CNews n°2376 18 fév 2019
CNews n°2376 18 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2376 de 18 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : les français disent stop.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 N°2376 LUNDI 18 FÉVRIER 2019 EMPLOI & FORMATION CNEWS.FR L’ESME SUDRIA PARIS DISPENSE UNE FORMATION D’INGÉNIEUR EN CINQ ANS TOURNÉE VERS L’INTERNATIONAL Ecole d’ingénieur pluridisciplinaire, l’ESME Sudria Paris dispense une formation en cinq ans décomposée en deux cycles  : un cycle préparatoire en deux ans pour acquérir les fondamentaux et un cycle ingénieur en trois ans. Depuis 2017, l’école propose des parcours individualisés dès le cycle prépa. Les étudiants peuvent ainsi sélectionner un module dans les domaines de l’innovation, l’énergie & l’environnement, l’international, le management, ou les biotechnologies & la santé. Dix universités partenaires Le parcours international se donne pour ambition de faire découvrir la culture scientifique et technique anglophone aux étudiants, grâce notamment aux cours dispensés en anglais et aux projets d’ingénierie. « Nous souhaitons donner à nos étudiants toutes les clés pour comprendre le monde. La capacité à évoluer dans un contexte international est une compétence clé de l’ingénieur », explique Paul Badeau, responsable du parcours international de l’école. En cycle ingénieur, les étudiants peuvent ensuite choi- Paul Badeau, un des responsables, mise sur des cours 100% en anglais. sir parmi trois majeures possibles enseignées 100% en anglais  : Urban IoT & Smart Cities, Cybersecurity ou Cloud & Big Data. Ils ont la possibilité de préparer un double diplôme à l’international, dans l’une des dix universités partenaires de l’ESME Sudria. « Après l’obtention de leur diplôme, ils seront amenés à travailler avec des personnes de toutes nationalités, c’est pourquoi nous leur offrons la chance de se placer dans un contexte international tout au long de DR EN CHIFFRES 2 000 ÉTUDIANTS sont répartis sur cinq campus à Bordeaux, Ivry-sur- Seine, Lille, Lyon et Paris. 15 000 INGÉNIEURS ont été formés à l’ESME Sudria depuis 1905. 41 000 EUROS ANNUELS est le salaire moyen à la sortie de l’école. 93% DES DIPLÔMÉS de l’ESME Sudria signent un contrat dans les deux mois qui suivent la fin de leurs études. 10 000 OFFRES de stage et d’emploi sont proposées par l’école. 20% DES DIPLÔMÉS de l’ESME Sudria travaillent à l’étranger. ce parcours », conclut Paul Badeau. n L’ESME Sudria est un établissement d’enseignement supérieur privé membre du Groupe Ionis. Journée portes ouvertes, samedi 23 février de 10h à 17h. esme.fr
EMPLOI & FORMATION CNEWS.FR N°2376 LUNDI 18 FÉVRIER 2019 9 DR L’ICD ET L’EPF VONT LANCER UN BACHELOR INNOVANT UNE FORMATION DIGITALE Pour répondre aux besoins des entreprises, l’ICD, école de commerce, de business développement et de marketing, et l‘EPF, école d’ingénieur, proposeront à la rentrée 2019-2020 un bachelor hybride et professionnalisant en trois ans. Baptisé Digital Innovators, ce bachelor a pour objectif de former des spécialistes du marketing, capables de manier les données et d’introduire l’intelligence artificielle dans leurs actions. Une ouverture sur le monde « Nous avons décidé de concevoir des programmes différenciants qui allient stratégie et technicité fondées sur nos expertises respectives en commerce et en ingénierie. Ils permettent de répondre aux demandes croissantes des start-up et des entreprises investies dans des domaines d’activité à fort potentiel de développement », explique Benoît Aubert, directeur de l’école ICD, International Business School. Le bachelor comprendra notamment un semestre à l’international, un enseignement 100% en anglais dès la deu - xième année, dix mois d’expérience UN PÔLE DE L’ENTREPRENEURIAT À ARGENTEUIL UN CARREFOUR D’ACTIVITÉS Située au cœur du Grand Paris, la ville souhaite devenir un lieu d’innovation. Troisième plus grande ville d’Ile-de- France, Argenteuil est actuellement en plein renouveau. Située au cœur du Grand Paris, elle possède un nombre important de TPE-PME, principalement industrielles, tournées autour du commerce et de l’artisanat. Aujourd’hui, la ville et son conseil économique souhaitent devenir un lieu de référence de l’innovation et de l’entrepreneuriat en France, via la création d’un véritable pôle économique, autour de onze grands projets. Georges Mothron, maire d’Argen- L’établissement propose un diplôme répondant aux demandes des start-up. professionnelle et un rythme en alternance en troisième année. Dans l’enseignement proposé par l’ICD et l’EPF, une part importante sera également accordée à la créativité et la culture, afin de cultiver curiosité et ouverture sur le teuil, précise  : « Point d’ancrage pour les entreprises, ce pôle s’incarnera dans un dispositif multisite maillé entre eux et faisant l’objet d’une animation dédiée. Choisir Argenteuil, c’est profiter des atouts d’un emplacement connecté aux activités franciliennes dans une ville au cadre de vie privilégié et en pleine renaissance. » Les onze sites, qui devraient tous voir le jour d’ici à 2030, auront chacun leur vocation  : numérique, industrie du futur, formation, filière cosmétique, automobile, etc. n monde. Accessible aux bacheliers S, STI2D, STMG, ES et L spé maths, le bachelor Digital Innovators pourra servir de tremplin aux étudiants souhaitant continuer vers un bac+5. n icd-ecoles.com ou epf.fr P.LARIVEN En bref DE GRANDES DISPARITÉS EN RÉGION POUR L’EMPLOI DES SENIORS Selon une étude de l’INSEE, le taux d’emploi des seniors s'élève à 68,9% en Île-de-France, contre 55,8% dans les Hauts-de-France. Au niveau du taux de chômage, il existe de fortes disparités chez les seniors  : la Bretagne affiche un taux de chômage de 5,2% dans cette catégorie, alors qu'en Occitanie, 8% de la population active est au chômage. L’ASSEMBLÉE NATIONALE VOTE L’OBLIGATION DE FORMATION Les députés viennent d’adopter un amendement du gouvernement validant l’obligation de formation pour les jeunes de 16 à 18 ans. Désormais, ils devront se trouver soit dans un parcours scolaire ou en apprentissage, soit en emploi, en service civique, en parcours d’accompagnement ou d’insertion sociale et professionnelle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :