Direct Matin n°2356 21 jan 2019
Direct Matin n°2356 21 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2356 de 21 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : mission impossible ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2356 LUNDI 21 JANVIER 2019 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Romain Desarbres BENALLA SHOW, 2E ! Cette fois-ci, les sénateurs pourraient être plus offensifs. Vous avez aimé l’audition de Benalla en septembre, ne manquez pas celle d’aujourd’hui, toujours devant les sénateurs. Il y a quatre mois, Alexandre Benalla, malgré sa promesse d’être « très précis », avait été flou sur plusieurs points, notamment sur ses passeports. Cette affaire dans l’affaire lui vaut d’être à nouveau mis en examen. Cette fois, le ton des sénateurs devrait être plus offensif. Pour preuve, jeudi dernier sur CNEWS, face à Jean- Pierre Elkabbach, Patrick Kanner, membre de la commission des lois du Sénat, a qualifié Benalla d’« affairiste, intrigant et mythomane ». Comment « cet individu » – l’expression est du directeur de cabinet d’Emmanuel Macron – a-t-il pu avoir de telles fonctions ? Le président a retrouvé un peu d’air avec ses débats marathons (réussis), entouré de maires. Mais c’est sans compter sur Benalla qui se rappelle encore une fois à son bon souvenir. Romain Desarbres, à retrouver du lundi au vendredi, de 6h à 9h, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR UN FUTUR PROJET DE LOI POUR TAXER LES GAFA ? Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, va présenter un texte sur une imposition des géants du numérique. UN EXPRESSO EST-IL VRAIMENT PLUS FORT QU’UN CAFÉ NORMAL ? On pense très souvent que boire un expresso, particulièrement fort en goût, aura un effet plus excitant qu’un café normal. A tort, et ce à cause de son mode de préparation. Le café libère en effet de la caféine lorsqu’il est mis en contact avec l’eau. Or, lors de la préparation d’un expresso, l’eau passe très rapidement (un L’IMAGE UN BAIN DE BOUCHE peu moins de 30 secondes en moyenne) à travers les grains moulus au préalable, alors que cela dure plusieurs minutes pour un café filtre, ce qui lui laisse davantage de temps pour se « charger » en caféine. En outre, plus la quantité d’eau est importante dans la tasse, plus celle de la caféine l’est. Ainsi, on estime qu’un expresso – environ 30 ml – contient entre 30 et 50 mg de cette substance, alors qu’un café filtre – environ 240 ml – en renferme entre 65 et 120 mg. Le champion en titre du Prix d’Amérique, le cheval Readly Express, était chouchouté par son entraîneur, ce week-end, à Mortrée, en Normandie. Dimanche prochain, le crack tentera de conserver sa couronne, lors de cette illustre épreuve de trot attelé. Mais il aura fort à faire contre son demi-frère Bold Eagle, notamment, qui a déjà remporté la course à deux reprises par le passé. LE FILS DE « SCHWARZY » LUI REND HOMMAGE Joseph Baena, le fils – très musclé – d’Arnold Schwarzenegger, a pris la pose et imité son père lors d’une séance photo. FOX/SIPA INSTAGRAM PORJOE2 AP/SIPA CLOSON/ISOPIX/SIPAC. TRIBALLEAU/AFP QUAND LES POLICIERS INCITENT À L’IVRESSE Le monde à l’envers. La police de la petite ville américaine de Kutztown, en Pennsylvanie, a récemment publié un message sur Facebook afin de trouver trois volontaires. Leur mission  : « boire beaucoup d’alcool au point d’être ivre », sachant que « les boissons seront fournies ». Ne pouvaient toutefois postuler que les personnes âgées de 25 à 40 ans, sans casier judiciaire, et disposant d’un proche sobre, qui pourrait venir les chercher. Cette annonce originale servira en réalité à un entraînement pour les agents devant gérer les personnes ivres. Même si ce « travail » ne sera pas rémunéré, la police a eu l’embarras du choix parmi les milliers de candidats recensés. Les trois heureux élus ont donc rendezvous le 4 avril prochain, de 14h30 à 19h, pour un « apéro » au commissariat. C’EST ARRIVÉ... UN 21 JANVIER Le premier film de Charlie Chaplin sort au cinéma (1921). L’artiste britannique écrit et produit The Kid, une comédie dramatique muette dont il incarne aussi le personnage principal. Le film connaîtra vite un grand succès. Le Concorde est mis en service (1976). Après quatorze ans de développement, l’avion supersonique réalise ses premiers vols commerciaux sur les lignes Paris-Rio, Paris-Caracas et Londres-Bahreïn. La mythique desserte Paris-New York ouvrira, elle, en 1977. DAVANTAGE D’ASTÉROÏDES TOUCHENT LA TERRE Des chercheurs ont prouvé que les impacts de corps célestes sur le globe augmentent, sans qu’il y ait d’inquiétude à avoir. G. WOHLFORD/AP/SIPA
Pressée par le temps, la dirigeante britannique a peu d’options, laissant craindre une sortie sans accord. Une situation inextricable ? Après le rejet sans appel par le Parlement, mardi dernier, de son accord de Brexit négocié avec l’UE, Theresa May va de nouveau faire face aux députés aujour - d’hui. Cette fois-ci, elle doit leur présenter son « plan B » de divorce, annoncé comme celui de la dernière chance. L’objectif pour la Première ministre  : éviter une sortie sans accord, le 29 mars prochain, qui serait catastrophique aussi bien pour Londres que pour Bruxelles. A un peu plus de deux mois de la date fatidique, l’incertitude est totale. Des obstacles en nombre Le plan alternatif que Theresa May exposera aux parlementaires cet aprèsmidi doit être soumis au vote rapidement, dès le 29 janvier. Pour convaincre les sceptiques, la locataire du 10 Downing Street sera peut-être obligée de faire des concessions. A savoir accepter que son pays reste dans l’union douanière et que les citoyens européens soient libres de circuler outre-Manche. Selon le Sunday Times, la dirigeante britannique souhaite par ailleurs conclure un traité avec le gouvernement irlan- GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2356 LUNDI 21 JANVIER 2019 3 REX/SHUTTERSTOCK/SIPA LA PREMIÈRE MINISTRE PRÉSENTE SON NOUVEAU PLAN POUR LE BREXIT THERESA MAY DOS AU MUR La locataire du 10 Downing Street écarte pour l’instant un report de la date du divorce et un second référendum. dais pour retirer de l’accord la question de la frontière en Irlande, sur laquelle se concentrent les tensions. Mais Theresa May ne va pas répondre à toutes les revendications de ses adversaires. Elle a en effet jugé « impossible » d’écarter l’éventualité d’un Brexit sans accord, comme le réclament les travaillistes, le principal parti d’opposition. Les difficultés pourraient aussi venir de l’extérieur, car les modifications du texte devraient, dans le même temps, être approuvées par l’UE. La Première ministre pourrait donc, face à l’échéan - ce du divorce qui se rapproche, demander à Bruxelles de reporter la date du Brexit, ce qu’elle exclut pour l’instant. Mais, dans son dos, deux groupes de députés poussent en faveur de cette alternative. « Les Européens pourraient se montrer ouverts à une extension de la période de négociation », estime Elvire Fabry, chercheuse à l’Institut Jacques Delors. Autre possibilité radicale mise de côté par Theresa May, mais qui gagne des soutiens, celle d’un second référendum. « Une majorité de députés travaillistes y est favorable, mais pas son leader, Jeremy Corbyn, qui met la pression pour les élections anticipées », ajoute Elvire Fabry. Tout comme celle d’un report, cette option pose le problème des élections européennes, qui doivent se dérouler en mai sans les Britanniques. L’ombre du « no deal » Face à tous ces obstacles, c’est l’hypothèse tant redoutée d’une sortie sans accord du Royaume-Uni de l’UE qui paraît aujourd’hui la plus probable. Inquiets de ce scénario et ne voulant pas être pris au dépourvu dans les prochaines semaines, Bruxelles et plusieurs pays européens ont d’ailleurs accéléré leurs préparatifs en vue de cette éventualité. Paris va ainsi allouer 50 millions d’euros à des travaux REPÈRES 23 JUIN 2016. A l’occasion d’un référendum, 52% des Britanni - ques votent pour la sortie de leur pays de l’Union européenne. 29 MARS 2017. L’article 50 du traité de Lisbonne est activé, enclenchant officiellement le processus du Brexit. 13 NOVEMBRE 2018. Un accord de retrait est trouvé entre l’UE et le Royaume-Uni. Il est validé le lendemain par le gouvernement britannique. 15 JANVIER 2019. Le Parlement britannique rejette le compromis de Theresa May scellé avec l’UE, par 432 voix contre 202. 16 JANVIER 2019. Theresa May survit de justesse à une motion de censure déposée par l’opposition travailliste, par 19 voix d’écart. d’aménagement dans les ports et les aéroports, et embaucher près de 600 personnes (douaniers, vétérinaires…) pour les contrôles aux frontières. De son côté, Dublin a provisionné 1,5 milliard d’euros pour amortir le choc à venir. Tout en croisant les doigts pour ne pas que le « no deal », synonyme de véritable saut dans l’inconnu à l’échelle continentale, devienne réalité. n L’INFO EN PLUS DES PÉNURIES DE MÉDICAMENTS ? O. SCARFF/AFP A Londres, une pizzeria propose des réductions de 25% sur ses pizzas aux clients opposés au Brexit, jus - qu’à la sortie du pays de l’UE. Craignant des pénuries d’approvisionnement en cas de Brexit sans accord, les Britanniques sont nombreux à stocker des produits de première nécessité, comme les médicaments. Selon le Guardian, les patients demandent à leur médecin des ordonnances d’urgence. L’insuline, utilisée pour le traitement du diabète, est particulièrement demandée. L’Etat a pris ses précautions, en annonçant stocker des médicaments pour six semaines supplémentaires, en plus des trois mois de stocks actuels dont il dispose.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :