Direct Matin n°2314 10 oct 2018
Direct Matin n°2314 10 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2314 de 10 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : alerte sécheresse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 N°2314 MERCREDI 10 OCTOBRE 2018 CNEWS.FRL. URMAN/SIPA F. DURAND/SIPA Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice, hier sur CNEWS. WEEK-ENDS D’INTÉGRATION ÉTUDIANTS Le ministère prépare une charte. nV:)C.Als BARREAU PARIS QUESTION MM ? ilES REPONSES GRATUITES ! L'AVOCAT LA lTno, DU 9 AU 14 OCTOBRE 2018 RÉSERVEZ VITE SUR'www.avocatcite.org "és avoea s bénévoles du barreau de Paris ont à la rencontre es Parisiens ! FRANCE La cellule familiale a évolué dans notre société. La PMA est une avancée importante, l’interdire serait très discriminatoire. DES BIZUTS À PROTÉGER gration. L’objectif  : que ces événements qui, dans certaines facultés ou écoles, visent à incorporer les nouveaux étudiants à travers des sorties et défis en tout genre, ne soient plus émaillés de dra mes. La signature du document, intitulé « Stop au danger dans les soirées d’inté », intervient un an après la mort d’un étudiant rennais de 19 ans due à une « alcoolisation massive » pendant l’un de ces week-ends. La charte s’accompagnera par ailleurs du lancement d’une nouvelle campagne de prévention sur les réseaux sociaux, qui s’appuiera notamment sur le témoignage vidéo de l’un des frères de l’étudiant rennais décédé. n 55 LES SYNDICATS HIER DANS LA RUE UNE GROGNE EN DEMI-TEINTE La marche a réuni 21 500 personnes dans la capitale, selon Occurrence. L’union syndicale à la peine. La journée de manifestations contre le gouvernement, organisée hier à l’appel de la CGT, FO, Solidaires, l’Unef ou les associations de retraités, n’a pas suscité l’engouement espéré. La CGT évoquait 300 000 manifestants dans le pays, contre 160 000 pour l’Intérieur. A Paris, la marche n’a rassemblé que 11 500 participants selon la police, 21 500 d’après Occurrence, cabinet travaillant pour un collectif de médias, et 50 000 selon la CGT. Une mobilisation malgré tout supérieure à la dernière journée interprofessionnelle du mois de juin (2 900 manifestants, 15 000 pour les syndicats), mais qui n’a su profiter de la mauvaise passe traversée par le gouvernement. Un front désuni « On ne se plaint pas, on se révolte ! », lisait-on sur les pancartes, quand d’autres dénonçaient la casse du modèle social et des droits collectifs. Pascal Pavageau (FO) demandait, lui, de retrouver « le chemin du dialogue ». Dans le cortège, des heurts ont eu lieu avec les forces de l’ordre. Un policier et un manifestant ont été blessés, et quatre 14% DES FRANÇAIS vivaient sous le seuil de pauvreté (1 026 euros par mois) en 2017, soit 8,8 millions de personnes, a indiqué hier l’Insee. Un taux égal à celui de 2016. Ces fêtes ont déjà tué. La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, doit réunir aujourd’hui, à Paris, des représentants d’étudiants et d’universités afin de signer une charte sur l’organisation des week-ends d’intépersonnes interpellées. En région, une centaine de manifes tations ont également été organisées, et n’ont pas réussi à rassembler massivement. Les plus importantes ont fédéré environ 5 000 personnes à Marseille et Nantes, ou 4 300 à Lyon, selon la police. Les transports en commun n’ont pas été touchés, à l’exception de Nice, où le réseau a été bloqué. Côté étudiants, les facs de Tolbiac, à Paris, et de Rennes 2 ont nécessité l’intervention des forces de l’ordre pour dégager l’accès aux bâtiments. Les dissensions entre leurs différentes centrales ne seraient peut-être pas étrangères à ce résultat. La CFDT, qui souhaite ravir la première place à la CGT lors des élections professionnelles de la fonction publique, en fin d’année, s’était en effet détachée de cet appel à la grève. n L’INFO EN PLUS Il s’agissait hier de la douzième fois que la CGT appelait à une journée de mobilisation interprofessionnelle depuis l’élection d’Emmanuel Macron. G. JULIEN/AFP
CNEWS.FR FRANCE N°2314 MERCREDI 10 OCTOBRE 2018 D. FAGET/AFP BAGARRE ENTRE BOOBA ET KAARIS À ORLY SURSIS POUR LES RAPPEURS Les deux hommes ont aussi été condamnés à 50 000 euros d’amende. Une peine plus lourde que celle réclamée. Deux mois après leur retentissante bagarre en plein aéroport d’Orly, les rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés, hier, à dix-huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne). Une décision plus sévère que les réquisitions du parquet qui, le 6 septembre dernier, avait réclamé un an de prison avec sursis. Les deux ennemis du rap français, qui n’étaient pas présents à l’énoncé du ju- DE PARIS Israel HOUGHTON Tina CAMPBELL Damita CHANDLER Marcel BOUNGOU Mahalia BUCHANAN 1149. - FRAN (F - SOUTH AFRICA1 MAIRIE DE PARIS gement, ont en outre été condamnés à 50 000 euros d’amende chacun. De leurs vrais noms Elie Yaffa, 41 ans, et Okou Gnakouri, 38 ans, ils devaient répondre de faits de violences aggravées et vols en réunion, avec neuf membres de leurs bandes respectives qui, eux, ont écopé de peines allant jusqu’à douze mois d’emprisonnement. Le 9 août dernier, les deux clans s’étaient battus au milieu des passagers, occasionnant des retards et plus de 50 000 euros de dégâts. n LE GOSPEL FAIT SON GRAND REX H ! LOCATION  : +33(0)1 42 64 49 40 www.legrandrex.com FNAC -CARREFOUR - GÉANT MAGASINS U - TICKETMASTER -TALTICKET En bref LES FRANÇAIS DE PLUS EN PLUS ATTIRÉS PAR LA VIE À LA CAMPAGNE Habiter à la campagne est le mode de vie idéal pour quatre Français sur cinq (81%), et ce, qu’ils y travaillent ou non, selon une étude réalisée par l’Ifop pour l’association Familles rurales publiée hier. Seuls 19% aspirent à une vie totalement urbaine (pour y vivre et y travailler). Mais la ruralité est également associée à des difficultés pour 46% des sondés. « AQUARIUS »  : DIX-SEPT MIGRANTS SONT ARRIVÉS EN FRANCE Dix-sept migrants recueillis par le navire humanitaire Aquarius, sur les dix-huit que la France s’était engagée à accueillir au nom de la solidarité européenne, sont arrivés hier à Paris, a annoncé l’Office français de l’immigration et de l’intégration. Le groupe comptait onze Libyens, quatre Pakistanais, un Soudanais et un Ivoirien.) 1RFCTION ARIISTII]NF. ; I5ABFII VnITIFP. CI [11.F.FCT:0 V11.1.51 (AL F  : TH FOPHANF KOF F I SANTÉ PUBLIQUE DES SOINS TROP CHERS cc cuLTED, ()DIGITAL EuUSPEL gospellemusic Le « reste à charge » pèse très lourd. Des Français qui renoncent à se soigner, d’autres qui le font à crédit. Le constat dressé par l’étude CSA pour Cofidis, publiée hier, est alarmant. Elle indique qu’un million de personnes a dû emprunter de l’argent pour assumer ses dépenses de santé, et qu’un autre million a déjà fait appel à sa famille pour les mêmes raisons. Des difficultés financières qui ont même poussé un Français sur trois à se passer d’un soin lors des douze derniers mois. Ces problèmes de budget s’expliquent principalement par le « reste à charge », jugé trop élevé. Il est en moyenne de 232 euros par personne chaque année. n SAM 20 OCT 20H 1 5 ANS j - 4 GRAND RE) (, F. DURAND/SIPA 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :