Direct Matin n°2304 26 sep 2018
Direct Matin n°2304 26 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2304 de 26 sep 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : le climat au sommet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 IBO/SIPAC. RECOURA/ILE-DE-FRANCE MOBILITÉS N°2304 MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2018 GRAND PARIS CNEWS.FR LÉ Roland Castro, architecte et urbaniste, dans un rapport remis hier à Emmanuel Macron. 75 LA MYTHIQUE FÊTE DE LA BIÈRE REVIENT ! V 04 - 14 OCT 2018 INFOS ET BILLETTERIE OKTOBERFESTFRANCE.FR 40KTOBERFESTPAPES e Ele LIZEM MAMIE !'MUSOMIS Il faut se donner les moyens de déployer Paris en grand au-delà du Paris historique, […] effacer le périphérique tout en conservant sa capacité de voie rapide. PARKINGS POUR LES ABONNÉS NAVIGO DES PLACES EN PÉRIPHÉRIE Au total, onze sites sont concernés. Un projet incitatif pour que les Franciliens laissent leur voiture et prennent les transports pour venir dans Paris. Le financement d’un nouveau dispositif dans les parcs relais a été voté hier par les élus de la capitale. Un millier de places – réservées aux détenteurs du Navigo – vont bientôt être créées dans onze parkings aux abords de la ville. Les habitants de petite ou de grande couronne pourront se garer aux portes d’Orléans (14 e), de Saint-Cloud (16 e) ou de Saint-Ouen (17 e), moyennant 75 euros par mois (hors achat du Navigo), et finir leur trajet en métro ou en tram. « Une division par deux des tarifs pratiqués jusqu’à présent », a fait valoir Christophe Najdovski, adjoint aux transports. Cette nouvelle offre s’ajoutera aux 17 000 places déjà existantes dans 51 parkings parcs relais du reste de l’Ile-de-France. Et la région en prévoit 10 000 nouvelles d’ici à 2021. n tomom FG. En bref 55 LE CALENDRIER DU FUTUR GRAND PARIS EXPRESS POURRAIT ÊTRE RÉAJUSTÉ Le nouveau patron de la Société du Grand Paris (SGP), Thierry Dallard, a indiqué hier qu’il pourrait « affiner » le planning de construction des quatre lignes du Grand Paris Express au printemps prochain. Il a jugé les calendriers initiaux « irréalistes ». En janvier, le gouvernement avait déjà repoussé de plusieurs années certains tronçons. DES ÉLUS DE PARIS TESTENT LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS Une trentaine d’élus parisiens de tous bords, dont Anne Hidalgo, ont accepté hier de se faire couper une mèche de cheveux. Elles seront analysées pour voir si elles contiennent des perturbateurs endocriniens. Vendredi, la capitale signera la charte « Villes & territoires sans perturbateurs endocriniens ». DÉBUT DES CASTINGS D’AUTOMNE POUR LES MUSICIENS DU MÉTRO Les sessions de recrutement pour les musiciens du métro commencent aujourd’hui. Sept autres dates sont prévues jusqu’au mercredi 17 octobre. Le jury, composé d’agents RATP et de voyageurs, choisira ceux qui pourront se produire dans les couloirs du métro, comme Keziah Jones, Irma ou Zaz avant eux. 22,5 DEGRÉS Celsius ont été relevés en moyenne cet été dans la capitale, selon le bilan publié hier par l’agence Paris climat. Un record depuis la canicule de 2003. LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 50 75 SALLE DE SHOOT LE DISPOSITIF RENFORCÉ ? La réflexion avance. Questionnée par les élus écologistes, l’adjointe à la mairie de Paris chargée de la santé, Anne Souyris, a assuré hier que l’exécutif travaillait actuellement à l’ouverture de nouvelles salles de consommation à moindres risques (SCMR) dans la capitale à destination des personnes droguées. « Nous ferons un certain nombre de propositions très prochainement », a-t-elle affirmé. Et l’élue d’expliquer qu’il allait effectivement « falloir ouvrir de nouvelles salles » (de shoot) et continuer, pour ce faire, « les partenariats avec la préfecture de Paris, la préfecture De nouveaux lieux sont à l’étude. de police de Paris, l’ARS, ainsi qu’avec le comité de pilotage » de la salle déjà existante (rue Guy-Patin, dans le 10 e). La ville de Paris envisagerait notamment d’ouvrir une salle dite « mobile », dans un bus ou une péniche. Celle-ci pourrait être amarrée sur le bassin de la Villette (10 e), selon Anne Souyris, et ainsi naviguer jusqu’en Seine-Saint-Denis, où les besoins en la matière sont criants. n 0 25 50 75 >100 VALINCO/SIPA
LA MARQUE DE PRÊT-À-PORTER S’EXPOSE AU JEU DE PAUME, À PARIS DANS LES MAILLES D’UNIQLO Initiatrice d’une mode universelle, la marque organise un événement grand public jusqu’à samedi. Elle y présente l’alliance entre artisanat et technologie, une immersion dans son savoir-faire. LES NOUVEAUX STANDARDS DE LA MAILLE - Au fil des machines. A l’occa - sion de la Fashion Week de Paris, la célè - bre marque de vêtements japonaise Uniqlo, partage pour la première fois sa passion pour la maille à travers une exposition immersive et gratuite qui plongera les visiteurs au cœur de cet artisanat. Installée au Jeu de paume, dès aujourd’hui et jusqu’à samedi, L’art et la science du LifeWear  : les nouveaux standards de la maille, met en lumière chaque étape du processus de fabrication des modèles Uniqlo, reconnus pour leur design minimaliste et leur matière d’exception. De la sélection des textiles à l’esquisse des modèles et à leur confection, en passant par les toutes dernières technologies de production et de finition, les visiteurs découvriront les coulisses de la maille Uniqlo sous toutes ses coutures. Une expérience inédite qui permettra de mieux comprendre la philosophie LifeWear de la marque, mais aussi de découvrir comment la passion d’Uniqlo pour les textiles et son expertise ont permis de donner lieu à une révolution vestimentaire. Un parcours expérimental A travers une série d’installations fascinantes et grandeur nature, le public découvrira par exemple les secrets de la maille sans couture, fabriquée à l’aide de la technologie Wholegarment. Imaginée par le japonais Shima Seiki, cette machine 3D est capable de dessiner des silhouettes calibrées en trois dimensions, permettant d’éviter la perte de matière et surtout d’atteindre un résultat de confort optimal. Au fil de ce parcours narratif, seront également dévoilées toutes les étapes du cycle de production de la maille. Du filage à la teinture, en passant par le tricotage, le lavage et l’inspection, cette installation permettra aux visiteurs de pénétrer dans l’univers de la maille à travers l’art, la technologie et l’artisanat traditionnel. Et si ce dernier prédomine, une approche automatisée de pointe a aussi été adoptée pour garantir des quantités suffisantes d’articles dans le monde. Uniqlo compte en effet plus de 2 000 magasins répartis dans vingt pays, dont vingt-six boutiques en PUBLI-COMMUNIQUÉ La Shima Seiki est une machine 3D capable de dessiner des silhouettes pour fabriquer des vêtements, sans perte de matière. Les visiteurs vont pouvoir découvrir les coulisses de la mode. France. Cette technologie de production à grande échelle sera visible en exclusivité lors de cette exposition. Une ligne de cachemire inédite A l’occasion de cet événement, les visiteurs pourront admirer et acheter des cachemires Uniqlo créés en collaboration avec trois marques parisiennes incontournables et tendance. Maison Labiche, Keur Paris et Andrea Crews, ont chacune apporté une touche personnelle au cachemire Uniqlo. Cette ligne de cachemire sera disponible à la fin du parcours au sein d’une boutique éphémère. L’art et la science du LifeWear  : les nouveaux standards de la maille, dès aujourd’hui et jusqu’à samedi, au Jeu de Paume (8 e). Entrée gratuite. uniqlo.com UNIQLO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :