Direct Matin n°2296 14 sep 2018
Direct Matin n°2296 14 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2296 de 14 sep 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : le virage social.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 MONDE F. SIERAKOWSKI/ISOP/SIPA J. SORIANO/AFP N°2296 VENDREDI 14 SEPTEMBRE 2018 CNEWS.FR Pierre Moscovici, commissaire européen, hier à Paris. L’Italie a besoin de réformes de son économie. Arrêter les réformes, faire fonctionner la planche à billets, ce n’est pas ça qui va sauver l’Italie. 2 MILLIARDS DE DOLLARS vont être investis par le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, dans un fonds pour l’éducation des enfants défavorisés, a-t-il annoncé hier. LES ÉTATS-UNIS CRAIGNENT DES INONDATIONS À CAUSE DE L’OURAGAN SOUS LA MENACE DE FLORENCE De possibles pluies diluviennes. La côte est des Etats-Unis se préparait, hier, à l’arrivée de l’ouragan Florence, rétrogradé en catégorie 2 sur l’échelle Saffir-Simpson qui en compte 5, mais qui reste dangereux, son œil étant gorgé d’eau. Quelque 1,7 million d’Américains étaient menacés par des vents soufflants à 165 km/h et des précipitations pouvant atteindre 75 cm, en Caroline du Nord, en Caroline du Sud et en Virginie. Une partie d’entre eux avaient été évacués pour échapper à « des pluies potentiellement mortelles », selon le Centre national des ouragans. Quelques irréductibles s’étaient barricadés dans leurs maisons, après avoir dévalisé les supermarchés. Plus personne ne se hasardait à l’extérieur, si bien que la plupart des villes semblaient désertes ces derniers jours. Plus au sud, les Antilles françaises étaient au même moment confrontées à la tempête tropicale Isaac, qui a provoqué, hier, de fortes pluies en Martinique et en Guadeloupe. n FRANCO BIENTÔT EXHUMÉ Hier, quelques irréductibles s’étaient barricadés dans leurs maisons sur la côte est, redoutant la montée des eaux. LES DÉPUTÉS ESPAGNOLS ONT VALIDÉ L’INITIATIVE BIRMANIE Le dictateur a été enterré en 1975. Le chef du gouvernement, PedroSanchez, en avait fait un cheval de bataille. Les députés espagnols ont finalement validé hier son décret ordonnant l’exhumation du dictateur Francisco Franco de son mausolée, près de Madrid. El Valle de los Caidos (la vallée de ceux qui sont tombés), construit entre 1940 et 1958, abrite les dépouilles de quelque 27 000 combattants franquistes et de 10 000 opposants républicains. Le dic - tateur y a été enterré à sa mort, en 1975, et sa tombe a toujours été fleurie depuis. Une « anomalie extraordinaire », selon la vice-présidente du gouver - nement, Carmen Calvo, qui a déploré, avant le vote, que ses restes soient inhumés « au même endroit que ceux de ses victimes ». A l’issue du scrutin, remporté par les partisans de l’exhumation à 172 voix pour, contre 164 abstentions, PedroSanchez a salué « un pas historique ». Les descendants de Francisco Franco, qui avaient prévenu qu’ils emploieraient « tous les recours légaux » contre cette décision, ont néanmoins admis qu’ils prendraient en charge sa dépouille. L’exhumation doit avoir lieu avant la fin de l’année. n En bref LES SUSPECTS DE L’AFFAIRE SKRIPAL SE DÉFENDENT Les deux hommes accusés par Londres d’avoir empoisonné l’ex-espion Sergueï Skripal pour le compte du renseignement russe ont assuré, hier, être innocents. Interviewés sur la chaîne russe RT, ils ont dit n’avoir visité Salisbury qu’en touristes. AUTOMOBILE  : L’ARRÊT DE LA COCCINELLE PROGRAMMÉ EN 2019 Volkswagen a annoncé, hier, qu’il arrêterait définitivement la production de sa mythique Coccinelle en 2019. Le constructeur automobile allemand a précisé que deux ulti - mes modèles seraient produits pour « célébrer son riche héritage ». LA DÉFENSE DE SUU KYI Elle a finalement brisé le silence. La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, qui ne s’était pas encore exprimée sur le sujet, a défendu hier, en déplacement à Hanoï, l’emprisonnement de deux reporters de Reuters après leur enquête sur le massacre des Rohingyas. « Ils n’ont pas été emprisonnés parce que c’étaient des journalistes », mais parce que « le tribunal a décidé qu’ils avaient enfreint la loi », a-t-elle plaidé, leur suggérant de faire appel. Très critiquée pour son attitude globale face à la crise des Rohingyas, qualifiée de génocide par l’ONU, le prix Nobel de la paix a toutefois admis que « la situation aurait pu être mieux gérée ». Quelque 700 000 membres de cette communauté musulmane ont fui la Birmanie depuis 2017. nC. BURTON/AFP/SIPA
CNEWS.FR N°2296 VENDREDI 14 SEPTEMBRE 2018 13 L’ÉCONOMIE MONDIALE RESTE CONFRONTÉE À DE NOMBREUX DÉFIS DIX ANS APRÈS LEHMAN BROTHERS Le 15 septembre 2008, un monde s’effondrait. En annonçant sa faillite, la puissante banque d’affaires américaine Lehman Brothers révélait et aggravait l’ampleur de la crise des « subprimes », ces prêts hypothécaires à hauts risques à l’origine d’une bulle spéculative explosive. Dix ans plus tard, les grands acteurs économiques de la planète ont tiré des leçons de ce krach, qui s’était rapidement répandu au monde entier, privant de travail des centaines de millions de personnes. Aux Etats-Unis comme dans l’Union européenne, la croissance est de retour, et des mécanismes de régulation ont été adoptés pour encadrer les secteurs bancaire et financier. Mais l’économie mondiale fait face à de nouvelles menaces. Le commerce chamboulé Pour Jean-Claude Trichet, ancien président de la Banque centrale européenne, qui s’était retrouvé en première ligne durant la crise en 2008, le système financier « est au moins aussi vulnérable, sinon plus », aujourd’hui. En cause, selon lui, l’endettement des pays émer- F ÉTEll LUMIÈ- E À CHARTRES SAMEDI 15 SEPTEMBRE à partir de 21 h Un événement exceptionnel de mise en lumi.ére du patrimoine et d'dnImations de rue Gratuit -À seulement 1 heure de Paris Prwl mem— ANCUS PARIS C SNCF Ad_Ans-ye Ir)/écho républicain fila muon:and La chute de la banque américaine avait causé une vague de licenciements. gents, qui pourrait correspondre à une nouvelle bulle. Le système économique est aussi confronté à un chamboulement du cadre traditionnel du libre-échange depuis l’arrivée de Donald Trump à la tête des Etats-Unis. En se lançant dans o NEWS MONDE dasaped LAM IRA J une guerre des tarifs douaniers avec la Chine, mais aussi avec l’Union européenne, le président américain a contribué à une déstabilisation des marchés. Quant à l’Europe, elle se trouve sous la menace des retombées négatives du gne MONARQUEC. HONDROS/GETTY/AFP 2007. L’éclatement de la bulle immobilière américaine provoque une crise financière mondiale. 2008. Malgré le plan de relance de George W. Bush, des établissements financiers s’effondrent. 2009. L’épicentre de la crise change de continent, alors que la Grèce annonce 12% de déficit. 2013. Après la Grèce, l’Irlande, le Portugal et l’Espagne, Chypre est placée sous assistance financière. 2016. Les Britanniques votent pour sortir de l’Union européenne. 2017. Donald Trump devient président des Etats-Unis. Brexit, qui doit entrer en vigueur dans six mois, mais sur les modalités duquel aucun accord n’a été trouvé. Mal préparé, le divorce pourrait avoir des conséquences délétères, tant sur l’économie britannique que sur celle de l’Union. n www chadresenlumieres corn JCDOCITIUK teos.3c... CHAUVEAU UTHIER EureNLair REPÈRES CE IAR - TRES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :