Direct Matin n°2324 9 nov 2018
Direct Matin n°2324 9 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2324 de 9 nov 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : au bout de l'enfer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 R. MEIGNEUX/SIPA F. RODRIGUEZ/VWPICS/SIPA UN APPEL À PROJETS DESTINÉ AUX ARTISTES LA CAPITALE VA S’EMBELLIR Vingt lieux – un par arrondissement – devront être réhabilités en 2019. Un lifting artistique. La municipalité lance ce matin le nouvel appel à projets « Embellir Paris ». Ouvert aux artistes, collectifs ou institutions culturelles, français aussi bien qu’étrangers, il vise à décorer des lieux fréquentés mais laissés à l’abandon ou dégradés. Vingt sites, un par arrondissement, seront concernés par ce « mouvement inédit d’embellissement urbain », selon Christophe Girard, adjoint à la culture. Il s’agira par exemple de la place de l’Europe-Simone-Veil THEATRE G elLO11. AndIA 11141à ovdm... IffltleIM-SPECIACLF.CCOI (8 e), de la promenade Barbès-La Chapelle (10e, 18 e et 19 e) ou encore de deux terrasses de 500 m² chacune au 127 boulevard Vincent-Auriol (13 e), visibles depuis le métro aérien. La sélection des lauréats, pour laquelle les Parisiens pourront donner leurs avis, aura lieu en février prochain, et les projets devraient être achevés d’ici à la rentrée 2019. La ville financera les réalisations jusqu’à 50 000 euros chacune, qui devront donc être en partie autofinancées. n GRAND PARIS N°2324 VENDREDI 9 NOVEMBRE 2018 CNEWS.FR Cédric Villani, député LREM de l’Essonne, hier sur RTL. 75 Je souhaite être maire de Paris. Un maire qui, notamment, réconciliera Paris et sa couronne. Celui d’une capitale qui s’ouvre à nouveau. 55 En bref LES ÉLUS PARISIENS VONT SE MOBILISER CONTRE L’HOMOPHOBIE Face à la forte hausse des signalements d’actes homophobes ces dernières semaines dans la capitale, les élus de tous les groupes devraient déposer un vœu commun lors du Conseil de Paris la semaine prochaine, a-t-on appris hier. Il viserait à renforcer la lutte contre ce phénomène. SANTÉ  : UNE ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE À CRAINDRE DANS LA RÉGION ? La rougeole est en fort développement en Ile-de-France, a indiqué hier le directeur de l’Agence régionale de santé sur France Bleu Paris. Selon lui, la région est passée d’un cas par semaine lors des six premiers mois de l’année à 56 cas en octobre. Une hausse observée en particulier en Seine-Saint-Denis. CHAMPS-ÉLYSÉES  : KARL LAGERFLED VA ILLUMINER L’AVENUE POUR NOËL Le comité des Champs-Elysées a désigné hier KarlLagerfeld comme parrain des illuminations 2018, qui seront allumées le jeudi 22 novembre au soir. Le célèbre couturier succédera ainsi à l’actrice Lily- Rose Depp. Cette année, un nouveau système lumineux, « Flamboyance », remplacera celui en place depuis 2014, « Scintillance ». LA MÉTROPOLE SE DÉFEND SUR SON BUDGET Alors que Valérie Pécresse, présidente de région, avait demandé à supprimer la métropole pour économiser ses « 60 millions d’euros de frais de fonctionnement », l’institution a réagi hier. Le Grand Paris a souligné que son budget de fonctionnement s’élève à 12 millions d’euros, pour payer les fonctionnaires, les élus et les locaux. 338 683 VISITEURS ont assisté en quatre mois à l’exposition « Un T-Rex à Paris » au Jardin des Plantes, a indiqué hier l’établissement. Une fréquentation record. 75 SALON LA PASSION DES TIMBRES Un événement « timbré ». Le 72 e salon philatélique d’automne, rendezvous incontournable des passionnés de timbres, se tient à Paris jusqu’à diman - che. Une cinquantaine de négociants du monde entier sont présents à l’Espace Champerret (17 e), afin de présenter leurs précieux petits morceaux de papiers. L’accent sera mis sur les timbres en lien avec la Grande Guerre. Huit postes européennes sont aussi réunies pour dévoiler leurs nouveautés. Gratuit, le salon est ouvert de 10h à 18h jusqu’à samedi, et de 10h à 16h dimanche. n cnep.fr Des négociants seront présents. 75 ÉVÉNEMENT LES TATOOS BIENTÔT LÀ A un peu moins de cent jours de l’événement, la billetterie est désormais ouverte pour le Mondial du tatouage. Cette 9 e édition se déroulera les 15, 16 et 17 février prochain, à la Grande Halle de la Villette (19 e). Les visiteurs pourront admirer le travail de plus de 400 tatoueurs venus du monde entier, et les meilleurs d’entre eux seront départagés par un jury. De nombreuses animations seront également organisées, avec des concerts ou la venue de food-trucks. Environ 35 000 personnes sont attendues. n mondialdutatouage.com S. HERON
CNEWS.FR GRAND PARIS N°2324 VENDREDI 9 NOVEMBRE 2018 15 LA SNCF ET LA RATP ONT PRÉSENTÉ HIER LEUR ÉTAT DES LIEUX ANNUEL LE BON BILAN DES TRANSPORTS Les transports tiennent bon malgré la pression. C’est ce qui ressort de l’audition annuelle des directeurs SNCF et RATP, dont le bilan a été dressé hier. L’occasion de faire le point sur l’année en cours, les avancées notables, ainsi que les points à améliorer. Et le bilan est plutôt positif, en termes de ponctualité comme de performance, avec des résultats satisfaisants pour le métro et le tram, et une amélioration pour le RER. Seul bémol au tableau, les bus qui peinent à tirer leur épingle du jeu. Les objectifs respectés pour les lignes de métro « En 2018, nos 14 lignes de métro ont atteint leurs objectifs de performance fixés par Ile-de-France Mobilités », s’est félicitée Catherine Guillouard, PDG de la RATP. L’an dernier, seules 12 lignes les avaient honorés en heures de pointe, avec 98,2% de trains ponctuels. Une tendance qui se confirme donc en 2018, avec une régularité de 99,3% atteinte entre janvier et août. « Des efforts à maintenir en 2019 », a prescrit la dirigeante. Les 14 lignes du métro ont notamment affiché une ponctualité satisfaisante. De nettes améliorations sur le RER et le Transilien Côté RER, l’année 2018 a vu une hausse de la ponctualité, notamment sur le RER A, qui a largement profité de l’arrivée des rames à deux niveaux et du renforcement de son trafic. A ses côtés, les lignes H, K et L progressent, alors que les RER B, C et E et les lignes J, P et U affichent un bilan plus mitigé. Le trafic s’est néanmoins dégradé sur le RER D, ainsi que sur les lignes N et R. ÊTRE AGENT C'EST PRENDRE LES FRANCILIENS SOUS MON AILE JULIEN, ANGE GARDIEN DES TRANSPORTS Pour Julien et les Franciliens, la Région finance 700 emplois de sécurité supplémentaires dans les transports D. SUTTON/RATP Un réseau de tram plus dense et de plus en plus emprunté Ponctuel, propre et en extérieur, le tramway a su, en quelques années, se faire une place de choix parmi les transports en commun franciliens, prêt à détrôner les bus de la petite ceinture (PC1, PC2 et PC3). « Le tramway reste en 2018 le mode préféré des Franciliens, avec une forte fréquentation », a souligné la PDG de la RATP. Un signal encourageant, alors que de nouvelles lignes sont en construction ou à l’étude. Des difficultés pour les bus pris dans les bouchons Depuis quelque temps, les lignes de bus sont moins fiables. En cause  : la densification de la circulation, à laquelle ils sont assujettis. « Nos bus rencontrent encore trop de problèmes pour circuler du fait de l’encombrement de leurs voies », selon Catherine Guillouard, qui a assuré que l’offre allait « être revue et renforcée en 2019, en Ile-de-France ». De plus, les applications d’information voyageur doivent encore être améliorées. n *iledeFrance marégionBOUGEpourmoi.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :