syrie. mera, commandant des forces de la coalition. En parallèle, les spécialistes craignent de voir apparaître de nouveaux jihadistes parmi la population locale. Dans une situation d’extrême pauvreté, elle deviendrait en effet un terreau fertile pour y puiser de nouveaux adeptes. « La poudrière est toujours là, les causes qui avaient permis aux terroristes de s’imposer se sont aggravées, décrit Pierre- Jean Luizard, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l’islam au Moyen- Orient. Si on ne défend pas les populations qui ont tout perdu, Daesh le fera. » Et renaîtrait ainsi de ses cendres. En février, une note d’un responsable du Pentagone affirmait d’ailleurs que, si la pression militaire n’était pas maintenue après la victoire, l’organisation n’aurait besoin que de six à douze mois pour regagner son territoire maximal, qui correspondait, en 2015, à une étendue grande comme le Royaume-Uni. Le maintien d’une présence armée est aussi appelé par les Kurdes, mais pour une raison différente. Les territoires qu’ils occupent au nord de la Syrie, après les avoir repris aux islamistes, sont désormais menacés, à la fois par le régime de Bachar al-Assad et par la Turquie, qui souhaitent en reprendre le contrôle. Pour éviter une escalade de la violence, qui serait désastreuse en cette période cruciale, Washington a promis de maintenir 400 soldats américains dans la zone. Une idéologie toujours présente Vaincu en Syrie, Daesh peut néanmoins toujours s’appuyer sur plusieurs mouvances qui lui sont affiliées dans le monde. Ainsi, l’Afghanistan compte encore jusqu’à 4 000 jihadistes, qui s’entraînent dans des camps, selon l’ONU. Depuis quelque temps, l’Afrique est également devenue une base privilégiée. Des combattants ayant prêté allégeance sont actifs dans de très nombreux pays, comme au Yémen, en Libye, DES ENFANTS EN SUSPENS F. DANA/AP/SIPA REPÈRES 29 JUIN 2014. Daesh proclame le « califat » sur les régions sous son contrôle en Syrie et en Irak, avec Abou Bakr al-Baghdadi à sa tête. 9 JUILLET 2017. Mossoul, la « capitale » de Daesh en Irak, est libérée du joug des jihadistes, après neuf mois de combats. 11 JUILLET 2017. Une ONG syrienne annonce la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi. Il refait finalement surface en août 2018. 17 OCTOBRE 2017. Daesh perd Raqqa, son principal bastion en Syrie. Une défaite qui porte un coup décisif au groupe terroriste. 23 MARS 2019. Les forces anti - jihadistes annoncent que le « califat » de Daesh est totalement éliminé, après la reprise de son ultime réduit, à Baghouz, en Syrie. en Egypte, ou au Nigeria. Dans le même temps, au sein des sociétés occidentales, le groupe islamiste continue de profiter d’Internet pour propager sa haine. Des loups solitaires peuvent ainsi encore être recrutés ou déclarer agir au nom de Daesh, avant de commettre un attentat. La France en a particulièrement été victime l’année dernière, à Trèbes et Strasbourg. n L’INFO EN PLUS En 2018, Daesh a été à l’origine de 1 327 attentats dans le monde, soit entre trois et quatre par jour, selon le Centre d’analyse du terrorisme Jane. Avec la chute de Baghouz, le sort des enfants de jihadistes français est devenu un véritable casse-tête pour le gouvernement. Face à une opinion publique divisée, qui les considère comme des victimes ou des criminels de guerre, la position de Paris a jusqu’à présent consisté en une approche « au cas par cas ». Cinq enfants, tous orphelins, ont été rapatriés de Syrie, le 15 mars. Mais le sort d’au moins 80 autres, la plupart avec leur mère, reste toujours indéterminé. Ce weekend, deux avocats défendant les familles de jihadistes français ont encore interpellé Emmanuel Macron.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :