Direct Matin n°2315 11 oct 2018
Direct Matin n°2315 11 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2315 de 11 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : des centres-villes sans voitures ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 HOUPLINE RENARD/SIPA Alors que la qualité de l’air inquiète de plus en plus, la guerre aux véhicules les moins écolos devient une priorité. Les véhicules polluants sont dans le collimateur, partout en Europe. Dernier épisode en date, le tribunal administratif de Berlin qui, mardi, a rendu un jugement interdisant la plupart des véhicules diesel dans une vingtaine de rues du centre-ville de la capitale allemande. Répondant favorablement à la plainte d’une ONG, la mesure doit s’appliquer en avril 2019. Une décision choc dans le pays roi du diesel, mais révélatrice d’une inquiétude de plus en plus globale. L’heure est en effet à l’action au moment où, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 500 000 Européens décèdent prématurément, chaque année, à cause de la pollution de l’air. Le diesel ciblé en particulier L’interdiction ou les restrictions de circulation des véhicules diesel, carburant le plus polluant, est, à cet égard, la mesure la plus couramment appliquée. Comme Berlin, Rome a d’ailleurs annoncé, en février dernier, que son centre serait interdit aux voitures diesel des particuliers à partir de 2024. En 2013, la ville avait déjà décidé de dévier la circulation aux abords du Colisée, afin de protéger ce GRAND ANGLE N°2315 JEUDI 11 OCTOBRE 2018 CNEWS.FR PLUSIEURS PAYS D’EUROPE PRENNENT DES MESURES CONTRE LA POLLUTION FINI LES VOITURES EN VILLE ? Les métropoles sont parties en croisade contre le diesel, dont les émissions sont très dangereuses pour la santé. monument, noirci par la pollution. Certaines vont encore plus loin, comme Paris, où la mairie a, le 16 septembre dernier, banni toutes les automobiles de la ville, à l’occasion d’une « journée sans voitures ». Une expérience qui est désormais généralisée, chaque premier dimanche du mois dans une partie de la capitale. De fait, « des baisses significatives de dioxyde d’azote, de l’ordre de 25%, ont été constatées », explique Charlotte Songeur, ingénieur chez Airparif, l’organisme en charge de la surveillance de la pollution de l’air dans la région. Paris, à l’instar de quatorze autres métropoles du pays (Marseille, Nice, Toulouse…), s’apprête aussi à mettre en place, à partir de juillet 2019, une zone à faible émission (ZFE). L’objectif  : que 80 communes situées à l’intérieur de l’A86 ne soient progressivement accessibles qu’aux véhicules propres, pour arriver à la fin du diesel sur les routes concernées en 2024. Mais la bataille se joue aussi au niveau du portefeuille, comme à Bruxelles (Belgique). Une zone similaire a été mise en place le 1er janvier dernier, et toute infraction y est passible d’une amende de 350 euros. Londres (Angleterre) a également décidé de frapper au portefeuille en mettant en place, dès 2003, un péage urbain d’environ 25 euros avec exonérations pour les voitures électriques et à très faible émission. Des freins de plusieurs ordres Reste que la bonne volonté des villes européennes s’apparente à un chemin semé d’embûches. La question du diesel reste problématique dans des pays comme la France ou l’Allemagne, qui emploient respectivement 800 000 et 440 000 personnes dans le secteur automobile. Plus largement, l’adaptation des villes aux nouvelles mobilités (transports en commun propres, pistes cyclables…) représente un coût considérable. UN ENJEU VITAL E. BARACCHI/AP/SIPA REPÈRES 1982. A Athènes, la circulation alternée, qui est aussi mise en place à Paris lors des pics de pollution, est introduite de façon permanente. 1996. La Suède est le premier pays en Europe à interdire la circulation sur son sol de tous les camions, bus et autocars vieux de plus de six ans. 2009. Copenhague se dote d’une flotte de 35 000 vélos en libre-service. La capitale danoise possède aussi 360 km de pistes cyclables. 2013. Tallinn, la capitale de l’Estonie, opte pour la gratuité complète de ses transports en commun (bus et tramway). 2016. La vignette Crit’Air est introduite à Paris. Elle se décline en six couleurs pour distinguer les véhicules propres des polluants. Six villes au total l’utilisent aujourd’hui. Les associations de défense des automobilistes se mobilisent de leur côté et accusent les pouvoirs publics de surtaxer les automobilistes. Mais alors que le Giec vient de sonner l’alarme en indiquant qu’il était vital de contenir le réchauffement climatique, ils pourraient ne pas avoir le choix. D’autant plus « que toutes les solutions sont là », assure, optimiste, Charlotte Songeur. n L’INFO EN PLUS En 2017, Los Angeles a été désignée ville la plus embouteillée du monde par un cabinet d’études. Elle était suivie de Moscou et New York, ex aequo. Les véhicules à essence et diesel, sources de particules fines, constituent une part importante de la pollution de l’air, qui tue 1,3 million de personnes chaque année à travers le monde, selon les experts. A terme, ils causeraient ainsi des maladies cardio-vasculaires, des bronchites aiguës, des cancers du poumon ou encore des problèmes de fertilité. Sans compter une aggravation des crises d’asthme et des allergies au pollen. Dernier exemple en date  : le risque de cancer de la bouche augmenterait de 43% avec la pollution atmosphérique, selon une étude taïwanaise parue hier.
www.allophoto.fr Système Rapido, entièrement déhoussable, couchage 140, matelas 15 cm HR 30 kg/m3, 2 coussins déco assortis, 35 coloris. L186 x P95 x H90, pieds bois, présenté en tissu kt (100% polyester), fabriqué à lamain en Italie. Prés hors livraison. Ecopart.11 € incluse. Système Rapido, entièrement déhoussable,couchage140 lattes de bois,matelas 17 cm HR 30 kg/m 3, range-oreillers, 2coussinsdéco assortis,nombreux coloris. L173 xP91 xH90,pieds alu ou bois, présenté en tissu Calipso 24 (54%PL46% PP), fabriqué àlamain en Italie.Prix horslivraison. Ecopart. 11 € incluse. ErpaceTopper Maison familiale depuis 1926 0 www.topper.fr Canapé-lit TopperEdition 1490 € Système Rapido, entièrement déhoussable, couchage 140, matelas 15 cm HR 30 kg/m 3, 2 coussins déco assortis, 35 coloris. L186 x P95 x H90, pieds bois, présenté en tissu Art (100% polyester), fabriqué à lamain en Italie. Prix hors livraison. Ecopart. 11 € incluse. Canapé-lit Topper Sofa Bed 1190 € CANAPÉS,LITERIE, MOBILIER  : 3000 M 2 D’ENVIES ! Canapé-lit Fred 1390 € LE PLUS GRAND ESPACE CANAPÉS-LITS ÀPARIS Du 1er au 15 octobre  : livraison et installation offertesàParis-IDF ! Photos non contractuelles Photos non contractuelles Canapé-lit The Topper 1 pieds bois, présenté en tissu Matrix Lime 11 (100% polyester). Fabriqué àlamain en Italie.Prix horslivraison. Ecopart. 11 € incluse. 1090 € L175 xP92 xH85, Système Rapido, couchage140, matelas 13 cm HR 30 kg/m 3, plus de 50 coloris. PARIS 12 e7J/7 54 cours deVincennes, 01 40 21 87 53,M°Nation Sytème Rapido, couchage140,matelas 13 cm HR 30 kg/m 3. L170 xP95 xH91,présenté en tissu Linea15(100%polyester), nombreux coloris. Prix hors livraison. Ecopart. 11 € incluse. PARIS 15 e7J/7 63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40,M°Javel ou Boucicaut Canapés fixes, literie,armoires lits, dressings, gain de place, mobilier contemporain  : toutes nosadresses sur www.topper.fr Photos non contractuelles



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :