Direct Matin n°2303 25 sep 2018
Direct Matin n°2303 25 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2303 de 25 sep 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle vie de Manuel Valls.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 N. MESSYASZ/SIPA J.E.E./SIPA N°2303 MARDI 25 SEPTEMBRE 2018 FRANCE CNEWS.FR UN TEXTE DESTINÉ À LIBÉRER LES ENTREPRISES EXAMINÉ DÈS AUJOURD’HUI LA LOI PACTE DEVANT LES DÉPUTÉS Sa logique est pro-business. Porté par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, le projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) passe à partir d’aujourd’hui entre les mains de l’Assemblée nationale. Son objectif, selon l’Etat  : améliorer le quotidien des sociétés et des salariés. Simplifier les démarches pour la création d’entreprises Le texte entend supprimer le stage préalable à l’installation d’une entreprise, obligatoire pour les artisans, et prévoit d’instaurer un forfait pour réduire le coût des annonces légales, indispensables pour lancer une société. Un guichet uni - que sera aussi créé d’ici à 2021 pour centraliser les formalités administratives. Favoriser l’intéressement pour les salariés Seules 16% des PME de moins de 50 salariés prévoient aujourd’hui des dispositifs d’intéressement et de parti- Notre pays a besoin que l’on prenne en charge ses problèmes mais aussi ses raisons de vivre. C’est pour cela que nous [le Modem,ndlr] sommes là. François Bayrou, président du Mouvement démocrate, hier, sur Europe 1. Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, veut faciliter l’entreprenariat. PROJET DE VIGNETTE POUR LES POIDS LOURDS MARCEL CAMPION LA TAXE IRRITE LES ROUTIERS Tous les camions seraient concernés. L’inquiétude grandit chez les transporteurs hexagonaux. Dimanche, le nouveau ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a confirmé que le gouvernement planchait sur une vignette qui servirait à taxer les camions étrangers « qui ne font que traverser la France ». Toutefois, selon une informa- cipation, permettant aux employés de profiter des performances de leur entreprise dès lors que celle-ci se porte bien. Le projet de loi ambitionne de doubler le nombre de bénéficiaires, via tion de Franceinfo parue hier, celle-ci pourrait concerner tous les poids lourds, y compris français. Sa mise en place, prévue pour l’an prochain, doit permettre de trouver de l’argent pour entretenir et développer le réseau routier national, très surveillé après l’effondrement du viaduc de Gênes (Italie) cet été. Une raison qui ne convainc pas la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), qui estime au contraire que « [leur] activité n’est pas si florissante qu’on puisse se permettre de [les] taxer ». En attendant, François de Rugy a promis que cette vignette ne signerait pas pour autant le retour de l’écotaxe. Ce dispositif, basé sur les kilomètres parcourus par les camions, avait tourné au fiasco en 2014, et son abandon chiffré à un milliard d’euros. n la suppression du « forfait social » – payé par le patron sur les produits d’épargne salariale – pour les entreprises de 0 à 250 têtes. En outre, l’épargne retraite sera encouragée. En bref MIGRANTS  : « L’AQUARIUS » DEMANDE À ACCOSTER L’Aquarius était hier « en route vers Marseille » après avoir demandé « à titre exceptionnel » l’autorisation de débarquer les 58 migrants à son bord. Matignon a indiqué dans la soirée être à la recherche d’une « solution européenne ». ÉDUCATION  : UN BUDGET EN HAUSSE POUR 2019 L’Education nationale verra son budget augmenter de 850 millions d’euros en 2019, pour s’établir à 52,3 milliards d’euros, d’après les chiffres publiés hier par l’exécutif. Cela dit, 2 600 postes seront supprimés dans les collèges et lycées. J. WITT/SIPA Abolir les seuils de salariés pour libérer les patrons Le seuil de vingt salariés, qui impose des obligations fiscales et sociales aux entreprises – comme, par exemple, la « participation des employeurs à l’effort de construction » (PEEC) – doit être supprimé. A la clé, une économie de près de 500 millions d’euros. En parallèle, les conseils d’administration devront compter deux salariés (contre un aujourd’hui) dès lors qu’ils sont composés de huit administrateurs non-salariés. Privatiser certains fleurons pour renflouer les caisses Le projet de loi doit permettre à l’Etat de céder ses parts – parfois majoritaires – dans trois entreprises emblématiques  : ADP (ex-Aéroports de Paris), Engie et La Française des Jeux, qui seront donc privatisées. L’objectif  : doter de dix milliards d’euros le Fonds pour l’innovation et l’industrie créé au début de l’année, destiné à financer des start-up spécialisées dans les technologies du futur. n LES PLAINTES LANCÉES Après les propos homophobes de Marcel Campion, filmés lors d’une réunion publique en janvier et diffusés dimanche, l’association SOS homophobie a fait savoir hier qu’elle porterait plainte pour injures publiques. Dans la vidéo incriminée, le « roi des forains » affirme que la capitale « [était] gouvernée par des homos », qualifiés de « pervers ». Ce qui a poussé Bruno Julliard, l’ex-adjoint de la maire de Paris, Anne Hidalgo, à engager aussi une procédure. De son côté, la municipalité a annoncé réfléchir à des « suites judiciaires » tout en souhaitant faire annuler le marché de Noël attribué au forain. Une option jugée « souhaitable » par Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement. n 3,8 MILLIARDS D’EUROS d’économies devront être réalisées par l’assurance maladie en 2019, selon un avis du Haut conseil des finances publiques (HCFP) paru hier.
CNEWS.FR FRANCE N°2303 MARDI 25 SEPTEMBRE 2018 N. DEFAUX/SIPA LA FUSÉE EUROPÉENNE DÉCOLLERA CE SOIR LE CAP 100 POUR ARIANE 5 Depuis 1996, 205 satellites ont été lancés avec succès à partir de Kourou. Un lancement symbolique. Ce soir, aux alentours de minuit, la fusée Ariane 5 atteindra le cap des cent décollages. Une barre qui illustre la réussite technologique du lanceur lourd européen, mis en service il y a vingtdeux ans. Depuis la base de Kourou, en Guyane, elle emportera deux satellites de télécommunications dans l’espace, pour les placer en orbite géostationnaire à 36 000 kilomètres de la Terre. Une mission qui aurait pu s’apparenter ter >-,4t C NEWS -41'# - à de la routine pour les équipes du Centre spatial guyanais, si elle ne marquait pas cet anniversaire. Depuis 1996, 205 satellites ont déjà été mis en service avec cette fusée. Ce soir, le lancement pourra même être suivi via Internet, sur le site d’Arianespace. Ce passage des cent décollages sera aussi l’occasion de préparer le futur de la technologie spatiale européenne, puis que la nouvelle fusée Ariane 6 doit être inaugurée à l’été 2020. n f ve e-, gle En bref LES ÉLÈVES DE TROISIÈME FORMÉS AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS Tous les élèves de troisième seront formés aux gestes de premiers secours d’ici à 2022, a annoncé hier le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. Plus largement, le gouvernement a pour objectif de former « 80% de la population aux gestes de premiers secours », a-t-il précisé à l‘issue du Conseil des ministres. MARSEILLE  : UN COLLECTIF POUR DÉFENDRE LA PLACE DES ENFANTS EN VILLE Un « Syndicat des poussettes enragées » a été créé à Marseille par une centaine de parents qui veulent que les enfants ne soient plus les « sacrifiés » de la ville. Le collectif dénonce notamment le faible nombre de places en crèche, le mauvais état des trottoirs ou encore « la place phénoménale » occupée par les voitures dans l’agglomération. IL VOUS AIMERA 11>fet"IP COMME VOUS ÊTES. 6 E T 7 OCTOBRE"- PORTES OUVFES I t 1*& #AdoptDontShop *n'achetez pas, adoptez ! t ALIMENTATION NUTRI-SCORE FAIT RECETTE Un logo plébiscité par les clients. Une adhésion massive. Le Nutriscore séduit les Français. Ce logo, apposé sur l’emballage des produits alimentaires de 85 industriels pour indiquer leur qualité nutritionnelle, est approuvé par neuf personnes sur dix. Le même nombre avoue également être influencé dans leurs achats par la note qu’il indique, et 87% estiment qu’il faudrait rendre sa présence obligatoire, rapporte une étude de Santé publique France parue hier. Par ailleurs, sept Français sur dix indiquent avoir une meilleure image d’une marque qui en est équipée et 88% lui associent la qualité nutritionnelle d’un produit. neé, t Prrmeke des Arun-ou. depuis EA5 bile PRM/SIPA 9 à



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :