Direct Matin n°2105 7 jui 2017
Direct Matin n°2105 7 jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2105 de 7 jui 2017

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 33

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : les grands dirigeants réunis à Hambourg, un G20 explosif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 © P. GUYOT/AFP N° 2105 VENDREDI 7 JUILLET 2017 France WWW.CNEWSMATIN.FR NICOLAS HULOT A PRÉSENTÉ HIER SON PLAN SUR LE CLIMAT LE PARI D’UNE FRANCE PLUS VERTE L’écologie à tous les étages. Nicolas Hulot a dévoilé, hier, son très attendu «plan climat». Un programme ambitieux de lutte contre le réchauffement climatique pour les années à venir. Confirmant certaines mesures annoncées, mardi, par le Premier ministre Edouard Philippe, comme l’ambition d’arriver à la «neutralité carbone» d’ici à 2050, le ministre de la Transition écologique et solidaire a en outre assuré que l’Etat s’engageait bien à réduire à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité avant 2025. Surtout, il a dévoilé des mesures très concrètes pour le quotidien des Français. Des logements mieux isolés et moins énergivores Nicolas Hulot a déclaré vouloir en finir avec les «passoires thermiques», soit les 7 millions de logements mal isolés du pays. Le ministre a indiqué qu’il se donnait dix ans pour les éradiquer et pourrait utiliser pour cela 4 milliards d’euros du «plan d’investissement» annoncé par le Premier ministre. Des audits seront proposés aux ménages modestes dès 2018 et l’Etat fournira un diagnostic gratuit aux personnes en situation de précarité énergétique. Et ce qu’elles soient locataires ou propriétaires. UNE CLAUSE D’EXEMPTION ENVISAGÉE DES VACCINS FACULTATIFS ? L’Etat veut faire preuve de «pédagogie». Une santé à la carte ? Dans le cadre de son projet de loi qui doit rendre obligatoires onze vaccins infantiles dès janvier 2018, le gouvernement envisage désormais d’instaurer une clause d’exemption pour les parents qui y sont farouchement opposés, a indiqué hier la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Et «La droite française est à terre, il va falloir sortir de cette période de décomposition. […] Il faut faire du fond, retravailler les idées.» Le député Les Républicains de l’Yonne Guillaume Larrivé, hier sur LCP. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé des mesures très concrètes. pour cause : l’objectif n’est pas tant de réprimer, mais «de faire de la pédagogie», selon la responsable. Cette possible dérogation vient, de fait, remettre en cause la qualification d’«obligatoires» employée par le Premier ministre, lors de sa déclaration de politique générale, mardi, devant les députés. Aujourd’hui, en France, seuls trois vaccins ne sont pas négociables (contre la diphtérie, le tétanos et la polio), tandis que huit autres sont simplement recommandés (coqueluche, rubéole, oreillons, hépatite B…). Dans un contexte de défiance grandissante vis-à-vis de la vaccination, les principaux arguments pour étendre l’obligation tiennent à la baisse du taux de couverture vaccinale et à la réapparition de certaines maladies, comme la rougeole, qui a causé la mort de dix enfants sur le territoire depuis 2008. • © J.-C. FRANCOLON/SIPA Des transports plus propres accessibles à tous En attendant la tenue d’assises nationales de la mobilité, Nicolas Hulot a annoncé la fin de la commercialisation En bref FONCTION PUBLIQUE : LE JOUR DE CARENCE SERA RÉTABLI Supprimé en 2014, le jour de carence pour maladie sera rétabli dans la fonction publique, a annoncé hier le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Objectif : «lutter contre le micro-absentéisme» qui alourdit la charge de travail. NETANYAHOU À PARIS POUR COMMÉMORER LA RAFLE DU VEL D’HIV Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, viendra à Paris le 16 juillet pour commémorer le 75 e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv en 1942, a indiqué hier l’Elysée. Emmanuel Macron et lui prononceront des discours. 410 © T. REYNAUD/SIPA des voitures roulant à l’essence ou au diesel en France d’ici à 2040. Dans l’intervalle, les ménages les plus modestes bénéficieront d’une prime pour se débarrasser de leurs voitures polluantes au profit d’un véhicule plus propre. Si Nicolas Hulot n’a pas précisé son montant, ni les ressources maximales pour y avoir droit, il a indiqué qu’elle concernerait les véhicules diesel datant d’avant 1997 et les voitures essence d’avant 2001. Une alimentation plus saine et respectueuse de la terre Le gouvernement lancera dans les prochaines semaines les Etats généraux de l’alimentation. Il s’agira d’une grande réflexion sur les pratiques de consommation alimentaire et leurs impacts sur les émissions de gaz à effet de serre. La réduction des quantités d’engrais azotés dans l’agriculture et la lutte contre le gaspillage alimentaire seront également abordées. Enfin, un plan d’action pour la protection des sols sera lancé. • SÉCURITÉ L’URGENCE PROLONGÉE Une majorité peu contestée. L’Assemblée nationale a adopté, hier, le projet de loi pour reconduire l’état d’urgence jusqu’au 1 er novembre. Le Sénat avait déjà voté son renouvellement mardi. C’est la sixième fois que ce dispositif d’exception est prolongé, depuis sa mise en place après les attentats du 13 novembre 2015. Malgré les critiques qu’il soulève, sa reconduction a été adoptée à 137 voix contre 13. Seuls les députés de La France insoumise et les communistes s’y sont opposés. C’est, théoriquement, la dernière fois que l’état d’urgence est renouvelé, puis - qu’une loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme devrait prendre le relais, à l’automne, selon les annonces du gouvernement. • PERSONNES originaires de soixante pays différents ont obtenu la nationalité française, hier, à l’issue de deux cérémonies solennelles sous les ors du Panthéon. Ces «nouveaux Français» ont été accueillis par le préfet de police de Paris, Michel Delpuech. Les autorités envisagent d’organiser de tels événements exceptionnels deux fois par an.
© CAIAIMAGE/REX/SIPA WWW.CNEWSMATIN.FR France N° 2105 VENDREDI 7 JUILLET 2017 UNE ÉTUDE SUR LA CONSOMMATION LE SHOPPING ET SES CLICHÉS Habits, chaussures, cosmétiques… les femmes ne dépensent que 108 euros par mois. Mythe ou réalité ? Les clichés en matière de consommation ont encore la vie dure, selon une étude Cofidis publiée cette semaine. Ainsi, deux Français sur trois (66 %) considèrent les femmes très dépensières. Sauf que les chiffres parlent d’eux-mêmes : elles déboursent en fait 108 euros par mois pour leurs habits, chaussures et cosmétiques, soit un montant identique à la moyenne française. Côté loisirs, contrairement à ce que pense près d’un individu sur deux (42 %), les femmes dilapident même moins que la gent masculine (110 euros en moyenne contre 155). Autre idée reçue, partagée par deux tiers de la population (65 %) : les hommes préfèrent les grosses voitures. Une assertion à moitié fausse, la majorité d’entre eux (52 %) plébiscitant les véhicules compacts. Quant aux seniors, jugés très économes par sept Français sur dix (71 %), ils le sont en réalité autant que le reste de la population (70 % contre 68 %). • En bref DÉPARTS : UN SAMEDI ROUGE SUR LES ROUTES La première grosse vague de départs en vacances commence ce weekend, avec, dès ce soir, une circulation très difficile en région parisienne, selon les prévisions de Bison futé. Demain, la journée sera rouge sur l’ensemble du pays, mais uniquement dans le sens des départs. Le calme reviendra sur les routes dimanche, sauf en Auvergne-Rhône-Alpes, où la circulation restera dense. De nouvelles difficultés sont à prévoir dès jeudi prochain. LA PRODUCTION AGRICOLE EN FORT RECUL EN 2016 La production agricole a fortement diminué en 2016, selon des chiffres publiés hier par l’Insee. D’un côté, la culture a connu une forte baisse en volume, de 8,9 %. De l’autre, la production animale a connu un recul des prix, de 3,4 %. En parallèle, les charges qui pèsent sur les agriculteurs ont elles aussi été réduites, mais pas suffisamment pour compenser ces pertes. VOYAGES LA DOUANE VIGILANTE Cigarettes et alcool sont contrôlés. Même pendant la période estivale, il faut suivre quelques règles. C’est ce que les douaniers rappellent dans une campagne d’information lancée hier. Ils y évoquent ce qu’il est autorisé de ramener de l’étranger en termes de cigarettes (une cartouche), de vin (quatre litres) et d’alcool fort (un litre), sans avoir à le déclarer, et donc payer des taxes et des droits. Des quantités qui augmentent si le voyageur reste dans l’Union européenne (quatre cartouches, 90 litres de vin et 10 litres d’alcool fort). Les autorités rappellent également que les contrefaçons, même en quantité infime, sont strictement interdites. • 9 © S. ALCALAY/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :