Direct Matin n°2326 14 nov 2018
Direct Matin n°2326 14 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2326 de 14 nov 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : la radicalisation dans le viseur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
011 GRD ?...1FF.IGS FORMATIONS EN INFORMATIQUE +5 ALTERNANCE - INITIAL FORMATION CONTINUE MAINTENANCE CYBERSÉCURITÉ PC, SMARTPHONES, LETTES TÈM ES, DÉVELOPPEMENT RÉSEAUX, CLOUD, WEB & MOBILES VIRTUALISATION es..." "y` GESTION MANAGEMENT ET PILOTAGE DES SYSTEMES DE PROJETS D'INFORMATION aa. k col INFORMATION ET INSCRIPTION 01.00.97.35.22 - minuiainiMgroupe-Igs.fr - 44B, Ovai de Jemmapes -75015 Pans EMPLOI & FORMATION 14 N°2326 MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018 CNEWS.FR é g SALON NOUVELLE VIE PROFESSIONNELLE DES IDÉES POUR CHANGER L’événement offre conseils et informations pour envisager sa reconversion. Si neuf Français sur dix ont déjà rêvé de changer de vie, 64% hésitent encore à le faire en raison d’un manque d’accompagnement ou d’information. Ces aides, ils pourront les trouver au Salon nouvelle vie professionnelle, qui a lieu aujourd’hui à Paris, à l’Espace Champerret, dans le 17 e arrondissement. Cette cinquième édition de l’événement se tient de 9h30 à 19h30, dans le hall A, et sera organisée autour d’une centaine de stands. Ils seront regroupés LNTREPRENANTS CRÉATIFS PUGNACES - ORIGINAUX IMAGINATIFS - TURBULENTS Oui, vous êtes bien à l'ISG. autour de cinq thèmes  : « faire le point », « m’informer et financer ma formation », « me former », « devenir indépendant » et « choisir l’intérim ». Des représentants de nombreux secteurs seront présents, des avocats jusqu’aux coachs en CV, en passant par les encadrants de grandes écoles ou encore des personnes ayant réussi leur reconversion. L’entrée est gratuite en téléchargeant l’invitation sur le site internet de l’événement. n nouvelleviepro.fr 15G ISG. MAKE THE WORLD YOURS.* ^15G OSEZ LE MON DE Établissemelt d'eriSt Igriement supérieur privé- Cette école est membre ce'omis S. FERRARO
CNEWS.FR MONDE N°2326 MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018 15 M. PERCOSSI/AP/SIPA En bref ROHINGYAS  : UN RETOUR REMIS EN QUESTION L’ONU a demandé hier au Bangladesh de ne pas rapatrier plus de 2 200 Rohingyas en Birmanie à partir de demain, comme cela était prévu par un accord entre les deux pays. La perspective du retour pour les membres de cette minorité musulmane avait semé la panique dans les camps de réfugiés. ESPAGNE  : LES VÉHICULES ESSENCE ET DIESEL BIENTÔT INTERDITS À LA VENTE ? Le gouvernement espagnol a annoncé hier vouloir interdire la vente de voitures diesel et essence dès 2040. Cette décision entrerait dans le cadre d’une future loi sur la transition énergétique qui vise à « décarboniser » son économie d’ici à 2050. Des « zones de faibles émissions » devraient être mises en place dans les villes de plus de 50 000 habitants avant 2023. ACCRÉDITATION RETIRÉE  : CNN ATTAQUE LA MAISON BLANCHE EN JUSTICE La chaîne CNN a annoncé, hier, avoir assigné en justice la Maison Blanche, après que celle-ci a retiré, la semaine dernière, l’accréditation de Jim Acosta, son principal correspondant sur place. Lors d’une conférence de presse, Trump et lui avaient eu un vif accrochage. ROYAUME-UNI  : 70 ANS POUR LE PRINCE CHARLES Charles de Galles fête aujourd’hui ses 70 ans, dont 66 en tant qu’héritier de la couronne britannique. Loin de la retraite, le futur souverain continue de profiter de son statut d’éternel dauphin. A en croire une biographie à paraître bientôt sur la reine Elizabeth II, ce ne serait plus pour très longtemps  : elle aurait confié vouloir abdiquer et laisser le trône à son fils aîné d’ici à trois ans. S. CRAIGHEAD/COVER IMAGES/SIPA UN PROJET D’ACCORD AVEC BRUXELLES TROUVÉ HIER LE BREXIT EN BONNE VOIE Vers un dénouement ? Moins de cinq mois avant la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union européenne, Londres et Bruxelles ont conclu hier un projet d’accord sur le Brexit, que le gouvernement britannique doit examiner aujourd’hui. Mais rien n’est encore fait  : si les deux parties se sont entendues sur le plan technique, le texte doit encore être validé au niveau politique. Une mission délicate pour la Première ministre, Theresa May, qui va tenter de le faire accepter à son parti conservateur, très divisé sur la question. En cause  : le dossier brûlant de l’Irlande du Nord. Alors que le nouvel accord prévoit le maintien du Royaume-Uni tout entier dans une union douanière avec l’UE (et pas seulement l’Irlande du nord, comme l’avait d’abord proposé Bruxelles), les partisans du Brexit craignent qu’un tel texte n’oblige le pays à obéir aux règles commerciales européennes pendant des années. Et l’empêche de couper les liens. n UNE SÉRIE DE TWEETS CONTRE LE PRÉSIDENT TRUMP ATTAQUE MACRON Les deux hommes, samedi à Paris. Des tacles tous azimuts. Dans une salve de tweets agressifs, Donald Trump a chargé hier Emmanuel Macron. A peine rentré de Paris, où il a célébré le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale avec d’autres dirigeants mondiaux, le président américain a de nouveau fait savoir qu’il n’avait pas apprécié la proposition de son homologue de créer une armée Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien, hier à Rome. Theresa May doit désormais faire adopter le texte par son gouvernement. européenne « pour protéger l’Europe contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie ». « Mais c’était l’Allemagne dans la Première et la Seconde Guerre mondiale », a-t-il écrit. Le locataire de la Maison Blanche a aussi critiqué le bilan du chef d’Etat français. « Le problème est qu’il souffre d’une très faible cote de popularité en France, 26%, et d’un taux de chômage à près de 10% », a relevé Donald Trump. Ce dernier a conclu sa diatribe avec un « Make France great again » (« Rendre à la France sa grandeur ») , en référence à son slogan de campagne, « Make America great again », qui avait été détourné par Emmanuel Macron en « Make our planet great again », après le retrait américain de l’accord de Paris sur le climat. L’Elysée s’est refusé hier « à tout commentaire » officiel, estimant que ces tweets étaient « faits pour les Américains ». n Je ferai tout mon possible pour que reviennent la discipline, les règles, l’ordre, le respect, la bonne éducation et les sanctions sur les terrains de football. PROCHE-ORIENT UNE TRÊVE POUR GAZA L’ombre de la guerre de 2014 plane toujours sur la bande de Gaza. Après deux jours d’affrontements, les plus sévères depuis quatre ans, un accord de cessez-le-feu a été conclu hier par l’intermédiaire de l’Egypte, entre Israël et les groupes palestiniens. En moins de 24 heures, au moins sept Palestiniens ont été tués et 26 blessés par la riposte israélienne aux centaines de roquettes tirées de Gaza, qui ont fait un mort et des dizaines de blessés en territoire israélien. Cette escalade, enclenchée dimanche par une intrusion des forces spéciales israéliennes, suscite une vive inquiétude sur la scène internationale. Malgré l’accord conclu dans l’urgence, les espoirs d’une trêve durable, actuellement négociée par l’ONU et l’Egypte, restent plus que jamais infimes. n 13 SITES SECRETS de stockage de missiles balistiques à capacité nucléaire sont possédés par la Corée du Nord, selon l’étude d’un cabinet américain publiée hier. D. LEAL-OLIVAS/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :