Direct Matin n°2316 12 oct 2018
Direct Matin n°2316 12 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2316 de 12 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : un nouveau départ ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 SPÉCIAL IMMOBILIER DR LES ARRONDISSEMENTS DU CENTRE PLÉBISCITÉS PAR LES ACQUÉREURS PARIS SURFE SUR LA HAUSSE La faiblesse de l’offre associée à une forte demande et des taux bas tirent la pierre vers les sommets. Le haut de gamme est lui aussi en ébullition. Les rapports se suivent et se ressemblent. Le prix de la pierre ne cesse de grimper à Paris, mois après mois. Se - lon les notaires, le cap des 10 000 euros le mètre carré moyen pourrait être franchi en 2019. A l’inverse d’un certain essoufflement qui semble gagner quel - ques métropoles, la capitale est imperturbable. Et certains arrondissements voient leurs prix flamber. Ainsi le 4e, avec les très prisées rues des Archives et Vieille-du-Temple, a déjà gagné 12% depuis janvier, selon le dernier baromètre LPI-SeLoger. Portés par le regain du marché de biens de prestige, les 5e, 7 e et 16 e sont eux aussi en grande forme. Actuellement, plus de la moitié de Paris intra-muros a franchi le cap des 10 000 euros le mètre carré moyen. Des délais de vente très courts Par conséquent, les biens restent rarement très longtemps en vente. Le délai moyen est passé de 62 jours en 2017 à 23 depuis janvier. Et il n’est pas rare que le bouche à oreille suffise pour qu’un appartement trouve preneur en quelques jours. Les acquéreurs sont dans les starting-blocks et épluchent l’ensemble des sites qui répertorient les petites annonces avec attention. Autre indicateur qui atteste de la nervosité du marché  : la réduction du prix affiché n’est que de 2,8%. En clair, un acheteur peut négocier ce faible rabais avant de conclure une vente. Sur l’ensemble du territoire, et pour un appartement, la marge Désormais, plus de la moitié de la capitale a franchi le cap symbolique des 10 000 euros le mètre carré moyen. monte à 3,3%, selon SeLoger. En revanche pour les biens sans défaut, il est inutile de tenter d’obtenir une ristourne, remarquent les professionnels. Le temps de négocier, un concurrent pourrait rafler la mise. Et ce phénomène n’est pas près de s’inverser  : les taux sont historiquement bas et ne devraient pas bouger avant l’été prochain, d’après les experts. Par ailleurs, la capitale souffre d’un faible stock. Il y a encore trop de demandeurs pour pas assez d’offres. Quelques arrondissements présentent encore des opportunités d’achat. Dans le 18 e par exemple, le quartier des Abbesses peut parfois atteindre les sommets de 17 000 euros le mètre carré. A l’inverse, du côté de Porte de la Chapelle, les prix démarrent à partir de 5 000 euros le mètre carré. Le prolongement de la ligne de tramway T3 jusqu’à la Porte d’Asnières devrait contribuer à améliorer le quartier et donc à faire grimper sa cote. L’ensemble du 19 e reste 3 QUESTIONS À... Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s Realty France Comment expliquez-vous le dynamisme du marché des biens de prestige de la capitale ? Les années 2012 et 2017 ont été les pires depuis trente ans pour ce secteur, qui comprend des biens entre 1 et 50 millions d’euros. Les acquéreurs ont décalé leur achat. Le stock s’est accumulé, et sous la pression, les prix ont commencé à baisser. La courbe s’est inversée en mai 2017 avec les perspectives de changement de politique. Depuis, tout s’accélère. Certains appartements ont même enregistré une hausse de 20% depuis le début de l’année. Nous ne sommes toutefois pas au niveau du sommet de 2011. Qui sont les acheteurs de ces biens exceptionnels ? Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas que des étrangers. Actuellement, les Français représentent 75% de notre clientèle. Il s’agit de gens huppés qui reviennent de Londres ou encore de Bruxelles. Des grands patrons qui se sentent à nouveau en confiance. Ils s’installent dans les 6 e et 7 e arrondissements rive gauche ou les 8 e et 16 e rive droite. accessible au regard des autres prix qu’on relève dans Paris, avec 7 339 euros le mètre carré en moyenne. D’un point de vue général, cette flambée des prix impacte fatalement le profil des accédants à la propriété dans la capitale. Selon une récente étude Century 21, les cadres supérieurs et professions libérales représentent à eux seuls 54,2% des transactions. Les employés et les ouvriers sont quant à eux 5%. Ils étaient le double il y a cinq ans. n « LE PRESTIGE EST BON MARCHÉ À PARIS » Comment se situe Paris par rapport aux autres capitales ? L’avantage de cette ville est qu’il y a beaucoup de place, contrairement à Londres, Zurich ou Genève. Là-bas, il n’y a plus rien en dessous de 20 000 euros le mètre carré. D’une certaine façon, le prestige est abordable à Paris. C’est bon marché, puisqu’on trouve des biens entre 10 000 et 20 000 euros le mètre carré. Et puis surtout, la capitale dispose de beaucoup de facettes différentes et appréciables pour le style de vie. C’est ce qui fait l’attraction éternelle de Paris. T. COEX/AFP
UN REGAIN D’ACTIVITÉ OBSERVÉ PAR LES COURTIERS Tables extensibles, plateaux laque, bois, verre et céramique, procédés an ti-rayures, fabrication française et européenne. err » m ErpaceTopper Maisnnfamiliale depuis 1926 0 rEp www.lopperf Les futurs emprunteurs peuvent ainsi s’engager sur de plus longues durées. SPÉCIAL IMMOBILIER 19 CONTENU SPONSORISÉ PAR Le plus grand tables CAFPI °s ? h DES TAUX HISTORIQUEMENT BAS Ils frôlent leur plus bas historique. Les taux de crédit immobilier sont à un niveau toujours très faible, selon les dernières statistiques de Cafpi. Cela booste le pouvoir d’achat des acheteurs. Ce mois-ci, le courtier a négocié des taux de 1,19% en moyenne sur vingt ans, soit 0,01% de plus que le taux le plus bas historique de 1,18% d’octobre 2016. Cette bonne nouvelle s’inscrit dans un contexte marqué par de fortes fluctuations ces deux dernières années. En septembre, un regain d’activité a été enregistré. Les primo-accédants en force Les acheteurs n’ont pas hésité à emprunter sur des durées plus longues, audelà de vingt ans et jusqu’à trente ans, avec des taux qui restent inférieurs à 2% hors assurance en moyenne. Comme le mois dernier, les primo-accédants représentent la majorité des dossiers traités par le courtier (65%) au détriment des investisseurs. « Pour 1000 € par mois sur vingt ans, ils peuvent emprunter jusqu’à 213 500 € . De quoi réa- liser leurs projets immobiliers », explique Philippe Tabouret, directeur adjoint de Cafpi. Ce dynamisme profite surtout à l’ancien, le marché du neuf accusant le coup. Son prix plus élevé et le rabotage des aides de l’Etat achèvent de convaincre les acquéreurs de se détourner de ce type de biens. « Le ralentissement de la construction entraîne une baisse d’activité qui met en péril les filières du neuf », note-t-il. Les perspectives ne facilitent pas non plus la donne. Si les taux sont à space e repas 1,1ç CANAPÉS, LITERIE, MOBILIER  : 3000 M1 D'ENVIES Paris 15'7j/7 bil° Boucicaut P gratuit Literie  : 66 rue de la Convention, 01 40 59 02 10 Armoires lits  : 58-60 rue de la Convention, 01 45 71 59 49 Espaces tables et chaises de.  : pressing Cell° et mobilier gain de place  : 143 rue St-Charles. 01 45 79 95 15 147 rue Sa int-Charles,01 45 75 02 81 Steiner et Leolux  : 145 rue St-Charles, 01 45 75 02 81 63 rue de la Convention,01 45 77 80 40 OJO IMAGES/REX/SIPA EN CHIFFRES 1,15% DE TAUX moyen sur vingt ans a été relevé en septembre dans les régions Grand Est, Hauts-de-France et Normandie. 211 187EUROS c’est le montant moyen du crédit relevé en septembre chez les primo-accédants, selon le courtier. 2,9% DE HAUSSE ont été constatés en septembre par les notaires sur le prix de la pierre sur l’ensemble du territoire français. un niveau historiquement bas, tous les experts parient sur une hausse prochaine. La FED, la banque centrale américaine, vient de relever ses taux. La BCE doit lui emboîter le pas l’an prochain et, en toute logique, les banques aussi. n



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :