CNews n°2380 22 fév 2019
CNews n°2380 22 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2380 de 22 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : la campagne à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 FRANCE VILLARD/SIPA G. JULIEN/AFP N°2380 VENDREDI 22 FÉVRIER 2019 CNEWS.FR DE NOUVEAUX ACTES VISANT LES JUIFS PERPÉTRÉS DANS LA CAPITALE L’ANTISÉMITISME SÉVIT ENCORE Une escalade inquiétante. De nouvelles inscriptions antisémites ont été découvertes hier matin, sur des faça - des d’immeubles à Paris. Au total, une dizaine de tags ont été comptabilisés dans le sud de la capitale. « Sale juif », « dehors » et des croix gammées étaient notamment visibles sur une porte et un Abribus. Même constat un peu plus loin, avec « sale juif mort » écrit au marqueur sur une sanisette. Une enquête a rapidement été ouverte par le parquet, afin de « retrouver le ou les auteurs » des graffitis. Ces nouveaux actes sont intervenus au lendemain d’un discours d’Emmanuel Macron au dîner du Crif, où il a indiqué justement l’engagement de l’Etat pour lutter contre la « haine » visant les juifs. Il y a notamment annoncé une mesure pour rattacher l’antisionisme (hostilité contre Israël) à la définition juridique de l’antisémitisme. Le président en a également profité pour annoncer une proposition de loi à venir pour lutter Je me suis demandé si j’en étais digne. […] J’ai purgé ma peine [dans l’affaire des emplois fictifs du RPR] et peut-être le temps peut-il donner droit à l’oubli. Alain Juppé, hier, à propos de sa nomination au Conseil constitutionnel. RAPPORT DU SÉNAT SUR L’AFFAIRE BENALLA PHILIPPE CONTRE-ATTAQUE Le Premier ministre se dit « déçu ». « Incompréhensibles et souvent injustes ». C’est ainsi qu’Edouard Philippe a qualifié, hier, les conclusions de la commission d’enquête du Sénat sur l’affaire Alexandre Benalla, rendues mercredi, qui ont révélé des « dysfonctionnements » au sein de l’Etat. Se disant « déçu » du rapport, le Premier ministre a d’abord défendu les hauts fonctionnaires travaillant contre les attaques sur Internet, et a chargé le ministre de l’Intérieur de « dissoudre les organisations qui promeuvent la discrimination ou appellent à l’action violente », visant notamment trois associations d’extrême droite. Des mesures qui répondent à la vague d’actes antisémites perpétrés ces derniers jours. Que ce soit les croix gammées barrant les portraits de Simone Veil à Paris, les profanations des cimetières juifs dans le Bas-Rhin et le Rhône, ou encore l’agression visant le philosophe Alain Finkielkraut lors de la dernière manifestation des gilets jaunes, le 16 février dernier. n L’INFO EN PLUS Entre 2000 et 2017, plus de 50 000 Français juifs auraient fait leur alya (le fait d’émigrer en Israël), selon les chiffres de l’Agence juive Olim. avec Emmanuel Macron qui ont été mis en cause, dont le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, « un grand serviteur de l’Etat ». Selon Edouard Philippe, les sénateurs, à majorité de droite, se sont livrés à « une appréciation très politique », au risque de violer la règle de « séparation des pouvoirs » législatif, exécutif et judiciaire. « Il n’appartient ni à l’Assemblée nationale, ni au Sénat de se prononcer sur l’organisation interne de la présidence de la République, [ou de se saisir] du déroulement interne d’une procédure judiciaire », a-t-il jugé. Des accusations démenties par le président de la commission, le sénateur LR Philippe Bas. Celui-ci a rétorqué que le principe de séparation des pouvoirs avait été « scrupuleusement respecté », rappelant que l’hémicycle n’avait fait qu’user de « ses pouvoirs de contrôle » de l’exécutif, garantis par la Constitution. n Des tags ont été retrouvés sur des façades d’immeubles du sud de Paris. En bref ASCOVAL  : ALTIFORT N’A FINALEMENT PAS LES FONDS NÉCESSAIRES Altifort, dont la justice avait validé en décembre la reprise de l’aciérie Ascoval, a admis hier ne pas disposer des financements nécessaires. Le plan de sauvetage, qui concernait 281 emplois, s’en trou ve grandement compromis. HAUTE-SAVOIE  : UNE FILLE DE 5 ANS INCONSCIENTE SUR UN TÉLÉSIÈGE Une fillette de 5 ans a été retrouvée inconsciente au sommet d’un télésiège, hier, dans la station de Châtel, en Haute-Savoie. Elle se serait coincé la tête entre le gardecorps et le montant de la structure, selon France Bleu. 135 MILLIONS D’EUROS seront attribués aux départements qui s’engagent sur des objectifs et des résultats en matière de lutte contre la pauvreté, a annoncé hier l’exécutif. GILETS JAUNES UN ACTE XV À L’HORIZON A quoi s’attendre ? Si les chiffres de leur habituelle mobilisation du samedi diminuent, des milliers de gilets jaunes devraient à nouveau battre le pavé demain. A l’appel de groupes Facebook, de nombreux rassemblements sont prévus à Paris, et notamment sur les Champs- Elysées, à Rennes, en vue d’une « grande manifestation interrégionale », ou encore à Clermont-Ferrand. Le chef-lieu du Puy-de-Dôme, situé en plein centre du pays, est même pressenti pour être l’épicentre de cet acte XV. Face au risque de violences, les autorités locales ont d’ailleurs décidé de fermer bâtiments et parcs municipaux, d’interrompre les transports en commun, et de démonter une partie du mobilier urbain. Nombre de commerçants ont, de leur côté, déjà barricadé leurs enseignes. n A. HIELARD/AFP
CNEWS.FR E. CABANIS/AFP WE DEMAIN FRANCE 17 DES INDUSTRIELS S’ENGAGENT LE PLASTIQUE DANS LE VISEUR Les entreprises signataires promettent qu’elles vont recycler davantage. Unis contre la pollution. Des géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution ont signé, hier, avec l’Etat et des ONG, comme WWF ou Zero Waste, un « pacte » pour réduire les emballages en plastique (barquettes, bouteilles…). Les entreprises se sont engagées, d’ici à 2022 ou 2025, à éradiquer les conditionnements problématiques ou inutiles, à en concevoir des nouveaux, réutilisables, ou encore à mener des actions de sensibilisation auprès du public. Quant au recyclage, il devra concerner collectivement 60% des emballages, contre 26% aujourd’hui. Parmi les sociétés signataires, à l’origine de la majeure partie des Mr Brainwash a fait la couverture. déchets de plastique en France, figurent notamment Auchan, Carrefour, Franprix, Danone, L’Oréal, Nestlé, ou Coca-Cola. Un enjeu crucial, alors que les emballages représentent un tiers du plastique utilisé à travers le monde, mais près de 60% de celui retrouvé dans la nature. n L’INFO EN PLUS Dans les océans, il y aurait 1 tonne de plastique pour 5 tonnes de poissons, selon la Fondation Ellen MacArthur. Le ratio serait de 1 pour 3 en 2025. LE 25E NUMÉRO DE « WE DEMAIN » EST SORTI À LA UNE POUR LE CLIMAT Un collector. Pour son 25 e numéro, la revue We Demain a vu les choses en grand. Et en beau. Mr Brainwash, star mondiale du street et du pop art, a ainsi été invité pour signer la une, qui met en avant la révolte citoyenne pour le climat. Derrière cette couverture, les lecteurs peuvent découvrir, dans un dossier de dix-huit pages, les nombreux projets mis sur pied à travers la planète pour changer de modèle et préserver l’environnement. Ils trouveront également, dans ce numéro, une enquête sur le lobby vegan, un reportage sur les influenceurs de YouTube et Instagram, ou encore un road trip photo à travers « Brexitland ». n wedemain.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :