Direct Matin n°2324 9 nov 2018
Direct Matin n°2324 9 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2324 de 9 nov 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : au bout de l'enfer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 D. WINTER/ICON SPORT N°2324 VENDREDI 9 NOVEMBRE 2018 SPORTS CNEWS.FR MALÉAN POUR CNEWS LA GROSSE KRONIK DE PIERRE MÉNÈS LE PSG, UN ÉTERNEL COUPABLE Fooball Leaks a décidé de s’occuper du cas du PSG. Comme si le club ne focalisait déjà pas tous les regards, toutes les critiques, toutes les haines… Il y a donc eu cette grande enquête, relayée par Mediapart, sur les accords que Paris aurait obtenus avec l’UEFA. C’est dit de telle façon qu’on a l’impression qu’il s’agit d’une odieuse magouille, alors qu’en réalité ce ne sont que des négociations financières et politiques, où l’instance européenne a cherché à protéger son fair-play financier. Car elle sait très bien qu’une attaque de n’importe quel club devant la cour européenne ferait exploser le FPF. Ce dernier est tout simplement illégal au vu de la libre circulation des travailleurs, et en contradiction totale avec l’arrêt Bosman, qui régit le football depuis plus de vingt ans. Le club doit se faire respecter Le problème est que ces enquêtes sont certainement faites par de très bons journalistes, mais qui ne connaissent rien au milieu du football professionnel. Comme au sujet des demandes de Kylian Mbappé lors de son transfert à Paris. Une star du foot, comme l’était déjà l’attaquant en quittant Monaco, a toujours un maximum d’exigences au cours des négociations. Ensuite, libre au club de consentir à certaines et pas à d’autres. Il n’y a rien de choquant, à moins d’être choqué par le foot professionnel et ses millions d’euros, mais c’est un autre débat. Quant aux accusations de discrimination, comment peut-on taxer de racisme un club comme le PSG, alors que les derniers joueurs issus du centre de formation à avoir intégré l’équipe première sont Presnel Kimpembe, Christopher Nkunku, Moussa Diaby, Colin Dagba, Stanley Nsoki, Timothy Weah ? Mais à qui profitent le crime et cet acharnement ? Pourquoi s’attaque-t-on Les sélections passent et les signaux d’une certaine lassitude comment à fleurir. On se souviendra des deux derniers matchs fort peu convaincants de l’équipe de France face à l’Islande, puis l’Allemagne. A part le retour d’Anthony Martial, qui flambe avec Manchester United, Didier Deschamps a, une nouvelle fois, préféré rester fidèle en grande partie à son groupe de champions du monde, au regard de la liste dévoilée, hier, pour les deux prochains rendez-vous aux Pays-Bas et contre l’Uruguay. Un choix qui suscite plusieurs interrogations. Est-ce rendre service à Adil Rami, Benjamin Pavard ou encore Djibril Sidibé de les sélectionner en ce moment ? On peut comprendre la posi- au PSG ? Parce que cela fait vendre. Mais, comme je l’ai déjà dit, ce que je reproche au club, c’est de se laisser piétiner par tout le monde sans contre-attaquer. A un moment donné, il devrait montrer les dents et se faire respecter. Sur le terrain comme en coulisses. n UN GROUPE IMMUABLE EN ÉQUIPE DE FRANCE Deschamps continue à privilégier les champions du monde dans ses choix. Pierre Ménès est une figure du paysage footballistique. Ex-reporter à L’Equipe, cette intarissable grande gueule officie aujour d’hui en qualité d’expert pour le Canal football club. Chaque vendredi, il tient sa Grosse kronik dans les colonnes de CNEWS. Le club de la capitale et ses stars, comme Mbappé, sont régulièrement la cible d’attaques, car cela fait vendre. tion du sélectionneur de ne pas les exclure du groupe uniquement parce que cela ne se passe pas très bien actuellement en club. Mais, honnêtement, ces joueurs méritent-ils d’être convoqués ? Autre question  : que doit faire Alexandre Lacazette pour revenir chez les Bleus ? Ousmane Dembele est en grande difficulté à Barcelone, alors que l’ancien Lyonnais marche sur l’eau avec Arsenal, mais il n’est pas dans les petits papiers du sélectionneur. Et au bout d’un moment, cela devient soûlant. Alors, on va me dire que Deschamps est champion du monde, mais, depuis le Mondial, cette équipe de France a déjà montré qu’elle avait besoin d’un peu de sang neuf. Ne serait-ce que par petites touches. n D. WINTER/ICON SPORT
OFFRE SPÉCIALE CNEWS 48H ÉCONOMISE 9EUROS SUR TON DOSSARD CODE CNEWS9 INFOS, INSCRIPTION ET PRÉPARATION timeto.com #semiparis 53 € AU LIEU DE 62 € UNE EXPÉRIENCE ASO 10 MARS 2019 A.S.O. 2018 -PHOTO  : A.S.O./P.BALLET



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :