CNews n°2389 21 mar 2019
CNews n°2389 21 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2389 de 21 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : le Brexit repoussé ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 FRANCE S. DE SAKUTIN/AFP DR N°2389 JEUDI 21 MARS 2019 CNEWS.FR LES GILETS JAUNES PRÉPARENT DES ACTIONS, MALGRÉ LES INTERDICTIONS QUELLE FORME POUR L’ACTE XIX ? La fermeté du gouvernement obligera-t-elle les gilets jaunes à revoir leur mode d’action pour l’acte XIX ? Après le déferlement de violences de samedi dernier, leur prochain rassemblement s’organise dans des conditions particulièrement floues. En effet, après avoir été interdits de manifester sur les Champs- Elysées, ainsi que sur des places de Bordeaux et de Toulouse, c’est tout un périmètre de la ville de Nice qui leur sera prohibé, a-t-on appris hier. Une décision prise par l’exécutif à la demande du maire de la ville, Christian Estrosi, inquiet de voir la cité azuréenne « en proie aux casseurs », après des messages appelant à s’y retrouver dans deux jours. Mais les gilets jaunes respecteront-ils ces interdictions ? Difficile de le savoir, d’autant que sur les réseaux sociaux, les avis divergent en leur sein. Quand certains souhaitent poursuivre les manifestations, sans les déclarer ou en se retrouvant par exemple à Montpellier, d’autres estiment qu’il faut changer de mode Sur le fond, rien ne différencie les Verts, le PS et Génération.s. […] Je tends la main à leurs militants et sympathisants, dont 80% veulent le rassemblement. Raphaël Glucksmann, tête de liste Place publique-PS aux européennes, hier sur France 2. LA CHAMBRE HAUTE POURRAIT SAISIR LA JUSTICE BENALLA ATTEND LE SÉNAT L’affaire se trouve à un tournant. Il rend son verdict. Le Sénat va décider aujourd’hui de transmettre ou non à la justice les cas d’Alexandre Benalla – qui a de nouveau été convoqué hier par les juges sur les violences du 1er Mai – et de Vincent Crase. L’ancien collaborateur de l’Elysée et son acolyte, ex-employé de LREM, sont accusés par la commission d’enquête sénatoriale d’avoir fait de d’action. Eric Drouet, l’un des leaders du mouvement, a ainsi déclaré son intention de réaliser un « blocage national total ». Il souhaite empêcher les accès aux raffineries, aux ports et aux infrastructures économiques du pays. Il indiquait dimanche que le conflit pouvait être « plié en trois ou quatre jours » avec cette façon de faire. De leur côté, les autorités se préparent. « Nous ne pouvons pas laisser une minorité violente abîmer notre pays », a indiqué hier Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement. Pour cela, les militaires de l’opération Sentinelle ont été mobilisés, afin de protéger certains lieux et bâtiments. n L’INFO EN PLUS Les gilets jaunes de la Loire ont incendié leur dernier campement, mardi à Saint-Chamond, avant d’être évacués pour des raisons de sécurité. faux témoignages sous serment, concernant ses missions de sécurité, l’utili - sation de ses passeports diplomatiques, ou encore un contrat signé avec un oligarque russe. Au sujet des « dysfonctionnements majeurs » au sommet de l’Etat qu’elle avait pointés dans son rapport fin février, la Haute Assemblée devra aussi trancher les cas de trois responsables de l’Elysée, dont le secrétaire général, Alexis Koehler, et le directeur de cabinet, Patrick Strzoda, soupçonnés d’avoir « retenu une part significative de la vérité » lors de leurs auditions. Un dossier très sensible sur le plan politique, alors que la réforme institutionnelle voulue par Emmanuel Macron, qui devrait être débattue au Parlement cet été, prévoit une réduction du nombre de sénateurs. « On ne dira que le droit, rien que le droit, tout le droit », a insisté le président LR de l’Hémicycle, Gérard Larcher. n Après les violences de samedi dernier, des mesures chocs vont être prises. En bref CONDÉ-SUR-SARTHE  : FIN DE LA GRÈVE POUR LES SURVEILLANTS DE PRISON Les surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe, en grève depuis le 6 mars et l’attaque terroriste d’un détenu contre deux d’entre eux, ont voté hier la reprise du travail. Celleci sera effective après une fouille généralisée de l’établissement. LES FONCTIONNAIRES SONT APPELÉS À LA GRÈVE LE 9 MAI Sept syndicats ont appelé hier les 5,5 millions de fonctionnaires à une journée d’action et de grève, le 9 mai prochain. Ils dénoncent le manque d’écoute du gouvernement dans sa volonté de réformer la fonction publique. 4 ASSOCIATIONS accusées de légitimer le jihad armé seront prochainement dissoutes, a fait savoir hier Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur. HÉRITAGE HALLYDAY DES AÎNÉS VICTORIEUX Une bonne nouvelle pour David et Laura dans leur bataille contre Laeticia. La justice américaine a refusé, hier, de transférer une partie de l’héritage de Johnny Hallyday dans le trust créé par le chanteur avant sa mort et établi au seul bénéfice de sa veuve. Il s’agissait des véhicules du défunt, mais aussi des royalties des maisons de disques. Pour rappel, les deux aînés contestent le testament de leur père, rédigé sous le coup de la loi californienne, qui lègue tous les biens du rockeur à sa dernière épouse et à leurs deux filles, et fait entrer l’ensemble de son patrimoine dans ce trust. La décision outre-Atlantique est toutefois temporaire, car conditionnée à celle des tribunaux français, qui doivent statuer le 29 mars prochain sur leur compétence dans cette délicate affaire d’héritage. n P.GUYOT/AFP
CNEWS.FR MONDE N°2389 JEUDI 21 MARS 2019 9 M. TREZZINI/AP/SIPA En bref PREMIÈRES INHUMATIONS À CHRISTCHURCH Cinq jours après l’attentat qui a fait 50 morts dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, les premières inhumations ont eu lieu hier. Les funérailles d’un réfugié syrien et son fils ont été organisées dans un cimetière proche de l’un des lieux visés. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour rendre hommage aux victimes. MONSANTO CONDAMNÉ POUR LE ROUNDUP Un jury américain a statué que le Roundup de Monsanto, produit à base de glyphosate, était en partie responsable du cancer d’un septuagénaire, hier à San Francisco. Cette décision judiciaire a fait plonger la valeur en Bourse de Bayer, qui détient Monsanto, de plus de 10%. Fin février, on décomptait 11 200 requêtes sur la toxicité du produit aux Etats-Unis. LA DROITE EUROPÉENNE SUSPEND LE PARTI DE VIKTOR ORBAN La droite européenne (PPE) a décidé à une large majorité (190 contre 3) de suspendre temporairement de ses rangs le parti du dirigeant hongrois populiste Viktor Orban, le Fidesz. Ce dernier ne pourra désormais plus participer aux réunions du PPE et y voter. LE KAZAKHSTAN NOMME SA CAPITALE PAR RAPPORT À SON ANCIEN PRÉSIDENT Le Parlement kazakh a approuvé hier le changement de nom de la capitale du pays, Astana, pour Noursoultan. Cette proposition, faite par le nouveau président, est un hommage à son prédécesseur, Noursoultan Nazarbaïev. Homme fort du Kazakhstan, Nazarbaïev a démissionné mardi après près de trente ans de pouvoir. Mon bureau a documenté beaucoup de violations des droits humains [...] commises par les forces de sécurité et les groupes armés progouvernementaux. Michelle Bachelet, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, sur le Venezuela. A. BARBIER/AFP UNE TOURNÉE DU PRÉSIDENT CHINOIS EN EUROPE PÉKIN EN RECONQUÊTE Des contrats pharaoniques attendus. Xi Jinping doit débarquer aujour - d’hui sur le sol européen pour une visite de six jours. L’objectif du président chinois durant les différentes étapes de son voyage en Italie, à Monaco ou en France, est de négocier des accords afin de poursuivre le colossal projet des « nouvelles routes de la soie ». A savoir la construction d’infrastructures, estimées à 1000 milliards de dollars, pour améliorer les transports et la connectivité entre l’Asie et l’Europe. Cependant, si les Italiens devraient rejoindre le projet, les Européens s’en méfient, craignant qu’il ne soit utilisé par Pékin pour augmenter son influence politique dans la région. A ces réticences s’ajoutent les pressions de Washington sur l’Europe pour que ces derniers refusent d’utiliser les technologies de Huawei, affirmant que Pékin s’en servirait afin de les espionner. Les négociations s’annoncent donc tendues pour Xi Jinping. n LE CYCLONE IDAI FAIT DES CENTAINES DE MORTS LE MOZAMBIQUE MEURTRI Les sauveteurs sont mis à l’épreuve. Un désastre majeur. Au moins 202 personnes ont été tuées, et 1 300 autres blessées, à Beira, au Mozambique, après le passage, il y a une semaine, du cyclone Idai, selon un bilan communiqué hier. Au Zimbabwe voisin, où l’ouragan a continué sa route, il a également fait plus de 100 morts, cons - tituant l’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire récente de l’Afrique Le projet des « nouvelles routes de la soie » sera discuté pendant six jours. australe. Un terrible bilan qui, selon les autorités locales et le Programme alimentaire mondial (PAM), qui a commencé à acheminer de l’aide pour plus d’un demi-million de personnes, pourrait s’alourdir, des pluies abondantes et de très fortes vagues étant attendues. Cette eau, s’ajoutant à celle du cyclone, devrait encore compliquer le travail des sauveteurs, déjà dépassés par la catastrophe. Ils doivent, notamment, secourir des personnes qui se sont réfugiées dans la cime des arbres ou sur les toits, et dont les chances de survie s’amenuisent d’heure en heure. Isolés, « les gens doivent se battre avec des serpents et des animaux », a expliqué l’organisation sudafricaine Rescue SA. Le gouvernement mozambicain craint en outre que les barrages hydrauliques, pleins à ras bord, ne s’effondrent. Près de 350 000 personnes sont directement menacées. n 5 LIONS et une quarantaine d’autres animaux vont être exfiltrés du zoo de Rafah, à Gaza, où ils vivent dans de « terribles conditions », a-t-on appris hier. CRIMES EN BOSNIE KARADZIC CONDAMNÉ Un alourdissement de peine. L’ancien président des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a été condamné en appel à la prison à perpétuité pour des crimes commis pendant la guerre de Bosnie entre 1992 et 1995. Il a été reconnu coupable de dix chefs d’accusation, dont crimes contre l’humanité, crimes de guerre et génocide. En première instance, le tribunal de l’ONU à La Haye lui avait infligé quarante ans de prison. Cette condamnation a été reçue avec des applaudissements au mémorial de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, où des veuves s’étaient réunies pour suivre le verdict. Pour rappel, dans cette ville, 8 000 hommes et adolescents musulmans avaient été assassinés par l’armée de la République serbe de Bosnie, sous les ordres de Radovan Karadzic. n F. DUFOUR/AP/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :