Direct Matin n°2323 8 nov 2018
Direct Matin n°2323 8 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2323 de 8 nov 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux défis de Trump.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2323 JEUDI 8 NOVEMBRE 2018 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Pascal Praud C’EST DÉJÀ NOËL ! Ce n’est pas un jour ni une saison. C’est en réalité un état d’esprit. Noël est dans quarante-sept jours. Le temps de l’avent n’a pas commencé. Noël est loin, sauf que l’on peut écrire au Père Noël depuis hier, via son secrétariat basé à Libourne. Ecrivez, on vous répondra. Radio Laponie diffuse une info importante  : le Père Noël est vacciné contre la grippe. Il recrute des elfes qui l’aideront cet hiver. Une agence d’intérim a publié une annonce à Rovaniemi, en Finlande. Tout cela est authentique. A Paris, le boulevard Hausmanna lancé la saison ce mercredi à 18h. Le rouge et le blanc colorent les vitrines des Galeries Lafayette et du Printemps. Les chaînes de télévision intègrent elles aussi la fête dans leurs programmes, souvent l’après-midi. Noël est une valeur sûre. Il existe des « noëlophiles » et des « noëlophobes ». Noël, c’est la veille, c’est l’attente. Noël n’est pas un jour ni une saison. Noël est un état d’esprit. C’est parti ! Pascal Praud, à retrouver du lundi au vendredi, à 9h, dans L’heure des pros, et le soir, à 20h, dans 20h Foot sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR LE VIETNAM AURA BIENTÔT SON GRAND PRIX DE F1 Ce pays asiatique accueillera pour la première fois, en 2020, une étape du championnat du monde de Formule 1. L’IMAGE QUELLE EST L’ORIGINE DU TERME « BARRICADE » ? Lorsque des manifestants dres - sent des obstacles faits d’objets divers, on parle d’une « barricade ». Un terme apparu au XVI e siècle, employé pour la première fois par le maréchal Blaise de Monluc. Celuici commandait les armées royales qui combattaient des rebelles dans le sud-ouest de la France. Les insurgés utilisaient en effet de nombreuses barriques (appelées « barricas » en ancien occitan), lestées avec de la terre ou du sable, afin de constituer des lignes défensives et bloquer leurs ennemis. Le mot créé par Blaise de Monluc a été peu à peu repris dans le reste du pays. Ainsi, le soulèvement des Parisiens contre Henri III, en 1588, lors des guerres de Religion, a été appelé « Journée des barricades ». Enfin, Victor Hugo a popularisé ce terme dans Les misérables, en l’employant plus de 400 fois dans cette œuvre. UNE ŒUVRE COUSUE MAIN Une vingtaine d’artistes atteints de handicaps visuels ou auditifs, appartenant à la troupe China Disabled People’s Art, a récemment effectué une très impressionnante chorégraphie, au siège de l’ONU à New York. Pour conclure leur show, ils ont réalisé la célèbre danse des mille mains de Bouddha. Cette troupe s’est déjà produite dans une centaine de pays, et a même été nommée Artiste de l’année par l’Unesco. UNE JOURNALISTE TUÉE REVIT AU THÉÂTRE L’histoire de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, assassinée il y a douze ans, a été mise en scène dans un théâtre parisien. H. BRATIC/PIXATHLON/SIPA FRANCES M. ROBERTS/NEWSCOM/SIPA CAPTURE YOUTUBE VIDEOWOMBAT AFP CHINE NOUVELLE/SIPA ELLE VISE 100 MARATHONS EN AUTANT DE JOURS Une belle revanche sur la vie. Mina Guli, une Australienne de 48 ans, a décidé de courir 100 marathons en cent jours. Un défi énorme entamé dimanche dernier, à New York, qui est d’autant plus inouï pour Mina. Celle-ci a en effet été grièvement blessée à la colonne vertébrale dans sa jeunesse, et était censée ne plus jamais courir, voire marcher, selon ses médecins. Mais en passant par la natation et le vélo, la battante a fini par retomber sur ses pieds. Et si Mina se qualifie elle-même de « mauvaise coureuse, très lente », l’Australienne a désormais une motivation supplémentaire  : elle veut alerter l’opinion publique sur la crise de l’eau dans le monde. « La plupart des gens ne savent pas qu’elle sera bientôt épuisée sur notre planète », souligne-t-elle. C’EST ARRIVÉ... UN 8 NOVEMBRE Les rayons X sont découverts (1895). Le physicien allemand Wilhelm Röntgen réalise qu’un tube de verre émet des rayonnements sur une plaque photographique. Il teste sa découverte sur la main de sa femme, et obtient la première radiographie de l’Histoire. Le typhon Haiyan ravage les Philippines (2013). Avec des vents soufflant jusqu’à 360 km/h, ce supertyphon est l’un des plus violents de l’Histoire. Il fera plus de 7 350 morts et provoquera 10 milliards d’euros de dégâts. SANS PILOTE, UN TRAIN FOU A PARCOURU 90 KM En Australie, un train de minerai est reparti après la descente de son conducteur. Une enquête a été ouverte. TWITTER@MINAGULI
La perte de la majorité à la Chambre des représentants obligera le dirigeant à composer avec le camp démocrate. Il n’a plus toutes les cartes en main. Après les élections de mi-mandat mardi, les « midterms », Donald Trump ne dispose désormais plus de la majorité dans les deux Chambres du Congrès. Son parti, les républicains, a laissé le contrôle de la Chambre des représentants aux démocrates, mais a réussi à garder la majorité au Sénat. Une « grande victoire », selon le président américain, mais aussi un défi à relever. Il va en effet devoir adapter sa stratégie en tenant compte de ses adversaires, ce qu’il n’avait pas eu besoin de faire jusqu’alors. Des marges de manœuvre limitées Dès l’annonce des résultats, le camp démocrate, galvanisé après deux ans difficiles, a promis de servir de « contrepouvoir ». Ainsi, les projets législatifs de Donald Trump pourraient se retrouver bloqués, comme la construction du mur anti-migrants à la frontière mexicaine. « Les deux partis ne sont pas dans l’état d’esprit de travailler ensemble », assure Olivier Richomme, maître de conférences à l’université Lyon-2. Mais le président américain semble prêt à faire GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2323 JEUDI 8 NOVEMBRE 2018 7 N. KAMM/AFP LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN VA DÉSORMAIS DEVOIR ADAPTER SA STRATÉGIE QUELLE SUITE POUR TRUMP ? Le locataire de la Maison Blanche concentre l’essentiel de sa communication sur le succès républicain au Sénat. des compromis. « Avec un peu de chance, nous pouvons tous travailler ensemble pour continuer à obtenir des résultats pour le peuple américain », a-t-il déclaré hier. En cas de nécessité, le passage en force sera toujours possible pour Donald Trump, qui pourra user des décrets présidentiels pour faire passer ses mesures en contournant la Chambre des représentants. Par exemple, sa volonté d’abolir le droit du sol, par décret, n’est pas remise en cause par les résultats des midterms. Autre dossier qui pourrait perturber sa fin de mandat, les enquêtes judiciaires lancées par les élus démocrates. Grâce à leur victoire à la Chambre des représentants, ceux-ci vont prendre la tête des commissions parlementaires, qui ont des pouvoirs d’investigation étendus. Ils pourront ainsi enquêter sur les soupçons de fraude fiscale pesant sur le président américain, ou encore sur l’affaire Stormy Daniels, du nom de l’actrice pornographique qui dit avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump en 2006, ce dernier ayant acheté son silence. Quant au risque d’enclenchement d’une procédure de destitution, il paraît exclu à l’heure actuelle, celleci devant être approuvée par le Sénat, à majorité républicaine. Par ailleurs, le président américain aura toujours les mains libres pour nommer les futurs juges de la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays. C’est en effet au Sénat qu’il revient de confirmer ces nominations. Des bénéfices à tirer Paradoxalement, la possibilité de voir Donald Trump renforcé après cette période de cohabitation n’est pas à exclure. « S’il propose des mesures et que les démocrates les refusent, il va pouvoir les accuser de bloquer le pays, ce qui joue en sa faveur en vue de l’élection présidentielle de 2020 », explique LA RELÈVE DÉMOCRATE MEDIAPUNCH/SHUTTERSTOCK/SIPA REPÈRES 8 NOVEMBRE 2016. Donald Trump est élu 45 e président des Etats-Unis, face à la candidate démocrate Hillary Clinton. 25 JANVIER 2017. Le président américain signe un décret lançant le projet de mur avec le Mexique, qui n’a toujours pas vu le jour. 1ER JUIN 2017. Le locataire de la Maison Blanche annonce le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat. 26 SEPTEMBRE 2017. Donald Trump échoue à faire abroger l’Obamacare, la loi sur la couverture santé de Barack Obama. 6 OCTOBRE 2018. La nomination à la Cour suprême de Brett Kavanaugh, candidat de Donald Trump accusé d’agression sexuelle, est confirmée. Lauric Henneton, maître de conférences à l’université Versailles-Saint-Quentinen-Yvelines. Il pourra également jouer sur la division des démocrates, qui « n’ont pas de ligne politique claire », juge Olivier Richomme. Et se souvenir qu’une défaite aux midterms ne présage en rien de la suite. Malgré son large revers en 2010, Barack Obama avait été réélu facilement en 2012. n L’INFO EN PLUS Le « Washington Post » relève tous les mensonges de Donald Trump depuis son investiture. Au 2 novembre, le quotidien en recensait 6 420. Côté démocrate, la présidentielle de 2020 est déjà d’actualité. Avec quelques nouvelles têtes qui sortent du lot. Plus jeune élue du Congrès, Alexandria Ocasio-Cortez (photo) propose un programme de défense des minorités et des classes populaires. Sur la même ligne, le charismatique Beto O’Rourke, candidat malheureux au Texas, a fait irruption sur la scène politique nationale grâce ses prises de position frontales contre Donald Trump. Quant à Kamala Harris, sénatrice de Californie placée un peu moins à gauche, les médias américains voient en elle la « nouvelle Obama ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :