Direct Matin n°2298 18 sep 2018
Direct Matin n°2298 18 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2298 de 18 sep 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : quels remèdes pour la santé ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2298 MARDI 18 SEPTEMBRE 2018 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Éric de Riedmatten Selon une étude, 52% de nos jobs vont être repris par les machines. ON N’EST PAS DES ROBOTS Le Forum économique mondial nous dit qu’en 2025, plus de la moitié des tâches effectuées par l’homme seront faites par des robots. Ainsi, 52% de nos jobs seront repris en main par des machines. Actuellement, c’est 29%. Alors oui, on ne pourra plus se plaindre de travailler comme des machines. Si on a encore la chance d’avoir un job ! Car le Forum parle de 75 millions d’emplois supprimés d’ici à cinq ans à cause de l’automatisation des postes. Certes, la France compte 3,5 millions de chômeurs et l’on peut se demander comment Pôle Emploi va gérer l’afflux de maind’œuvre ? Peut-être suffira-t-il de traverser la rue pour trouver un boulot ? L’étude nous rassure  : 58 millions de postes seront créés en parallèle, dans l’intelligence artificielle, le big data et les logiciels. Bref, il va falloir travailler comme des robots pour se reconvertir. Eric de Riedmatten, à retrouver dans La matinale, de 6h à 9h en semaine, et dans L’hebdo de l’éco le week-end, sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR EN PLEIN MATCH, IL PART ET PREND SA RETRAITE Vontae Davis, un joueur de footballaméricain, a décidé de prendre sa retraite à la mitemps d’un match. POURQUOI A-T-ON DU MAL À ROUVRIR LE RÉFRIGÉRATEUR ? Après avoir fermé la porte de son réfrigérateur, il est souvent très dur de la rouvrir pendant plusieurs secondes. Un phénomène dû à « l’effet ventouse ». Lorsqu’on ouvre l’appareil, l’air ambiant qui y entre se refroidit rapidement une fois à l’intérieur. Conséquence  : il se contracte et prend moins de place, ce qui provoque une brusque baisse de pression dans le réfrigérateur. Cette dernière y est ainsi inférieure à celle de l’air extérieur, et une aspiration se produit. Et plus la différence de température est importante, plus le phénomène s’accentue, en particulier l’été. Mais comme les joints de la machine ne sont jamais totalement L’IMAGE UNE MAIN OUVERTE étanches, un filet d’air continue à circuler entre l’intérieur et l’extérieur. Cela atténue donc progressivement la différence de pressions, jusqu’à ce qu’elles reviennent à l’équilibre. On peut alors de nouveau ouvrir la porte normalement. Cette fresque de 5 000 m² sur les bords du lac de Genève, en Suisse, a été immortalisée hier par cette vue aérienne. Imaginée par l’artiste français de « land art » Saype, elle représente une petite fille lâchant un bateau en origami sur l’eau. Cette œuvre a été réalisée pour soutenir la cause de l’association SOS Méditerranée, qui vient à la rescousse des migrants en danger, lorsqu’ils traversent la mer. L’HUÎTRE PEUT-ELLE DÉTECTER LA POLLUTION ? Un laboratoire du bassin d’Arcachon a établi scientifiquement que l’huître pouvait analyser la qualité de l’eau. SIPANY/SIPA G. LACZ/REX FEATU/REX/SIPA K. DESOUKI/AFP F. DURAND/SIPA F. COFFRINI/AFP UN POLICIER AUSTRALIEN SEUL AU MONDE Sa juridiction fait presque la taille du Royaume-Uni. Un immense territoire de 240 000 kilomètres carrés situé dans le centre aride de l’Australie, où l’agent Stephan Pursell patrouille… en solitaire. Il tient en effet les rênes du commissariat de Birdsville, un hameau désertique habité par une centaine d’âmes. Depuis deux ans, l’agent de 53 ans représente la loi dans cette région peuplée de chiens errants et de serpents mortels. La criminalité sur place n’étant, selon lui, « pas un problème », les interventions de secours (pannes de voiture, urgences médicales…) constituent l’essentiel de sa mission. « Il faut le vivre pour l’apprécier. C’est un endroit époustouflant », assure le policier digne de Robinson Crusoé. Si époustouflant qu’il faut quatre jours de voiture pour le traverser. C’EST ARRIVÉ... UN 18 SEPTEMBRE L’homme au masque de fer est incarcéré à la Bastille (1698). Le mystérieux prisonnier, dont l’identité inconnue a nourri par la suite les romans et les films, arrivait de l’île Sainte- Marguerite, en Provence, où il était précédemment détenu depuis des années. La première brigade des sapeurspompiers est créée (1811). L’em - pereur Napoléon a décidé de mettre en place un bataillon militaire de soldats du feu à Paris, après plusieurs incendies meurtriers survenus dans la capitale. UNE TOMBE ÉGYPTIENNE OUVERTE AU PUBLIC Une tombe vieille de 4 300 ans, découverte en 1940 dans la nécropole de Saqqarah, a été restaurée et ouverte au public. SAEED KHAN/AFP
GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2298 MARDI 18 SEPTEMBRE 2018 5 VALINCO/SIPA EMMANUEL MACRON VA PRÉSENTER UNE VASTE RÉFORME DE LA SANTÉ UN SYSTÈME À SOULAGER Les mesures, ambitieuses, concernent aussi bien la médecine de proximité que la refonte du cursus des futurs soignants. Le plan doit notamment permettre de décharger les urgences et libérer du temps médical pour les praticiens. Les remèdes sont très attendus. Emmanuel Macron doit dévoiler, aujourd’hui, son traitement pour remettre sur pied le système de santé français. Moins d’une semaine après avoir présenté son plan de lutte contre la pauvreté, le chef de l’Etat va s’attaquer à un autre fléau  : les urgences surchargées, en redéfinissant les missions de l’hôpital public et celles des médecins libéraux. Une toute nouvelle organisation censée lutter également contre les déserts médicaux en passant, aussi, par une refonte complète des études de médecine. Avec l’espoir, surtout, que cette restructuration réponde au malaise des soignants, qui croulent sous le travail. Des structures de proximité pour soulager les urgences Partant du constat que le système actuel, centré autour des Centres hospitaliers universitaires (CHU), n’est plus adapté, Emmanuel Macron devrait annoncer la création de centres de santé de proximité. Des hôpitaux de taille intermédiaire, dits « communautaires », sont ainsi évoqués pour rassembler, en un même lieu, des consultations hospitalières, des radios ou des interventions chirurgicales simples. Les patients y seraient orientés, permettant aux urgences de s’occuper des cas les plus sérieux. Mais généralistes et spécialistes seraient incités à travailler en commun au sein de « communautés professionnelles territoriales de santé » (CPTS). Pour encourager les médecins libéraux à les intégrer, un coup de pouce financier pourrait même être envisagé. Un métier d’assistant médical pour libérer du temps Autre annonce attendue concernant la médecine de proximité, le président de la République devrait officialiser la création d’un nouveau métier, celui d’assistant médical, subventions à l’appui. A mi-chemin entre le métier d’aide-soignant et celui de secrétaire médical, son travail consisterait à exécuter des tâches « simples », comme peser les patients, prendre la tension ou encore expliquer une prescription. Le but  : faire gagner du temps de consultation aux généralistes. Selon Les Echos, l’objectif serait de recruter environ 500 personnes dès 2019 et plusieurs milliers les années suivantes. Le coût de ce nouveau métier, évalué à 50 000 euros par an et par assistant, pourrait être en partie pris en charge par l’assurance maladie. Un financement des hôpitaux revu et corrigé Alors que les hôpitaux publics ont, l’an dernier, atteint un déficit historique de près de 890 millions d’euros, leur mode de financement va être revu pour favoriser la qualité des soins plutôt que leur quantité. Dans le viseur  : la tarification à l’activité (T2A), qui veut que chaque examen ou consultation soit facturé, encourageant ainsi les actes « inutiles ». Pour certaines maladies chroniques comme le cancer ou le diabète, des « parcours de soins » pourraient être définis autour LES INFIRMIÈRES EN COLÈRE BORDAS/SIPA d’un forfait à l’année  : la prise en charge serait alors facturée et remboursée la même somme quel que soit le nombre d’actes réalisés. Des études de médecine totalement repensées Alors qu’Agnès Buzyn a qualifié le numerus clausus, qui limite le nombre de places en deuxième année de médecine de « gâchis », Emmanuel Macron devrait annoncer sa suppression à la rentrée 2020, pour répondre au manque de praticiens. Une réforme du concours de l’internat pourrait également être présentée. De même, les futurs médecins ne devraient plus faire toutes leurs études dans les CHU, mais effectueront aussi des stages en cabinet de ville ou en maison de retraite. Une médecine connectée pour plus d’efficacité De nouvelles annonces autour du « virage numérique » du système de santé sont aussi très attendues. Si, depuis samedi dernier, les consultations de télémédecine sont remboursées par la Sécurité sociale, le chef de l’Etat devrait officialiser la généralisation du dossier médical partagé (DMP). Deux outils qui permettront aux soignants d’échanger des informations, de réaliser des consultations en ligne et de gagner ainsi du temps. Un chantier très important et doté d’une enveloppe de 5 milliards d’euros dans le cadre du Grand plan d’investissement dévoilé il y a un an. n L’INFO EN PLUS En 1544, François 1er a créé le Grand Bureau des Pauvres, l’une des premières organisations chargées de coordonner l’activité des hôpitaux. Elles craignent d’être les oubliées du plan santé. Réuni jusqu’à mercredi à Ribeauvillé (Haut-Rhin), le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), principale organisation du secteur, a appelé à la « désobéissance ». Le syndicat invite les professionnels à facturer les actes invisibles (vaccinations contre la grippe, suivi des traitements des personnes âgées...) habituellement gratuits. En cause  : les négociations pour réviser la convention qui les lie à la Sécurité sociale, au moment où l’exécutif songe à créer une nouvelle profession de santé financée par la collectivité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :