Direct Matin n°2359 24 jan 2019
Direct Matin n°2359 24 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2359 de 24 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : un dur Brexit pour la France ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 N°2359 JEUDI 24 JANVIER 2019 CULTURE CNEWS.FR MAREK HALTER REMONTE LE FIL DE SON HISTOIRE DANS SES MÉMOIRES « NOURRISSONS LES RÊVES » Infatigable défenseur des droits de l’homme et de la paix au Proche-Orient, l’écrivain de 82 ans revient, pour la première fois, sur son destin particulier. En formidable conteur, le célèbre écrivain Marek Halter, rescapé de Varsovie sous la botte nazie, vient de publier ses mémoires, Je rêvais de changer le monde (éd. Robert Laffont/XO). L’intellectuel engagé, portraitiste des grandes figures bibliques, plonge dans son parcours tumultueux. Par le tru chement d’un dialogue dans lequel il s’adresse à sa femme et compagne de lutte Clara, décédée en 2017, il retrace chacune de ses aventures à travers le monde – ses amitiés, son partage de la culture juive, ses combats – en revisitant presque un siècle d’Histoire. Pourquoi avez-vous décidé d’écrire vos mémoires ? A cause de la mort. Nous sommes tous mortels, même si on n’y pense pas tous les jours. Or, ma femme est tombée malade, et la mort s’est installée à mes côtés. Tenace. Je devais être plus rapide qu’elle. Alors, j’ai fait un pacte avec Dieu. Garder Clara en vie le temps que je raconte notre parcours, nos batailles. Dieu a-t-il tenu parole ? Clara est morte au moment où je terminais mon récit. Chacun de nous est un livre. Encore faut-il l’écrire. Pour cela, il faut essayer de comprendre ce que l’on a vécu. Quel regard portez-vous sur votre propre histoire ? Dès mon enfance, la vie m’a jeté dans la marmite où mijotait l’Histoire. Pour survivre, il fallait de la volonté, de la curio- ILS ONT MARQUÉ SON PARCOURS GOLDA MEIR (1898-1978) Première ministre d’Israël durant la guerre du Kippour (octobre 1973), Golda Meir était « comme ma grand-mère. On se disputait, puis on s’embrassait », explique-t-il. On apprend également dans ses mémoires que c’est avec sa bénédiction que Marek Halter a rencontré pour la première fois, en 1969, le leader palestinien Yasser Arafat. L’auteur d’origine polonaise, qui a pu rencontrer les grands de ce monde, évoque ses innombrables souvenirs. sité et avoir foi en l’homme. Ce sont les événements, souvent dramatiques, qui ont marqué le XX e siècle, qui furent mes universités. Etes-vous inquiet face à l’évolution du monde actuel ? Non. L’histoire du monde n’a pas commencé avec nous et ne s’achèvera pas avec nous. Bien que nous soyons dans R. DAVIS/REX/SIPA un creux, c’est à partir du vide que tout est possible. Les gilets jaunes n’étaient pas politisés ou syndicalisés, et un jour ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient se mobiliser grâce au seul moyen qui était à leur disposition  : leurs smartphones. Quel est votre message pour les années à venir ? Nourrissons les rêves. Sans rêves, on SIMONE VEIL (1927-2017) « Une amie. Survivante d’Auschwitz, elle a vécu ce que je n’ai pas vécu. Elle était dans les camps de la mort. Moi, je n’ai été que quelques jours dans le Ghetto, avant de fuir à Moscou et d’être envoyé en Asie centrale », raconte Marek Halter. Arrivé en France en 1950, il fut naturalisé en 1980 grâce à Simone Veil, alors présidente du Parlement européen. NIKO/LYDIE/SIPA désespère l’humanité. Tout d’abord, apprenons à parler. C’est en parlant qu’on partage l’espoir. Or, si les jeunes d’aujourd’hui savaient s’exprimer, il y aurait moins de voitures brûlées. Décidément, je crois au pouvoir du verbe. C’est la raison de ce livre. n Je rêvais de changer le monde, Marek Halter, éd. Robert Laffont/XO. JOSEPH STALINE (1878-1953) En 1946, c’est comme délégué des pionniers d’Ouzbékistan que Marek Halter s’est rendu au premier anniversaire de la victoire à Moscou, pour remettre des fleurs à Staline. Le premier d’une longue liste de dirigeants que Marek Halter rencontrera durant sa vie. « A l’époque, on ne savait pas ce qu’étaient les goulags », précise-t-il. LASKI/SIPA HAMILTON/SIPA
"LE MEILLEUR EASTWOOD DEPUIS GRAN TORINO" ************ MAGISTRAL PREMIERE INSPIRÉ D'UNE VERTIGINEUSE HISTOIRE VRAIE IMPEILATIVE'miel ». RTL BOULEVERSANT POSITIF ACTUELLEMENT AU CINÉMA Le Parisien FASCINANT CANAL + L’EXPRESS LE POINT PREMIERE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :