Direct Matin n°2296 14 sep 2018
Direct Matin n°2296 14 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2296 de 14 sep 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : le virage social.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 N°2296 VENDREDI 14 SEPTEMBRE 2018 SPORTS CNEWS.FR REVIERFOTO/ACTION PRESS/SIPA SPORTSFILE/ICON SPORT FOOTBALL - 5E JOURNÉE DE LIGUE 1 MATCH PIÈGE POUR PARIS Trois mois à peine après son arrivée, Thomas Tuchel peut déjà marquer l’histoire du PSG. Le technicien allemand a l’occasion, ce soir, de devenir le premier entraîneur à remporter ses cinq premiers matchs de championnat à la tête du club, en cas de victoire lors de la venue de Saint-Etienne. Mais les Parisiens ne vont pas forcément aborder ce rendez-vous dans les meilleures conditions. Comme à chaque trêve internationale, de nombreux internationaux ont rejoint leur sélection respective et certains d’entre eux sont rentrés tardivement à Paris, à l’instar des Brésiliens Thiago Silva, Marquinhos et Neymar. Mbappé suspendu Leur présence mérite réflexion, notamment concernant l’ancien Barcelonais. « Les grands joueurs peuvent jouer beaucoup de matchs, mais il faudra voir ce qui est sensé pour ce match. S’il peut jouer, s’il y a un risque ou pas », a indiqué, hier, Tuchel, qui sera déjà privé en attaque de Kylian Mbappé (suspendu). Le PSG reçoit Saint-Etienne ce soir, et peut aligner une cinquième victoire. TENNIS - DEMI-FINALE DE LA COUPE DAVIS FORMULE 1 COMBAT ENTRE VOISINS Paire disputera le premier simple. La voie est presque libre. Tenante du titre, l’équipe de France de Coupe Davis va tenter, à partir d’aujourd’hui, de décrocher son ticket pour une nouvelle finale face à une Espagne privée du numéro un mondial Rafael Nadal, blessé à l’US Open. Une occasion en or pour les hommes de Yannick Noah, qui rêvent de Son autre souci à gérer est la rencontre à Liverpool, mardi, en Ligue des champions, qui pourrait venir parasiter les esprits. « Je sais que c’est un grand match et que tout le monde se réjouit, mais conserver leur couronne et de décrocher le dernier Saladier d’argent avant la nouvelle formule de la compétition, en 2019. Pour mener à bien cette mission au stade Pierre-Mauroy de Villeneuved’Ascq, le capitaine tricolore, qui laissera sa place à Amélie Mauresmo l’an prochain, a préféré Benoît Paire – qui fera son baptême du feu en Bleu – à Richard Gasquet pour ouvrir les hostilités face à Pablo Carreno Busta. Lucas Pouille disputera l’autre simple dans la foulée contre Roberto Bautista-Agut. « Le choix n’était pas facile, a confié Noah. Benoît a fait une belle préparation. Il s’est intégré très rapidement à l’équipe, et ça s’est vraiment bien passé. » Demain, le double sera disputé, sauf changement de dernière minute, par le futur retraité Julien Benneteau et Nicolas Mahut. n Les joueurs ne peuvent pas continuer à jouer autant qu’actuellement. Il faut prendre soin de l’athlète. C’est primordial pour la croissance du rugby. Agustin Pichot, vice-président de la World Rugby, hier dans « The Guardian ». aujourd’hui, ce n’est pas le sujet, a lancé l’entraîneur allemand. Aujourd’hui, c’est Saint-Etienne et tout le monde au club doit être conscient que c’est important ». Le message sera-t-il entendu ? n En bref FOOTBALL  : LLORIS ABSENT PLUSIEURS SEMAINES Hugo Lloris n’est toujours pas remis de sa blessure à la cuisse droite, a indiqué, hier, son club de Tottenham. Forfait avec l’équipe de France, le gardien sera éloigné des terrains encore pendant « plusieurs semaines ». BASKET  : LES BLEUS S’INCLINENT EN BULGARIE L’équipe de France de basket s’est inclinée, hier, en Bulgarie (74-68) en qualifications de la Coupe du monde 2019. Les hommes de Vincent Collet devront se reprendre dès dimanche à Montpellier, contre la Finlande. A.-C. POUJOULAT/AFP PROGRAMME CE SOIR Nice-Rennes 19h PSG-Saint-Etienne 20h45 DEMAIN Caen-Lyon 17h Amiens-Lille 20h Dijon-Angers 20h Montpellier-Strasbourg 20h Toulouse-Monaco 20h DIMANCHE Nantes-Reims 15h Bordeaux-Nîmes 17h Marseille-Guingamp 21h CLASSEMENT PTS J G N P BP BC DIF. 1. PSG 12 4 4 0 0 13 4 +9 2. Dijon 9 4 3 0 1 8 3 +5 3. Toulouse 9 4 3 0 1 5 6 -1 4. Lille 7 4 2 6 2 +4 5. Marseille 7 4 2 10 7 +3 6. Rennes 7 4 2 6 5 +1 7. Montpellier 7 4 2 4 3 +1 8. Lyon 6 4 2 0 2 4 2 +2 9. Saint-Etienne 6 4 1 3 0 3 2 +1 10. Nîmes 6 4 2 0 2 9 9 0 11. Reims 6 4 2 0 2 3 5 -2 12. Caen 5 4 1 2 1 4 5 -1 13. Monaco 4 4 2 6 6 0 14. Amiens 4 4 2 5 5 0 15. Strasbourg 4 4 2 5 6 -1 16. Nantes 4 4 2 5 8 -3 17. Nice 4 4 2 2 6 -4 18. Angers 3 4 1 0 3 5 8 -3 19. Bordeaux 3 4 1 0 3 3 7 -4 20. Guingamp 0 4 0 0 4 3 10 -7 LA RÉACTION DE VETTEL ? Il n’a plus le droit à l’erreur. Avec 30 points de retard sur Lewis Hamilton, Sebastian Vettel se doit d’obtenir un meilleur résultat que son rival, diman - che, lors du Grand Prix de Formule 1 de Singapour. L’Allemand, qui détient le record de victoires sur ce circuit (4 succès), reste sur une 4 e place à Monza, alors qu’il était parti en première ligne. Un échec qui s’est ajouté à ceux de Bakou, Hockenheim et lors du Grand Prix de France, au Castellet. « Je pense que c’est assez simple  : mon plus grand ennemi en 2018, c’est moi », a reconnu le quadruple champion du monde, qui reste confiant. « Je pense que nous avons encore toutes les chances », a-t-il indiqué. A lui de le prouver. n 562 MILLIONS D’EUROS de chiffre d’affaires ont été réalisés par Manchester City la saison dernière, a annoncé hier le club anglais, soit un bénéfice de 11,7 millions d’euros.
CNEWS.FR SPORTS N°2296 VENDREDI 14 SEPTEMBRE 2018 15 MALÉAN POUR CNEWS La Ligue des champions va reprendre la semaine prochaine. Et les trois clubs français vont attaquer fort la compétition face à l’adversaire le plus redoutable de leur poule. Paris ira, mardi, à Liverpool, Monaco recevra, le même soir, l’Atlético Madrid et Lyon se déplacera, le lendemain, à Manchester City. Evidemment, la meilleure chance pour la France, sans vouloir faire offense au club de la principauté et à l’OL, c’est une nouvelle fois Paris, qui a hérité d’un groupe difficile avec le finaliste de la saison dernière. Les Reds, auteurs d’un excellent départ en Premier League, ont d’ailleurs dépensé beaucoup plus que le club de la capitale cet été pour se renforcer. Ce sera un vrai test à la fois pour le PSG et Thomas Tuchel. Jusqu’à maintenant, les Parisiens ont réalisé un sans-faute, mais sans grande maîtrise au cours des quatre premiers matchs de Ligue 1. Duel de techniciens allemands Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer, comme la reprise tardive de nombreux mondialistes, les changements de système, l’absence de Marco Verratti, qui, même s’il pourrait reprendre, ce soir, face à Saint-Etienne, sera suspendu à Anfield, ou encore le non-recrutement LA GROSSE KRONIK DE PIERRE MÉNÈS d’une sentinelle, qui a obligé l’entraîneur allemand à bricoler avec notamment Marquinhos au milieu de terrain. Plus que jamais, Paris va tout miser sur son attaque, et on peut penser que Kylian Mbappé, suspendu trois matchs après son carton rouge reçu à Nîmes, sera particulièrement motivé pour ces débuts européens. Et il est évident que tout autre résultat qu’une défaite dans le nord de l’Angleterre serait un excellent départ dans la compétition. Mais il va falloir contrer cette attaque de Liverpool, qui est également le point fort de la formation anglaise avec MohamedSalah, Sadio Mané et Firmino. Ce premier rendez-vous sera aussi un affrontement de techniciens germaniques entre Tuchel et Klopp, tous deux ex-coachs du Borussia Dortmund. Pour toutes ces raisons, on a hâte d’y être.n... M. STROBE/GETTY/AFP LE PSG VA SE TESTER À ANFIELD SURFACE, CHALEUR, ARBITRAGE… BIZARRE US OPEN L’Américaine Serena Williams a écopé en finale de pénalités injustifiées. Le rideau est tombé sur l’US Open avec les sacres de Naomi Osaka et Novak Djokovic. Mais le tournoi ne restera pas dans les annales pour diverses raisons. Il y a d’abord eu un choix très bizarre de la part des organisateurs concernant la surface de jeu, qui a été considérablement ralentie. L’un des impondérables, qu’ils ne pouvaient évidemment pas maîtriser, a été la chaleur écrasante, qui a frappé le tournoi et entraîné un grand nombre d’abandons. On a également eu le droit à des scènes assez incroyables, avec notamment un arbitre qui vient coacher Nick Kyrgios en plein match. Enfin, le point d’orgue a été cette finale dames, qui était pourtant extraordinaire au niveau de la qua- Pierre Ménès est une figure du paysage footballistique. Ex-reporter à L’Equipe, cette intarissable grande gueule officie aujour d’hui en qualité d’expert pour le Canal football club. Chaque vendredi, il tient sa Grosse kronik dans les colonnes de CNEWS. Le coach parisien, Thomas Tuchel, fera ses débuts européens en affrontant mardi Liverpool en Ligue des champions. lité du jeu, qui a été gâchée par l’arbitre. Ce dernier a infligé un avertissement totalement inapproprié à Serena Williams pour coaching. On a l’impression que l’arbitre a voulu se faire l’ancienne numéro un mondiale, qui a ensuite pris un point de pénalité pour avoir cassé sa raquette, puis un jeu de pénalité pour s’être énervée et avoir traité l’arbitre de voleur. Ce tournoi a aussi montré qu’il y avait une différence de traitement entre les femmes et les hommes. Alizé Cornet avait notamment écopé d’un avertissement pour avoir remis son maillot à l’endroit sur le court, alors que tous les joueurs s’exhibent joyeusement torse nu. Ça fait quand même beaucoup pour le dernier Grand Chelem de la saison. n PIXXMIXX/PIXATHLON/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :