CNews n°2390 22 mar 2019
CNews n°2390 22 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2390 de 22 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : un samedi à haut risque.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 M. FOURMY/SIPAC. ARCHAMBAULT/AFP N°2390 VENDREDI 22 MARS 2019 GRAND PARIS CNEWS.FR Thierry Dallard, président de la Société du Grand Paris, hier. Je réaffirme notre volonté de dialogue, dans une logique de sincérité. C’est ainsi que l’on maintiendra le consensus autour du projet [du Grand Paris Express]. LA MAIRIE VA ENCADRER LES OPÉRATEURS En bref 75 75 UNE TAXE « FREE-FLOATING » Les trottinettes se sont multipliées. Impossible de passer à côté tant les scooters, trottinettes et vélos en freefloating ont envahi l’espace public. Un déploiement anarchique contre lequel la mairie a décidé de lutter, annonçant hier la création d’une redevance. Cette taxe, censée limiter le nombre de ces véhicules disponibles en libre-service et régler en partie le problème du stationnement gênant, devra être payée par l’ensemble des opérateurs implantés à Paris. Ils devront ainsi s’acquitter de sommes de 20 à 26 euros par an pour un vélo méca - nique ou de 60 à 78 euros par an pour un scooter électrique. Sachant que les prix augmentent en fonction du nombre de véhicules. A titre d’exemple, avec 2 000 vélos, Mobike pourrait payer 48 000 euros de redevance annuelle, alors qu’avec 3 400 scooters, Cityscoot devrait 265 200 euros à la mairie. La mesure devra être votée au prochain Conseil de Paris, début avril. n DES JOURNÉES PORTES OUVERTES AUX SERRES D’AUTEUIL CE WEEK-END Les nouvelles Serres d’Auteuil (16 e) seront ouvertes à tous gratuitement ce week-end. L’occasion de rencontrer les jardiniers, qui protègent plus de 1000 plantes, issues de 500 espèces différentes. Des visites guidées y seront organisées jusqu’à la fin du mois d’avril sur demande, avant une réouverture au public le 21 juin. PARIS  : UN SPECTACLE INÉDIT POUR LE FESTIVAL DES ARTS MARTIAUX A l’occasion de la 34 e édition du Festival des arts martiaux, un spectacle inédit qui rassemble tous les personnages emblématiques de la série culte Game of Thrones, aura lieu demain soir, à 19h45, à l’AccorHotels Arena (12 e). Au total, 200 personnes seront sur scène avec armes et costumes originaux. YVELINES  : LE CENTRE COMMERCIAL VÉLIZY 2 AFFICHE SON EXPANSION Le centre commercial Vélizy 2 s’est récemment agrandi, avec plus de 20 000 m² supplémentaires. Parmi les nouveautés, les Tables de Vélizy proposent une sélection de 23 nouveaux restaurants, dans un espace de plus de 5 000 m², et un cinéma UGC, avec 18 salles et 3 800 fauteuils, a été inauguré. 551 FACTEURS ont été recrutés en CDI en Ile-de-France en 2018, a indiqué hier le groupe La Poste, qui annonce vouloir en embaucher 620 autres cette année. LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 67 ENVIRONNEMENT LA PRIORITÉ AUX ARBRES Pour une capitale plus verte, la municipalité parisienne s’était engagée à planter 20 000 arbres entre 2014 et 2020. Quatre ans plus tard, Anne Hidalgo, la maire de Paris, s’apprête à planter le 15 000 e arbre de sa mandature, demain, sur la place de la Bastille en cours de réaménagement. Pour l’élue, il s’agit avant tout de « répondre au besoin d’espaces verts des habitants », de « développer la biodiversité » et enfin de « rafraîchir la ville ». Elle se rendra ensuite place Antoine-Furetière (12 e) pour y planter un arbre fruitier. En parallèle, les apprentis jardiniers sont 15 000 spécimens ont été plantés. invités à participer à la mise en terre de 2 000 jeunes arbres à proximité de la pelouse de Reuilly, dans le bois de Vincennes (12 e). Cette « petite forêt primitive de 700 m² », selon la muni - cipalité, abritera ainsi 23 essences différentes. Il ne reste plus qu’un an à l’équipe municipale pour planter les 2 999 arbres restants, pour atteindre son objectif de fin de mandature. n 0 25 50 75 >100 BEST SHOT FACTORY/REX/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2390 VENDREDI 22 MARS 2019 7 R. MEIGNEUX/SIPA En bref LES EXAMENS OSSEUX POUR LES JEUNES MIGRANTS VALIDÉS Le Conseil constitutionnel a validé hier les examens osseux pour déterminer l’âge des jeunes migrants. Les Sages ont reconnu qu’ils pouvaient « comporter une marge d’erreur significative », mais ont rappelé les garanties prévues par la loi, qui était attaquée par un jeune Guinéen et des associations. LE MAIRE DU HAVRE AURAIT DÉMISSIONNÉ Le maire du Havre, Luc Lemonnier (ex-LR), aurait annoncé hier soir sa démission, selon France Bleu Normandie. Le successeur du Premier ministre, Edouard Philippe, à ce poste, est accusé par plusieurs femmes de leur avoir envoyé des photos le mettant en scène nu. Selon l’intéressé, cette décision viserait à « protéger [sa] famille et [ses] proches ». ALIMENTATION  : ALERTE SUR LES POISSONS PANÉS Les poissons panés contiennent trop d’additifs, d’arômes et de sucres ajoutés, a dénoncé hier une étude de l’association de consommateurs CLCV. Celle-ci pointe également des informations incomplètes sur l’étiquetage et une quantité de poisson parfois insuffisante dans le produit vendu. VOSGES  : DEUX ENFANTS POIGNARDÉS À MORT, LEUR MÈRE SOUPÇONNÉE Deux enfants, âgés de 4 et 10 ans, ont été mortellement poignardés mercredi soir à Neufchâteau (Vosges), a indiqué hier le parquet. Ils ont été retrouvés sur un lit, dans une chambre du domicile familial, enroulés dans une couverture. Soupçonnée du double infanticide, leur mère a été conduite en hôpital psychiatrique. A. JOCARD/AFP LE SÉNAT A TRANSMIS LE DOSSIER À LA JUSTICE BENALLA AU TRIBUNAL ? Un nouveau tournant. Le Sénat a décidé, hier, de transmettre à la justice le dossier d’Alexandre Benalla. Le cas de l’ancien collaborateur de l’Elysée, mais aussi celui de son acolyte Vincent Crase et de Patrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, ont en effet été transmis au parquet par la Haute Assemblée, qui les soupçonne de faux témoignages face à la com - mission d’enquête. Les sénateurs suspectent notamment Alexandre Benalla d’avoir menti sur les motifs de sa demande de port d’armes, ou encore au sujet de ses passeports diplomatiques. Si le parquet doit encore décider des suites à donner à cette affaire, Stanislas Guérini, délégué général de La République en marche, a déjà fustigé un « procès politique ». Le Premier ministre, Edouard Philippe, a de son côté « décidé de ne pas aller », hier, aux questions au gouvernement au Sénat, en signe de désaccord. n OBTENTION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE UNE LANGUE À MAÎTRISER Le niveau d’exigence sera relevé. Le niveau de français nécessaire pour obtenir la nationalité va être relevé. Le Premier ministre Edouard Philippe s’est exprimé en ce sens, hier au Panthéon, en expliquant que les services de l’Intérieur lui proposeront une série de mesures d’ici à l’été. L’objectif est de « renforcer l’exigence » pour les futurs candidats à la naturalisation. Actuellement, ces derniers doivent obtenir le L’espérance de vie progresse, donc soit on ne touche pas aux retraites, et on va être obligés de baisser les pensions, soit on se pose la question. Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, hier sur Europe 1. L’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron est suspecté de faux témoignage. niveau de référence européen B1, qui correspond à la compréhension des points essentiels d’une discussion quand celle-ci est claire, ou à la formulation d’un discours simple et cohérent sur des sujets familiers. En parallèle, le chef du gouvernement a tenu à préciser que, pour les demandeurs qui satis - feront aux nouvelles conditions, « les démarches [devront] aller plus vite ». Selon lui, des procédures pourraient ainsi être dématérialisées pour gagner du temps. Alors qu’il participait à une cérémonie de naturalisation de 274 personnes, il en a profité pour faire passer un message politique. « La France ne vous demande pas d’oublier qui vous êtes, ni d’où vous venez, [mais] de partager et de respecter ses principes et ses traditions », a-t-il indiqué. Et d’insister notamment sur le principe de laïcité, « qui n’est pas négociable ». n FILIÈRE DE LUNEL UNE RELAXE EXAMINÉE La justice doit rendre aujourd’hui sa décision concernant l’appel du parquet à propos de la relaxe, en avril dernier, de Saad Belfilalia, accusé d’avoir participé à la filière jihadiste de Lunel, entre 2013 et 2014. A l’époque, il aurait collecté et donné 190 euros à sa belle-sœur, afin qu’elle les transmette à son frère, combattant de Daesh en Syrie. Le prévenu l’avait ensuite accompagnée à l’aéroport, pour qu’elle puisse retourner dans ce pays. Son arrestation en 2015, avec quatre autres personnes, avait mis en lumière les filières islamistes françaises, qui recrutaient des jihadistes dans l’Hexagone, pour les envoyer au Moyen-Orient. Lors du premier jugement, ses coaccusés avaient été condamnés. L’un d’eux, qui purge une peine de sept ans de prison, avait fait appel, avant de renoncer. n 16% DES FILLES de 12 à 20 ans assurent que leur premier rapport sexuel n’était pas consenti, selon un sondage dévoilé hier par le laboratoire Terpan. DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :