Direct Matin n°2308 2 oct 2018
Direct Matin n°2308 2 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2308 de 2 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : le grand Charles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 J.-B. GURLIAT/MAIRIE DE PARIS Eric Azière, du groupe UDI-Modem au Conseil de Paris, hier dans « Le Parisien ». 75 FUSION DES QUATRE ARRONDISSEMENTS CONCEPT PHOTOGRAPHIE/SIPA D P.F.F. 672 B39 971 RCS Bo big ny N°2308 MARDI 2 OCTOBRE 2018 GRAND PARIS CNEWS.FR Pour votre santé. pratiquez unecti Paris est asphyxié dans sa ceinture périphérique. Pour donner de l’air au marché immobilier, il faut améliorer l’offre de logement en première couronne. L’HYPERCENTRE AUX URNES Le nom et la mairie sont à choisir. Alors que les premiers bulletins arrivent ces jours-ci dans les boîtes à lettres des riverains, le vote sur la fusion des quatre arrondissements centraux de la capitale est désormais ouvert. Les 50 000 personnes environ inscrites sur PLUS D'INFUS SUR ACTIMELFR les listes électorales (sur 100 000 habitants) peuvent s’exprimer sur deux sujets  : le choix du bâtiment de la future mairie centrale, entre celles du 3 e et du 4 e arrondissement, les deux premières étant trop petites. Ils peuvent aussi voter pour le nom de la future entité, entre quatre propositions  : « Paris Centre », « Cœur de Paris », « Premiers arrondissements de Paris » et « Paris 1 2 3 4 ». Les habitants ont jusqu’au 12 octobre pour envoyer leur bulletin par la Poste. Sinon, le week-end des 13 et 14 octobre, des urnes seront installées dans les quatre mairies. Les choix définitifs seront entérinés en début d’année prochaine, pour une entrée en vigueur en 2020. ne r uliére. www.mangerbougerfr En bref UN AUTOMOBILISTE PERCUTÉ PAR UN TRAIN À UN PASSAGE À NIVEAU Un conducteur de 60 ans a perdu la vie hier, alors que sa camionnette a été percutée par un Transilien de la ligne J, sur un passage à niveau entre Hardricourt et Mézysur-Seine (78). L’automobiliste suivait un bus qui venait de franchir le passage. Ce dernier est automatisé, et « pas particulièrement accidentogène », d’après le maire. YVELINES  : UNE TRENTAINE DE PERSONNES ARRÊTÉES À LA SUITE D’UNE RIXE La police a interpellé trente-deux personnes, âgées de 13 à 27 ans, dimanche soir à Mantes-la-Ville (78), à la suite d’une rixe entre deux groupes de quartiers différents, a-t-on appris hier. Les bandes se sont affrontées à coups de battes, de marteaux et de sabres japonais. Aucun blessé n’a été retrouvé. UN JOUR DE MISE À PIED POUR LE CHAUFFEUR QUI AVAIT GIFLÉ UN ADO Le chauffeur d’un bus RATP qui avait giflé un collégien à Arcueil (94), le 13 septembre dernier, a écopé d’un jour de mise à pied, a indiqué hier RTL. L’adolescent avait traversé la route juste devant le véhicule. Une plainte, déposée par la mère de l’enfant, est toutefois encore en cours. 2 086 MÈTRES CARRÉS de bureaux, situés rue de Londres (9 e), à côté de ceux de Google France, ont été transformés en logements sociaux et inaugurés hier. ÉVÉNEMENT LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 44 DES EMPLOIS DISPONIBLES Une centaine d’opérations ont lieu. Des rendez-vous pour s’informer et postuler. Fort du succès rencontré par l’événement depuis 2013, Pôle Emploi Ile-de-France organise à nouveau les « Rendez-vous de l’emploi », jusqu’au vendredi 12 octobre. Les 136 agences franciliennes mettent ainsi en place plus d’une centaine d’opérations destinées aux demandeurs d’emploi et aux entreprises. Pour l’organisme, l’objectif est de faciliter la rencontre entre ceux qui cherchent du travail et ceux qui en proposent. Au programme  : des « job dating » organisés dans toute la région ou encore un forum spécial « petits boulots d’hiver », du 10 au 12 octobre au Crous de Paris. Via cette opération, Pôle Emploi entend aussi attirer l’attention sur le dispositif des « emplois francs », créé pour lutter contre les discriminations sociales. Chaque entreprise embauchant une personne issue de quartiers dits prioritaires reçoit ensuite une aide financière. Plus de 600 CDD et CDI ont ainsi été signés en Ile-de-France depuis le 1er avril. n 0 25 50 75 >100 POUZET/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2308 MARDI 2 OCTOBRE 2018 9 A. ROBERT/SIPA En bref « DÉTAIL DE L’HISTOIRE »  : UNE ÉLUE EXCLUE DU RN POUR RÉVISIONNISME Une conseillère municipale d’Agen (Lot-et-Garonne) a été « exclue de fait » du Rassemblement national, hier, a indiqué le parti. Elle avait posté en ligne un message reprenant à son compte les anciens propos de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz, « détail de l’Histoire », selon l’ex-président frontiste. LE GEL REVIENT SUR LE PIC DU MIDI APRÈS 108 JOURS Les prévisionnistes ont enregistré sur le Pic de Midi de Bigorre (Hautes-Pyrénées), dans la nuit de dimanche à lundi, les premières températures négatives depuis 108 jours, un record sans précédent, a-t-on appris auprès de Météo France. Une conséquence directe du réchauffement climatique, selon les experts. Le précédent record datait de 1999, avec 77 jours sans gel. JONATHANN DAVAL VA DEMANDER SA REMISE EN LIBERTÉ Une demande de remise en liberté va être déposée dans les prochains jours pour JonathannDaval, a indiqué hier son avocat. Il est emprisonné depuis huit mois comme principal suspect du meurtre de son épouse Alexia, qu’il avait avoué avant de se rétracter cet été. ATTENTATS  : UNE FAUSSE VICTIME JUGÉE Une jeune femme comparaît aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Paris pour escroquerie et faux témoignage, soupçonnée d’être une fausse victime des attentats du 13 novembre 2015. Agée de 32 ans, elle a reçu 20 000 euros du Fonds de garantie des victimes de terrorisme après avoir déclaré se trouver sur la terrasse du Carillon le soir des attaques. GUTNER/SIPA DES MESURES CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES DES FEMMES À PROTÉGER « Enrayer le fléau ». Face aux violences conjugales qui ne baissent pas, Marlène Schiappa a dévoilé hier le plan d’action du gouvernement. En rappelant que 123 femmes étaient mortes en 2016 sous les coups de leur conjoint – un chiffre qui devrait être sensiblement identique pour 2017 selon elle – la secrétaire d’Etat a annoncé vouloir permettre aux victimes de quitter leur foyer avant qu’il ne soit trop tard. Pour cela, un site internet recensant les hébergements d’urgence va être créé, pour que les personnes en danger soient mises à l’abri le plus vite possible. Une plateforme de signalement en ligne sera aussi lancée ce mois-ci, pour faciliter les plaintes. Elle s’ajoutera aux spots télévisés, lancés dimanche, qui appellent à dénoncer à la police tout acte de violence conjugale. Le numéro d’urgence pour les femmes battues (3919) va voir ses effectifs augmenter, pour qu’aucun appel ne soit laissé sans réponse. n LA LOI ALIMENTATION DOIT ÊTRE ADOPTÉE L’AGRICULTURE DE DEMAIN Un vote définitif prévu aujourd’hui. Après un an de débats, l’Assemblée nationale doit procéder, aujourd’hui, au vote définitif de la loi portant sur l’agriculture et l’alimentation. Texte phare du quinquennat Macron, cette loi vise plus particulièrement à assurer aux agriculteurs un meilleur revenu, en redéfinissant notamment les coûts de production des exploitants et en les incitant à s’organiser par filières. Du côté des Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, hier sur France 2. L’objectif est de mettre en sécurité les victimes le plus rapidement possible. consommateurs, cela devrait se traduire par un nouvel encadrement des promotions. Les rabais devraient en effet être limités, de façon à ne pas dépasser 25% du prix de référence, toujours dans l’optique de mieux rémunérer les agriculteurs. Autre axe de la loi, la promotion d’une alimentation saine et de qualité. En ce sens, le texte ambitionne de porter la part du bio à 50% d’ici à 2022, dans les écoles et les administrations publiques. Lors des débats parlementaires, l’Assemblée nationale a par ailleurs donné son feu vert à « l’expérimentation » d’un menu végétarien dans les cantines scolaires « au moins une fois par semaine » et « pour une durée de deux ans ». Contre l’avis du Sénat, la Chambre basse a toutefois refusé d’inscrire dans la loi la sortie du glyphosate, suscitant la déception de plusieurs ONG et associations écologistes. n Il faut récompenser l’effort et le mérite […] et stopper le matraquage fiscal. Macron ne comprend pas […] les Francais, notamment sur le pouvoir d’achat. SOLIDARITÉ DES DONS AU RALENTI Un coup de frein qui interpelle. Selon le dernier baromètre de France Générosités, publié hier, 56% des Français soutiennent cette année une fondation ou une association, alors qu’ils étaient encore 58% en 2017. D’après l’organisation, qui regroupe une centaine de professionnels, si la part des donateurs est en léger recul, 70% d’entre eux assurent toutefois avoir maintenu le montant de leurs dons (+1 point). Ils sont 21% (-2) à les avoir réduits ou cessés, souvent parce que leur situation financière s’est dégradée, quand seuls 7% les ont augmentés. L’aide et la protection de l’enfance sont les premières causes citées par les Français (33%), devant la lutte contre la pauvreté (29%) et l’aide aux personnes âgées (28%). n 2 000 EUROS c’est le coût mensuel moyen de l’hébergement en maison de retraite, après déduction des aides existantes, a indiqué hier la Mutualité française. R. BEN-ARI/CHAM/NEWSCOM/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :