CNews n°2388 20 mar 2019
CNews n°2388 20 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2388 de 20 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : désespoir à Caracas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 M. BUCKNER/VARIETY/REX//SIP UNIVERSAL PICTURES N°2388 MERCREDI 20 MARS 2019 CINÉMA CNEWS.FR LE RETOUR DU RÉALISATEUR DE « GET OUT » AU MAC-MAHON DES DOUBLES MALÉFIQUES Lupita Nyong'oincarne Adélaïde. Jordan Peele transforme l’essai. Après un premier long-métrage, Get Out (2017), encensé par la critique et auréolé de l’oscar du meilleur scénario original, le réalisateur, producteur et scénariste signe Us, un thriller horrifique parfaitement maîtrisé. Adélaïde et son mari Gabe embarquent leurs deux en- Ce qui m’a plu concernant « Dumbo », c’est tout simplement l’image d’un éléphant volant et marginal. Ce genre de choses m’attire beaucoup. Tim Burton, réalisateur du film « Dumbo » en salles le 27 mars, à l’AFP. fants pour quelques jours de vacances dans leur résidence secondaire près des côtes californiennes. Après une sortie à la plage avec des amis, le clan afroaméricain rentre et découvre, dans le jardin, d’étranges visiteurs. Ces derniers se révèlent être leurs doubles ma - léfiques, guidés par une soif meurtrière. Commence pour la famille une course contre la montre pour échapper à l’enfer. Ce film de genre offre des scènes de violence crédibles, une tension qui ne cesse de grandir au fur et à mesure de la nuit, et une bonne dose d’humour qui vient apporter un peu d’oxygène. Le casting est à la hauteur de l’intrigue, avec notamment la présence de l’actrice Lupita Nyong’o, aperçue dans Black Panther. n Us, de Jordan Peele (1h57). DR DR À voir aussi LEUR SOUFFLE Ce documentaire suit sœur Bénédicte, qui s’apprête à prononcer ses vœux à l’abbaye Notre- Dame-de-Fidélité. De Cécile Besnault et Ivan Marchika (2h). LE RÊVE DE SAM Une compilation de quatre courts-métrages destinés aux enfants à partir de renard et la baleine. Collectif (0h41). 3 ans, dont la création canadienne Le 32 700 SIGNATURES avaient été recueillies hier soir par la pétition qui vise à voir Alain Chabat et Gérard Darmon danser la carioca lors du prochain Festival de Cannes. VINCENT LINDON SE GLISSE DANS LA PEAU DU CÉLÈBRE SÉDUCTEUR UN CASANOVA DÉSENCHANTÉ L’homme aux 122 conquêtes. S’il était souvent désargenté et emprisonné, Giacomo Casanova jouissait de la vie, ne cachant pas son plaisir pour la chair et avait un désir sexuel insatiable. Pourtant, parmi les nombreuses femmes qu’il a pu séduire, une courtisane se refusa à lui, Marianne de Charpillon, rencontrée lors de son exil à Londres dans les années 1760. C’est cet épisode que Benoît Jacquot a choisi de traiter dans Dernier amour, voulant montrer comment « ce râteau envoie [ce héros libertin] dans un gouffre passionnel où il n’est encore jamais allé ». Une romance platonique et destructrice qui le pousse à vouloir se jeter d’un pont. Un homme fragile et blessé Engoncé dans des bas, les doigts recouverts de bagues en argent et coiffé d’une perruque, Vincent Lindon prête ses traits à ce Casanova désorienté. Même s’il convainc dans ce rôle aux antipodes de ses prestations dans les films sociétaux de Stéphane Brizé, comme En guerre Maquillé et apprêté, l’acteur français campe le libertin à l’âme tourmentée. (2018), le choix de l’acteur était loin d’être une évidence pour le réalisateur d’Adieux à la reine. « Parce qu’il est français, costaud, avec une image virile, populaire, donc a priori à l’opposé de Casanova », explique-t-il. Pendant plus d’une heure et demie, l’Italien se perd dans ce jeu du chat et de la souris avec cette demoiselle manipulatrice (parfaite Stacy Martin). Au-delà de la psychologie DIAPHANA DISTRIBUTION REPÈRES 1725. Naissance le 2 avril de Giacomo Casanova à Venise, en Italie. 1745. Le jeune homme abandonne sa carrière ecclésiastique pour devenir aventurier. 1755. Il est incarcéré pour libertinage dans son pays, mais s’évade. 1763. Dans le cadre de son voyage en Europe, il rencontre la courtisane, Marianne de Charpillon, à Londres. 1789. Le séducteur commence la rédaction de ses mémoires. 1798. Il meurt le 4 juin à Dux, en Bohême, où il était bibliothécaire. des personnages, Benoît Jacquot s’est attardé sur la reconstitution d’une épo - que aux mœurs libérées. n Dernier amour, de Benoît Jacquot (1h38). UNE MORT INEXPLIQUÉE Alors que « Ragtime » de Milos Forman revient en salles cette semaine, trente-sept ans après sa sortie, le cinéma Mac-Mahon dévoile, quant à lui, une version numérique restaurée d’Un Américain bien tranquille, œuvre méconnue de JosephL. Mankiewicz. Librement adapté du roman de Graham Greene, ce film datant de 1958 met en scène l’inspecteur Vigot qui enquête sur la mort suspecte d’un citoyen américain en pleine guerre d’Indochine. Ses soupçons se tournent vers Thomas Fowler, un journaliste britannique vétéran et ami de la victime. n Un Américain bien tranquille, de J.L. Mankiewicz, de vendredi à lundi. cinemamacmahon.com
CNEWS.FR CINÉMA N°2388 MERCREDI 20 MARS 2019 19 WARNER BROS FRANCE UN GRAND-PÈRE MALADE AIDÉ PAR LES SIENS EN QUÊTE DE SOUVENIRS Le vieil homme (Nick Nolte) va avec sa petite-fille dans les lieux qu’il aime. Enregistrant plus de 7 millions d’entrées lors de sa sortie en Allemagne il y a cinq ans, le succès du film Honig im Kopf n’a pas manqué de susciter la curiosité des studios hollywoodiens. Toujours aux commandes, le réalisateur Til Schweiger signe donc une adaptation américaine, baptisée Du miel dans la tête, dans laquelle il revient sur l’histoire très personnelle de son grand-père Amadeus (Nick Nolte). Atteint de la maladie d’Alzheimer et veuf, celui-ci doit vivre chez son fils Nick (Matt Dillon), en crise conjugale avec sa femme Sarah (Emily Mortimer). Avant de perdre la mémoire, le vieil homme souhaite effectuer un dernier pèlerinage, accompagné, dans le plus grand secret, de sa petite-fille. Plus qu’un message sur la maladie, « c’est un film sur la famille, sur la confiance, sur les liens qu’on noue ou qu’on renoue, et sur l’amour », explique le cinéaste. n Du miel dans la tête, de Til Schweiger (2h12). DR À voir aussi RÉSISTANTES Trois femmes engagées auprès du Front de libération nationale (FLN) témoi - gnent après des années de silence, dans ce documentaire poignant qui véhicule un message d’espoir et de paix. Elles reviennent sur la clandestinité et l’emprisonnement qu’elles ont connu pendant la guerre d’indépendance algérienne. De Fatima Sissani (1h16). SUNSET Après un incroyable succès critique avec son premier longmétrage, Le fils de Saul, Laszlo Nemes revient avec ce dra - me bouleversant qui brosse le portrait d’une jeune femme dans l’Empire austro-hongrois, à quelques mois du début de la Première Guerre mondiale. De Laszlo Nemes (2h21). DR COMÉDIE LA RETRAITE SANS REPOS Catherine Frot interprète Simone. Des idéaux aux oubliettes. Simone (Catherine Frot) et Gilbert (Daniel Auteuil), jeunes retraités, refusent d’admettre que la vie les a usés. Face à l’aigreur de son mari, Simone part retrouver son ami de longue date et amant, Etienne (Bernard Le Coq), installé dans le Sud. Gilbert réalise alors combien sa femme compte pour lui. Parfois caricatural, mais fantaisiste, Qui m’aime me suive ! est, selon le réalisateur José Alcala (Coup d’éclat), « une romance sentimentale qui aurait des inflexions de comédie à l’italienne ». n Qui m’aime me suive ! de José Alcala (1h30). SYLVERE PETIT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :